Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsArts généraux › LES LIVRES QUE VOUS AVEZ LU.

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


LES LIVRES QUE VOUS AVEZ LU.

résultats 181 à 200 sur un total de 1755 • page 10 sur 88

Message
empreznor › mardi 13 novembre 2007 - 00:31

Dans le genre escaladage de page 1 par 1 en rappel, il y a la phenomenologie de l'esprit (Die Phanomenologie des Geistes, tout en programme revelateur le titre en allemand) qui est pas piqué des vers.

Message
Dun23 › mardi 13 novembre 2007 - 10:56

Putain, j'ai vraiment une culture littéraire déplorable.
M'enfin! Pour ceux que la lecture en ligne (ou du moins, sur PC) ne rebute pas, voila un petit site sympa regroupant tout un tas de classiques libres de droit: http://www.ebooksgratuits.com/
Evidemment, si le contact du papier fait partie intégrante du plaisir, ce site n'est pas fait pour vous ou alors, il vous faut un budget ramette conséquent.

Message
eblis › mardi 13 novembre 2007 - 14:22

@Dun : ben t'as modifié ton message... c'est vrai qu'il faudrai faire un topic "Les livres que vous avez compris"...

Bon sinon, je viens de finir le premier volet du cycle "Les jeunes filles" de Henri de Montherlant ; pour ceux ou celle (mais dans une moindre mesure pour ces dernières...) qui viennent d'essuyer une rupture c'est parfait et très rivigorant....

Message
Dun23 › mardi 13 novembre 2007 - 19:18

ouais, j'ai modifié mon post. Bon, aller, un lien vers un bouquin de George Killroy: Ce que George Walker Bush a fait de bien pour l'Amérique
Le livre est au format PDF et il est assez édifiant. Je vous laisse juge mais pour info, je l'ai litteralement dévoré.

Message
juj › mardi 13 novembre 2007 - 19:37

les Jeunes Filles, je sais plus lequel j'avais lu, ça fait mal

Message
michel rocard › mardi 13 novembre 2007 - 19:44

Je trouve que le traduction d'Ainsi parlait Zarathoustra rend la lecture très difficile, du moins dans l'édition que j'avais. De multiples virgules, des phrases pouvant dépasser une page... De plus j'étais très jeune à l'époque (17 ans), je réessaierai. C'est bête parce que ça m'a écarté de Nietzsche pendant pas mal de temps ces conneries. Heidegger, ouais c'est compliqué aussi... Mais j'pense que les Allemands sont les champions là dedans, Schopenhauer, l'Ecole de Francfort, ça peut être funcky aussi.

Message
Wotzenknecht › mercredi 14 novembre 2007 - 22:39
avatar

Ca y est, enfin fini cet Index de Peter Sotos ! pfiu, il était temps... m'en vais lire Macbeth ce soir, pour faire plus light

Message
SB › vendredi 23 novembre 2007 - 20:05

"Acide Sulfurique" de Nothomb. Et c'est une vraie daube. On ressort de ce bouquin, et le constat ? On s'est fait chié d'un bout à l'autre.

Message
Solvant › vendredi 23 novembre 2007 - 20:07

(je confirme)

Message
toxine › vendredi 23 novembre 2007 - 21:36

ça fait déjà qques bouquins qu'elle écrit de la merde, non?

Message
Solvant › vendredi 23 novembre 2007 - 21:53

J'avais bien aimé Hygiène de l’assassin & la pièce Les Combustibles. Péplum n'est pas mauvais, et comme tout le monde j'ai adoré Stupeur et tremblements (le film aussi). Je lirai un de ces jours Attentat, quant à la Métaphysique des tubes, je l'ai juste parcouru, il faudrait que je le relise pour de vrai. Cosmétique.. reste son dernier moyen-bon.

Message
toxine › vendredi 23 novembre 2007 - 21:57

Euh si je peux te permettre d'éviter cet écueil, je te déconseille Métaphysique des tubes. Une logorrhée nombriliste d'un néant achevé.

Message
Solvant › vendredi 23 novembre 2007 - 22:09

Ouais c'est ce qui m'avait semblé. Toute cette génération n'a écrit que des romans vite torchés, bien nombrilistes & jetables.

Message
Dun23 › samedi 24 novembre 2007 - 01:16

L'échiquier du mal de Dan Simmons. Un must have, comme Hypérion. Vraiment excellent.

Message
zugal21 › samedi 24 novembre 2007 - 22:59
avatar

L' échiquier du Mal est truffé de sentimentalisme gnan gnan quand il est question des personnages positifs ... enfin, c' est ce que j' ai ressenti à la relecture ; ou alors suis trop vieux maintenant...

Je recommande, dans un autre style, rien à voir avec ma remarque ci-dessus :

Ernst Jünger : Sur les falaises de marbre

Message
Everlasting › samedi 24 novembre 2007 - 23:11

Je suis pas d'accord en ce qui concerne Metaphysique des tubes (et Le sabotage amoureux qui va avec), ils sont vraiment excellents. Après je les conseillerais quand même pas, tant Nothomb divise. Mais le "nombrilisme" c'est justement ce qui sert la trame et l'humour de ces deux bouquins. Très agréable lecture en tout cas. Perso c'est Peplum qui est pas passé et que j'ai trouvé vide et inutile.
Sinon ces temps je suis toujours sur Dune, 4e tome. Et autant c'est une saga que je trouve très dérangeante, autant cet opus est très bon.

Message
Dun23 › samedi 24 novembre 2007 - 23:13

"L' échiquier du Mal est truffé de sentimentalisme gnan gnan", pas faux mais ça reste light malgré tout et surtout, surtout, ne lis jamais Digital Fortress de l'aut'con qu'a ecrit Da Vinci Code: c'est foutrement pire sur ce plan et de toute façon, le bouquin est assez naze.
Ensuite, si ce plan là te gène vraiment, n'hésite pas à lire du James Ellroy: tout le monde y est pourri à des degrés divers. Oui, je sais, je suis lourd avec Ellroy mais que voulez vous, lui, il est vraiment sombre et experimental.

Message
zugal21 › dimanche 25 novembre 2007 - 01:02
avatar

@dun 23 : oui, j' aime bien ellroy quand je lis du polar ... mais là, en réserve, j' ai surtout de la "grande" littérature, des auteurs incontournables que j' ai contournés, et du métaphysique, du métapolitique, de la philo

Je recommande aux plus hétéros d'entre nous "la mécanique des femmes" de feu Louis Calaferte, chez Folio. Chouette, bien vu, et utile pour les plus novices...

Message
Sirius › dimanche 25 novembre 2007 - 13:35

Pinaise, je viens juste de voir le lien de Dun23, et je ne dirai qu'une chose: merci ! Je viens de découvrir Kafka avec "Dans la colonie pénitentiaire", j'aime beaucoup. La description de l'exécution m'a filé la nausée...

Message
Solvant › dimanche 25 novembre 2007 - 13:58

http://terresdefemmes.blogs.com/mon_weblog/images/avant_les_premiers_oiseaux_qui_peut_enco.jpg

De Calaferte je conseille vivement "Nuit Close", poèmes sombres, introspectifs, merveilleux.