Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNon-Prophets › Hope

Non-Prophets › Hope

  • 2003 • Lex LEX 018 CD • 1 CD

14 titres - 54:29 min

  • 01/ Intro
  • 02/ Any Port
  • 03/ Damage
  • 04/ That Ain't Right
  • 05/ Disasters
  • 06/ Fresh
  • 07/ Mainstream 307
  • 08/ A Mill
  • 09/ Spaceman
  • 10/ Xaul Zan's Heart
  • 11/ New Word Order
  • 12/ Tolerance Level
  • 13/ The Cure
  • 14/ Outro

line up

Sage Francis (MC), Joe Beats (Production, samples, scratches), DJ Mek (scratches)

remarques

Il y a une chanson cachée, "Bounce"

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
sans concession

Déjà remarqués après une série de maxis inventifs, les Non-Prophets sont issus de la rencontre de Joe Beats (production), et de Sage Francis (MC), deux représentants de la foisonnante scène hip hop underground. En 2003 sortait, "Hope", leur premier album dont le titre qu'on devine ironique et la pochette ténébreuse laissent augurer un hip hop lo-fi, cérébral et crade dans la veine de "Personal Journals", l'album de Sage Francis. Il n'en est rien. Ce qui saute à l'oreille avec ce disque, c'est la production étonnamment léchée pour la scène underground. Une scène qui commence aujourd'hui à prendre une ampleur considérable, rejoignant les expérimentations du label anglais Warp et les sonorités post rock en passant par le Grime, spécialité anglaise dont le champion est Dizzee Rascal. Mais ici, on a affaire à un hip hop étonnamment classique dans la forme, quoique toujours subversif dans le fond (voir les textes, incroyables d'assurance, de lucidité et de noirceur). L'album commence sur un inquiétant sample d'un discours évangéliste braillard, instaurant une ambiance en accord avec la pochette. Puis c'est la surprise. Les Non Prophets se révèlent être de féroces rimeurs, doublés de fins concocteurs de beats, et cet album massif en forme d'attaque en règle a de quoi faire passer nos deux blancs-becs pour les Wu-Tang Clan alternatifs… La comparaison n'est pas usurpée tant l'album reste percutant de bout en bout. La pression n'est jamais relâchée et le flow tendu jusqu'à la fin, contestataire en diable. Les Non Prophets sont capables donc de cogner dur comme dans ce "Damage", avec un flow hardcore qui remet les hardiesses d'Eminem à leur place, de créer des ambiances rêveuses sur des instrus qui tendent vers l'electronica dans "Spaceman", de citer les Beastie Boys dans "Fresh", de faire exploser les clichés hip hop actuels dans "That Ain't Right" et enfin d'aller chercher l'aventure avec les trois derniers titres "Tolerance Level", "The Cure" et "Bounce", piste cachée, aux samples avant-gardistes, qui font,pour le coup, réellement avancer le hip hop. Il suffit d'entendre les rugissements de Sage Francis (ainsi que ses rimes : "Dj's ain't got no style / your producer ain't got no style / your girl ain't got no style") et les samples cradingues de Joe Beats (présents mais enfouis dans une production qui n'a pas honte de son ampleur) pour se dire qu’ils sont capables de beaucoup. Hélas, ce chef d’œuvre ténébreux, évoquant dans ses meilleurs moments le « Forever Changes » de Love (si si !), semble être destiné à rester sans suite... Pas de nouvelles 3 ans plus tard, mauvais ça.

note       Publiée le mercredi 30 août 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Hope" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Hope".

notes

Note moyenne        8 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Hope".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Hope".

Raven › jeudi 3 avril 2014 - 22:30 Envoyez un message privé àRaven
avatar

Tu fais bien... Le titre de l'album résume en lui-même pas mal de choses, l'esprit (pas sûr que ce soit ironique même... plutôt un sincère "hope" pour la survie du hip-hop d'artisan et de passionné, car ces gusses défendent surtout ça, sans aller jusqu'à prétendre à des innovations expérimentales de ouf' malade)

Rendez-Moi › jeudi 3 avril 2014 - 22:05 Envoyez un message privé àRendez-Moi

La dernière chro' de papou Francis m'a fait découvrir ce skeud enterré sous tous les autres, bah putain là aussi c'est de la bonne ! J'trouve que c'est le plus "straight anti-wack" sur lequel traîne Sage et son flow, à mon avis le meilleur rappeur de la clique "geek" avec Aesop Rock. Aussi un de mes deux ou trois premiers kiffs rap... (C'est aussi pour le faire remonter vu qu'y a rien depuis 2007.)

Potters field › samedi 29 décembre 2007 - 10:55 Envoyez un message privé àPotters field
un tres bon disque. et j'adore cette pochette.
Note donnée au disque :       
ACA › samedi 24 mars 2007 - 19:51 Envoyez un message privé àACA
Je viens de découvrir ce projet de Sage Francis et ça m'as tout l'air excellent. Je confirme, la comparaison avec Wu-Tang n'est pas du tout déplacée, même si WTC reste plus varié (normal avec 9 MCs). À quand la critique de l'EP A Heathly Distrust de SF ?
SIKTH › mardi 13 mars 2007 - 22:01 Envoyez un message privé àSIKTH
Un disque vraiment simpas qui me fait pensé à Lovage, je ressent une ambiance similaire. Sage Francis est un excellent mc et dailleurs sont prochain disque est pour bientôt et sera parait il plus "musical" !
Note donnée au disque :