Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMLa Mamoynia › Mono ego

La Mamoynia › Mono ego

cd | 11 titres

  • 1 I stand alone
  • 2 Ich bin niemand
  • 3 Nightmares I'm hiding from
  • 4 Kenurghia Avghi
  • 5 Ipocrisia
  • 6 Links
  • 7 Kammeno Charti
  • 8 And nothing more for you
  • 9 Agapi, ti megali leksi
  • 10 Hated for seeing deep in the eye
  • 11 Something that does not exist

line up

Dimitris Triantafyllou (chant, programmation), Giuseppe Agosti (basse, percussions urbaines, programmation), Antonio Sclavenzi (batterie, percussions urbaines), Omäl (basse, programmation)

remarques

www.lamamoynia.com

chronique

Styles
electro
gothique
cold wave
Styles personnels
minimale wave

Les promos, ça a du charme parfois; je ne connaissais La Mamoynia ni d'Eve ni d'Adam et voilà que je me trouve avec une musique qui puise tant dans l'électro minimale et froide des eighties que la cold wave. C'est pas très contemporain mais ça avait tout pour me plaire et ce fut le cas. Le chant grave, assez typique de pas mal des formations cold de l'époque, oscille entre récitation glacée suivant le beat et tentations colériques un brin déséspérées (la reprise de Mecano, 'Links', le très bon 'Nightmares I'm hiding from'...). La musique, elle, renoue avec les sonorités synthétiques des eighties pour créer une sorte de grisaille urbaine, froide, méchanique, quelque chose de pas trop polissé dans la production avec une légère touche industrielle (je songe notamment aux débuts des Krupps, à quelques travaux de Borghesia également); on se situe au croisement d'un EBM old school, de la cold wave et de la minimal wave. Pas mal de groupes belges et teutons réussisaient cette fusion des éléments à l'époque et 20 après, la Mamoynia s'en vient reprendre le flambeau, sans originalité mais avec talent. Le feeling est intact, les mélodies soignées et l'idée de chanter dans plusieurs langues (anglais, allemand, grec) renforce cette impression d'une musique qui a quelque chose à exprimer. Enfin une vraie alternative à la musique 'dark' electro contemporaine ? 4,5/6

note       Publiée le jeudi 1 mars 2007

partagez 'Mono ego' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Mono ego"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Mono ego".

ajoutez une note sur : "Mono ego"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mono ego".

ajoutez un commentaire sur : "Mono ego"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mono ego".