Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDarkemist › Mindseek

Darkemist › Mindseek

11 titres - 38:53 min

  • 1/ Down
  • 2/ Kingdom of my own
  • 3/ Holding tight
  • 4/ Face your guilt
  • 5/ Parasite
  • 6/ Withered perfection
  • 7/ Protect your fake
  • 8/ Dominion
  • 9/ Turning your life into my hatred
  • 10/ Support
  • 11/ Coming back

line up

Juan Luis Burquez - Vocals Piero Dittus - Guitars Pablo Ciudad - Guitars Carlos Espejo - Bass Fernanda Mánquez - Keyboards Fran Muñoz - Drums

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death mélodique

Bloody hell! Du death mélo en provenance du Chili ! Eh bien quand on dit que le metal s'exporte, ça ne fait pas semblant... Car à vrai dire, la scène extrême au Chili, bah je connais rien (à la différence de quelques pays limitrophes)... En recevant ce disque, j'avoue tout de même y avoir posé de sérieux espoirs, tant on sait que les groupes venant de là-bas ont toujours un cachet particulier. Bon bah pour Darkemist c'est loupé. Gros son, grosse prod', pour grosse efficacité qu'ils ont dû se dire. Mouais, et il faut bien avouer qu'ils y parviennent. Car leur death mélo a de quoi séduire les amateurs du genre. Hautement inspiré par Dark Tranquillity (un mix entre "The mind's I" et la période Post "projector"), avec quelques pointes At the Gates-ienne, et une fin de disque plus bourrine, traditionnelle death "moderne". il faut d'ailleurs avouer que le groupe est bien plus performant dans ses parties les plus brutales et "harmonisées" que dans ses ralentissements et breaks plus lents... Malheureusement pour nous, ce "Mindseek" lorgne plutôt vers cette seconde tendance, et de fait devient assez mou du genou sur la longueur... Dommage car de la très bonne impression que laisse certains morceaux comme "Holding tight" ou "", le disque lasse rapidement... Manque de surprises, de structures couillues... Pourtant on ne peut pas non plus dire que Darkemist soit simple, non loin de là, ça joue bien comme il faut, je dirais plutôt qu'ils sont "faciles"... En tout cas de mon côté, si certains riffs semblent déjà entendus ("Kingdom of my own"), Darkemist ne m'a pas non plus apparu comme un clone ou un rip-off de quelque chose se faisant déjà, et voilà déjà un bon point... Pour le reste, voilà bien un disque d'école, bien ficelé, bien produit et tout le toutim... Sauf qu'à l'école du metal on n'apprend pas le feeling et l'énergie...

note       Publiée le mercredi 19 octobre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Mindseek".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mindseek".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mindseek".