Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeep Puddle Dynamics › The taste of rain... why kneel

Deep Puddle Dynamics › The taste of rain... why kneel

13 titres - 66:32 min

  • 1/ Deep Puddle Theme Song (6:54)
  • 2/ The Candle (5:53)
  • 3/ Thought vs. Action (3:50)
  • 4/ Where the Wild Things Are (5:23)
  • 5/ June 26th, 1998 (6:19)
  • 6/ The Scarecrow Speaks (5:56)
  • 7/ I Am Hip Hop [move the crowd] (5:59)
  • 8/ Heavy Ceiling (5:29)
  • 9/ June 26th, 1999: slight (5:53)
  • 10/ June 26th, 1999: exist (3:04)
  • 11/ June 26th, 1999:purpose (3:26)
  • 12/ June 26th, 1999: mothers of Invention (3:04)
  • 13/ Rainmen [controller 7 remix] (5:22)

enregistrement

The Rhymesayers Headquarters, Minneapolis et Brian Foster's Trash Hole of Hits, Chicago, USA, juin 1998-juin 1999

line up

Alias (mc), Sole (MC), Themselves, Doseone (mc), Moodswing, Slug (mc), Mayonnause (platines), Jel (platines), Ant (platines), Abilities (platines)

chronique

Styles
ovni inclassable
hip-hop
Styles personnels
underground > abstract hip hop

C'est écrit noir sur blanc dans les notes de pochette de cet album resté sans suite : Deep Puddle Dynamics fût une réunion sommaire qui allait en réalité devenir la première pierre de l'église Anticon. Au printemps 1998, Jel, Slug et Mr.Dibbs caressaient déjà le projet d'enregistrer quelques titres en commun. Lors de leur voyage vers Minneapolis où les sessions allaient se dérouler, c'est accompagnés de leurs potes Alias et Mayonnaise qu'ils font la connaissance de Eyedea, Abilities et Ant. Le courant passe rapidement, et ce qui à la base aurait dû être un simple trio se transforme assez vite en laboratoire polymorphe, un collectif multi-facettes entre les mains de producteurs jamais à courts d'idées. Il ne faut pas aller chercher plus loin ; tout ce que vous avez aimé chez Clouddead, vous le trouverez déjà ici au stade d'ébauche, et bien plus encore. Bien que "The Taste of Rain... Why Kneel" ne jouisse pas de la même homogénéité parce qu'il juxtapose des titres développants parfois des atmosphères singulièrement différentes, il contient toutefois quelques solides morceaux de musique qui ne manqueront pas d'imprégner votre esprit friable. Les huit premiers titres de l'album sont les fruits de ces séances d'enregistrement. "Heavy Ceiling" et "The Candle" furent parmi les premiers titres à avoir été écrits, cela s'entend ; un monde de différence en comparaison à "The Scarecrow Speaks", sérieux pas en avant vers des ambiances plus lugubres, et puis "June 26th, 1998", "Deep Puddle Theme Song" et "Where the Wild Things Are" où la sauce prend vraiment. Inquiétants, les instrus véhiculent un sentiment de sourde paranoïa pas forcément incompatible avec les multiples thèmes schizophrènes qui en cimentent pourtant la structure. Un an plus tard, jour pour jour, Deep Puddle Dynamics se retrouve pour donner suite à leurs premiers méfaits ; c'est la longue suite trip hop progressive en quatres actes, "June 26th, 1999", un sommet du genre. Et y en a encore pour dire que le rap n'aurait pas sa place sur Guts ? Franchement...

note       Publiée le vendredi 16 septembre 2005

partagez 'The taste of rain... why kneel' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The taste of rain... why kneel"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The taste of rain... why kneel".

ajoutez une note sur : "The taste of rain... why kneel"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The taste of rain... why kneel".

ajoutez un commentaire sur : "The taste of rain... why kneel"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The taste of rain... why kneel".

merci pour le fusil... › samedi 16 février 2013 - 16:06  message privé !

l'Ep Deep Puddle Dynamics/Anticon - More From June / We Aint Fessin' (Double Quotes) vaut également son coup d'oreille.

azfazz › jeudi 25 janvier 2007 - 17:58  message privé !
Très enthousiaste, à l'époque, comme pour pas mal de productions d'Anticon (même si je n'aimais pas trop Sole en temps que rappeur), je trouve aujourd'hui que ça vieillit plutôt mal... Même si, comme la chronique le dit, certains morceaux réussissent à véhiculer une ambiance vraiment particulière...
Note donnée au disque :       
julayss › mercredi 22 novembre 2006 - 19:46  message privé !
A quand du Sole sur Guts ?
Progmonster › vendredi 16 septembre 2005 - 11:22  message privé !
avatar
Raison de plus pour expier tes pêchés, mon fils...
Note donnée au disque :       
Nicko › vendredi 16 septembre 2005 - 11:19  message privé !
avatar
"Deep Puddle Dynamics fût une réunion sommaire qui allait en réalité devenir la première pierre de l'église Anticon" --> MDR !!!! Y'en a qui ont osé ! Trop fort ! L'église Anticon... Y'aura pas bcp d'adhérents à mon avis...