Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSDavid Schafer › x10R

David Schafer › x10R

2 titres - 106:16 min

  • 1/ Times Ten Resequenced with Two Second Gap (47:35)
  • 1/ Times Ten Resequenced with Variable (58:41)

enregistrement

Mastering par Mark Wheaton, Los Angeles

line up

David Schafer

chronique

Styles
ovni inclassable
Styles personnels
easy listening nightmare

Et encore un truc de malade. Pour faire simple, x10R est un immense collage en deux versions (l’une avec deux secondes entre chaque enregistrement, l’autre plus aérée et aléatoire) d’innombrables musiques dites ‘easy listening’, ‘mood music’, ‘elevator music’, bref ces inepties classico-romantique sans âme que l’on nous fait digérer au kilo dans les supermarchés, les restaurants d’hôtels et les ascenseurs. L’idée est simple, le résultat l’est beaucoup moins. Surchargée au delà de l’indigestion boulimique, ‘x10R’ est un véritable cauchemar, intriguant sur les premières minutes, puis épuisant ; alors la musique reprend son essence initiale : elle se fait oublier, avant de revenir, éternellement mielleuse et niaise, sur le parvis de votre conscience. L’horreur latente se dévoile donc sur la durée, qui vire à l’expérience scientifique tant l’effet sur le cerveau est dramatique. Car cette juxtaposition de musiques asexuées, supposées reposantes se dégage la vraie nature, le véritable ‘purpose’ de celles-ci : le maintien du calme, l’écrasement de l’intellect, l’asservissement, le lavage de cerveau. On peut y voir les obsessions de Lynch, on peut y voir Orange Mécanique, on peut y voir Portmeirion (comprenne qui pourra), mais de plus en plus, c’est nous que nous voyons fléchir, continuellement obligé de se rassurer en trouvant un air connu (quelques BO tels que Rosemary’s Baby ou des westerns spaghetti), en quête désespérée d’une mélodie vaseuse, d’un piano lancinant sans plus pouvoir penser à quoi que ce soit d’autre. Tout le monde devrait avoir tenté l’expérience au moins une fois dans sa vie, du début à la fin, sans crier grâce. On finit bien vite par se retrouver dans un angle de pièce, en sueur, la tête entre les mains. Totalitaire et traumatisant.

note       Publiée le mardi 28 août 2007

partagez 'x10R' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "x10R"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "x10R".

ajoutez une note sur : "x10R"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "x10R".

ajoutez un commentaire sur : "x10R"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "x10R".

saïmone › jeudi 18 octobre 2007 - 16:56  message privé !
avatar
c'quand même un peu chiant, surtout à cause de ce second cd qui sert à rien. En revanche, le premier, vertigineux !
Note donnée au disque :       
boumbastik › jeudi 18 octobre 2007 - 16:54  message privé !
Portmeirion : le village du Prisonnier ?
saïmone › mardi 28 août 2007 - 17:14  message privé !
avatar
C'est un peu Ground Zero-esque, ou pas du tout ?
Note donnée au disque :       
juj › mardi 28 août 2007 - 17:04  message privé !
perso j'ai déjà souvent tenté l'expérience, sans avoir à chercher un disque introuvable ; sinon, tu es fan de JCVD ?
Wotzenknecht › mardi 28 août 2007 - 17:01  message privé !
avatar
Celui-ci est trouvable, cher ami : http://cdbaby.com/cd/davidschafer