Vous êtes ici › Forums de discussionsL'école des fans › B2O

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


B2O

résultats 61 à 69 sur un total de 69 • page 4 sur 4

Message
Raven › vendredi 29 avril 2022 - 02:14
avatar

Tiens un morceau qui m'était passé à côté à sa sortie ; PGP; titre mono-couplet, haikuesque, classe et obsédant, avec son sample en acajou que n'aurait pas refusé un Solaar de la grande époque. Une preuve que ce grand salal peut tout à fait revenir à des saveurs plus boom bap, boisée, pépouze, tout en gardant cette touche millenium du daron, largué mais qui va suivre... et punir. Quant au clip la référence archi-archi-méga-hyper-total-usée à Scarface a presque un air de poésie, exite le cabotinage d'Al Patch', place au Duc, plus Marlon Bran', austère-nonchalant. "J'vais t'faire les contours à la craie".

Message
dariev stands › vendredi 29 avril 2022 - 15:51
avatar

je réponds ici très en retard à un morceau partagé par le corbeau il y a des mois : "Ultra" chanson-titre du LP : ok, là, d'accord. Tout tombe en place, il en fait juste assez. Pas aussi bien que "Foetus" mais j'avoue : putain de morceau de rap.

Je persiste quand même à dire que ce type JOUE au beauf (ce qui est bien pire que d'en être un... C'est pas Seth Gueko, c'est une sorte de Joey Starr qui aurait pris l'excès inverse, street cred sous stéroïdes), et que sans déconner : il a une voix de gogol. Je sais que fuzati et kool keith aussi, mais je sais pas, chez lui ça sonne surjoué. Peut-être parce qu'il un flow ridicule comparé à eux deux (et à d'autres plus récents) ? (oui j'aime me faire des amis dans la vie)

Message édité le 29-04-2022 à 15:51 par dariev stands

Message
(N°6) › vendredi 29 avril 2022 - 16:11
avatar

Après son flow de l'époque Lunatic n'est pas le même que ce qu'il est devenu ensuite, où clairement il surjoue le pâteux dans la gueule. Il a fait école, pour sûr, en terme de flow, mais bon, ça reste un rappeur bien old-school pour la génération d'aujourd'hui (c'est un daron de 45 ans quand même, dans le rock ça passe mais dans le hip-hop, pffff).

Ses derniers faits d'armes démontrent surtout que c'est le Francis Lalanne du rap game. "Vous ronds de re-cui, morayyyyy"

Message édité le 29-04-2022 à 16:12 par (N°6)

Message
luapluap › vendredi 29 avril 2022 - 18:17

Raven : J'approuve la prod' de PGP, très classe en effet. Mais comme dit plus bas, ouais le flow ça va pas du tout.

Après il a beaucoup changé son intonation, le flow patate chaude époque Lunatic/Temps Mort passait, je sais pas pourquoi... Il en faisait juste assez.

0.9 est sous estimé aussi, inégal mais y a beaucoup de tueries, "Salades Tomates Oignon" avec son feat' complétement pété, en tête.

Après ma période préf' reste et restera Ouest Side, sa voix sonne moins forcée (et il rappe très très bien sur ce skeud).

Message édité le 29-04-2022 à 18:18 par luapluap

Message
Raven › samedi 30 avril 2022 - 00:33
avatar

Bien sur qu'il surjoue le gangsta-gogol. Comme Peter Steele surjoue le golgoth-goth. C'est marqué comme Danzig qui vieillit, clivant.

Content de voir que tu kiffes "Ultra", Dariev. Ce titre est splendide, un de ses meilleurs morceaux-bonsaï. Pour le flow il se parodie - fort bien - lui-même, mais avant sur le tout début, on dirait qu'il parodie l'intonation neuneu-ouin-ouin de... Orelsan (qu'il déteste mais pas besoin de le dire) puis le flow est évolutif... Prog-B2O, sur moins de trois minutes.

"Tu mens depuis l'début n'est-ce pas ?", très troublante, semble s'adresser à la fois à ses ennemis... Et à lui-même. Et p't-être aussi un peu à nous.

Message
Raven › samedi 30 avril 2022 - 00:53
avatar

Évideumment qu'il JOUE Dariev ! Aussi certain que ses joues sont pleines de coton comme Brando quand il joue-ait le Parrain. La dimension bouffonne lui est essentielle (j'ai d'ailleurs bien employé ce terme dans ma chro de Lunatic : il est à la base de son personnage depuis plus de 20 ans).

Preuve parmi d'autres de sa bouffonnerie tous azimuts : il peut aussi faire dans l'imitation d'africain façon Michel Leeb (copyright SOUM) sans le moindre complexe... sur un zouk ambiance post-atmo.

À La Folie

(avec ici la dimension (anti)lover-bouffonne, et un sens de la formule intact malgré tout : "Dulcinée veut aller au ciné... J'vais lui péter le dos, elle ira juste chez le kiné")

Message édité le 30-04-2022 à 01:01 par raven

Message
miss guts 2008 › samedi 30 avril 2022 - 17:58

Laissez-moi deviner (oui, je fais prix de groupe, fuck être un lyricist) : le dernier bon album de Cure, c'est Pornography, right ?

Message
No background › vendredi 6 mai 2022 - 21:37

On peut difficilement en vouloir à B2o de changer de flow puisqu'il l'a fait très vite (ses morceaux de 96, Les vrais savent et Le crime paie sont déjà différents de Mauvais œil). Après j'ai arrêté d'écouter dès la sortie du single Numéro Dix, donc j'ai pas du tout suivi son évolution. Mais j'avoue que namedropper Francis Lalanne éveille ma curiosité !

Message édité le 06-05-2022 à 21:40 par No Background

Message
Raven › samedi 7 mai 2022 - 03:05
avatar

Très juste, il a toujours modulé son flow et dès les débuts, en fait. Sur ses premiers pas comme déjà dit en chro, il était très Oxmo-influencé, car Time Bomb affilié, puis a vite trouvé sa façon de rapper, ses rimes. Sa mutation et sa façon de s'adapter aux sons en vogue sur 2 décennies, tout en gardant sa patte à lui, reconnaissable au premier coup d'oreille sur le flow, est quand même un cas unique dans le rap, même si longtemps j'ai boodé ses sons les plus autotunés. Bon OK, aux US, je ne vois que Kool Keith pour en dire autant, car j'aime ses skeuds trap, mais il est devenu/resté UG, n'avait pas cette pression du nombre et de la compète des ventes, qui en a créativement tué plus d'un. Oui, à 40 ans passés Élie a été encore capable de sortir des sons singuliers et magnétiques, du bragaddocio fignolé aux petits oignons (son crédo restant l'egotrip capitaliste et méprisant poussé jusqu'à l'absurde).