Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCurrent 93 › Dawn

Current 93 › Dawn

  • 2002 - Durtro, DURTRO 002CD (1 cd digipack)

cd | 5 titres

  • 1 Great black time
  • 2 Maldoror est mort
  • 3 Great black time
  • 4 A day in dogland
  • 5 Extra ecclesiam nulla salus

line up

Rose Mcdowall, David Tibet, Steven Stapleton, John Fothergill, Annie Anxiety, John Balance, Douglas Pierce, John Murphy, Roger Smith, Nick Rogers

remarques

la 2ème version de 'Great black time' est celle du vinyl original

chronique

Styles principaux
indus
Styles personnels
indus old school / collage / récitations

‘Dawn’ figure parmi les travaux expérimentaux de Current 93 que je préfère. Je trouve que contrairement à d’autres albums (je pense notamment au ‘Live at Bar Maldoror’), il est varié dans ses atmosphères et équilibré dans ses structures, sans temps mort. Le ton est vite donné avec ‘Great black time’ constitué d’un arrière-fond de cloches d’église sonnant à toute volée sur lequel se greffent des grincements de guitare et des petites mélodies gentillettes qui se transforment en passages désaccordés et servent de support au spoken word de David Tibet, avant que ne s’élève la voix de la charmante Rose Mc Dowell menacée par une couche supplémentaire de bruits. ‘Maldoror est mort’ commence comme une sorte de méditation tibétaine avec incantations glauques, percussions étouffées, grognements pour se terminer en véritable lamentation macabre. S’ensuit une reprise de ‘Great black time’ avec ses cloches assourdissantes ponctuées de samples de textes en latin, du mot ‘destruction’ qui tourne en boucle sans oublier les grincements de guitare…malsain à souhait. Et le groupe n’a pas fini de surprendre puisque ‘A day in dogland ‘commence par un sample de ‘la Marche funèbre’ de Chopin sur lequel se superposent des bribes de chants religieux, des montées d’orgue et des crissements de violon, bref, une petite merveille de collage musical. Le disque s’achève sur un ‘Extra ecclesiam nulla salus’ effrayant avec des bribes de scansions caverneuses déformées qui créent des atmosphères proches de la messe noire. ‘Dawn’ me paraît éviter les faiblesses d’albums comme ‘Dogs blood rising’ ou ‘Live at Bar Maldoror’, c’est à dire des structures trop linéaires et des longueurs inutiles. Tout ici est parfaitement à sa place et la tension ne faiblit à aucun moment…terrifiant ! (jeudi 10 avril 2003)

note       

ajoutez des tags sur : "Dawn"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Dawn".

ajoutez une note sur : "Dawn"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dawn".

ajoutez un commentaire sur : "Dawn"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dawn".

Dioneo › lundi 27 octobre 2008 - 12:07  message privé !  Dioneo est en ligne !
avatar

En me laissant aller je lui trouve quelque chose de purement jouissif, bien au-delà de l'agression, indépendamment du côté messe noire. Un truc du domaine de la pure sensation encore une fois, sans que ça exclue le côté très cérébral de la chose. Même les DESTRUCTION DESTRUCTION DESTRUCTION en boucle et la Marche de ce bon Polonais sur Dogland ne me cantonnent pas au malaise. Sonnez les matines, sonnez les matines.

Note donnée au disque :       
zugal21 › lundi 1 octobre 2007 - 11:05  message privé !
Brrrr ...
Note donnée au disque :       
taliesin › vendredi 11 avril 2003 - 10:58  message privé !
"par ailleurS" bien sûr ! A taper trop vite sur son clavier...
Note donnée au disque :       
taliesin › vendredi 11 avril 2003 - 10:58  message privé !
Et encore une chronique de mon groupe favori ! Merci Twilight, et bravo ! Il s'agit par ailleur d'un album qui me rappelle assez bien le cultissime "Nature Unveiled". La grande période darkindus de Current...
Note donnée au disque :