Vous êtes ici › Les groupes / artistesDThe Days Of The Moon › The Prince

The Days Of The Moon › The Prince

cd • 9 titres

  • 1The Prince
  • 2Black day
  • 3Droit du seigneur
  • 4The deceiver
  • 5Night of knives
  • 6River of fortune
  • 7Of good and evil
  • 8Voyagers
  • 9We are

enregistrement

Londres, Tintagel et Mûrs-Erigné

line up

David Mellor (chant, guitares, basse, batterie, claviers, programmation), Jinny Blow (chant féminin), Kevin Riley (flûte)

remarques

le disque propose un 10ème titre bonus

chronique

Styles
ovni inclassable
Styles personnels
gothic heavenly folk pop jazzy

Vous voulez de l'ovni inclassable ? Vous allez en avoir car trouver une ligne directrice à ce fourre-tout conceptuel sur le thème du 'Prince' de Machiavel relève de la gageure. L'homme derrière ce projet, David Mellor (connu pour sa participation aux premiers Sol Invictus), mélange absolument tous les genres sans le moindre scrupule. Aucune chanson ne ressemble à la suivante et il est pratiquement impossible de chroniquer cet opus sans se taper la traditionnelle visite guidée. Nous avons donc du gothic rock très électrique (le bon 'Black day'), une sorte de dark wave synthétique mystique ('River of fortune' mené par un battement très appliqué, des montées de synthé et un duo vocal féminin/masculin), sytle repris mais de manière plus heavenly sur 'Droit du seigneur' (quelque part entre les Bollock Brothers et Annie Lenox avec quelques touches hispaniques). Bon jusque là, ok, mais quand débarque le folk gitan de 'Of good and evil' (le pire est que j'adore... Mmm, ce timbre féminin, cette mélodie...) ou le jazz motown / blues de 'The deceiver' tout en roulements et en 'tidedouda' et je ne parle pas de l'ambient quasi religieux de 'Voyagers' ou de 'We are' qui prend tous les ingrédiens d'une pop mainstream avec vocaux prêchant et refrains variété... Le problème est que même dans les style mentionnés, David tourne tout à sa sauce que ce soit dans sa manière de jouer un riff, dans la construction d'un rythme où la façon de poser le chant. Tout est identifiable, rien ne semble à sa place et tout est au bon endroit... Avouez que c'est plutôt surprenant, sans être désagréable qui plus est... David Mellor qui est un homme bon nous délivre une piste cachée instrumentale dans la lignée This Mortal Coil pour nous permettre d'y réfléchir... Machiavélique, c'est certain !

note       Publiée le vendredi 27 janvier 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The Prince" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The Prince".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "The Prince".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The Prince".

ProgPsychIndus Envoyez un message privé àProgPsychIndus

Superbe disque , avec David Mellor on voyage à chaque fois , c'est frais , varié , inspiré , il faut absolument écouté Evil Twin , collaboration avec Karl Blake , même esprit que "The Prince" avec un côté expérimental plus prononcé et ce coté 60ies/70ies toujours présent.

Note donnée au disque :