Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDraupnir › Black and vicious

Draupnir › Black and vicious

12 titres - 60:22 min

  • 1/ Apocalypse knights
  • 2/ Dying monarch
  • 3/ Black and vicious
  • 4/ In the pleasure of incest
  • 5/ Filthy jehovah
  • 6/ Welcome in necrophilia
  • 7/ Black blood
  • 8/ Vertu de putain
  • 9/ Children's dream
  • 10/ Adoration of satanism
  • 11/ Wyrd

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
spécieux...

Draupnir fabrique un black metal serpentant largement sur des arrangements symphonico-classique, un peu à la manière de leurs ainés et compatriotes de Mystic Forest. Etonnamment crédible dans sa construction, la musique de ce "Black & vicious" est inspirée et solide, bien exécutée, correctement produite, bref : parfaitement respectable. Dégoulinades de piano et clavecin, harmonies puissantes et rythmiques de qualité, une bonne basse qui enfonce l'obscurité des harmonies... petit bémol pour les vocaux : totalement dépourvus du moindre charme malgré une tenue incontestable. Les arrangements sont travaillés et offrent de bonnes lignes de grattes, saillantes et mélodiques... le groupe sait utiliser la lenteur dramatique et les notes pathétiques, et en plus de composer fort correctement, le petit Sinis se trouve être un batteur de qualité. Non vraiment, mis à part un son moyen, mais louable pour une autoproduction, on ne peut reprocher à Draupnir qu'un manque certain de magie. Argh... oui, c'est tout de même un problème. Il faut bien le dire : il y a aujourd'hui une telle foule de jeunes groupes dans le milieu (qu'ils soient sympho, depresso, classico, brutalo et compano) qu'il va falloir user de magie, véritablement, pour s'extraire de cette masse. Draupnir n'en est pas loin, il y a en effet là-dedans une qualité de compositions et d'arrangements plutôt rare dans le black metal... mais il y a aussi quelquechose de prévisible, de convenu, de banal dans cette alliance de black et d'arrangements classique, et la vraie richesse du tout n'y change malheureusement rien. Draupnir mériterai peut-être d'être salué d'un 4 plutôt que de ce 3 fourre-tout dans lequel on jette aussi bien le "passable" que le "pénible"... mais en fait non...

note       Publiée le lundi 31 décembre 2007

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Black and vicious" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Black and vicious".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Black and vicious".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Black and vicious".

juj › lundi 31 décembre 2007 - 16:06 Envoyez un message privé àjuj
un retour en forme d'o, donc ...