Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLove Spirals Downwards › Ardor

Love Spirals Downwards › Ardor

  • 1994 • Projekt PRO00051 • 1 CD

11 titres

  • 1. Will You Fade
  • 2. Sidhe
  • 3. Write In Water
  • 4. Avincenna
  • 5. Mirrors a Still Sky
  • 6. Subsequently
  • 7. I Could Find It Only By Chance
  • 8. Kykeon
  • 9. Depression Glass (feat. Jennifer Ryan Fuller)
  • 10. Sunset Bell (feat. Jennifer Ryan Fuller)
  • 11. Tear Love From My Mind

line up

Ryan Lum, Suzanne Perry & Jennifer Ryan Fuller

remarques

chronique

Styles
gothique
heavenly
Styles personnels
heavenly voices

Après le très éthéré "Idylls", encore marqué par des sonorités typées "années 80", "Ardor" apparaît comme plus moderne. Toujours marqué par un tempo lent et une atmosphère shoegazer, ces nouvelles compositions ont perdu le côté froid des précédentes pour un son plus clair, chaud et puissant. Les guitares toujours aériennes et tournoyantes, se sont rapprochées, tout comme la voix de Suzanne Perry. L'ensemble n'en est pas moins éthéré, les voix restent angéliques et les guitares cristallines ou noisy, mais toujours à toujours à hauteur de nuages. L'atmosphère, elle en revanche revêt des atours moins sombres. La mélancolie a toujours sa place mais cette fois-ci l'ambiance se veut rêveuse et romantique, les mélodies ont pris des contours plus pop sur certaines compositions sans pour autant s'éloigner de l'esprit énigmatique du groupe. "Ardor" marque de plus l'arrivée de Jennifer Ryan Fuller au chant sur deux titres, donnant naissance à un duo émouvant sur le fabuleux "Depression Glass". Leurs envolées invitent à la contemplation et au rêve, bien que le fond désespéré de leurs mots. Toujours aussi envoûtant.

note       Publiée le dimanche 31 juillet 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ardor".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ardor".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ardor".

Richard › dimanche 21 juin 2015 - 17:56 Envoyez un message privé àRichard

Encore un groupe de la sphère dream pop quelque peu oublié, voire totalement et c'est bien dommage ! Monde comme en apesanteur, symbiose parfaite entre les ambiances vaporeuses et cristallines des derniers albums de Cocteau Twins et les tensions noisy de la scène shoegaze."Ardor" est pour moi la parfaite bande son pour un après-midi pluvieux qui se nourrit d'une réconfortante mélancolie à l'image du très beau titre introductif.

Note donnée au disque :       
viviane › samedi 26 mai 2007 - 15:47 Envoyez un message privé àviviane
Envoutant et marquant vraiment une musique de qualité bientot en réédition d'ailleurs!
Note donnée au disque :