Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCalvaiire › Rigorisme

Calvaiire › Rigorisme

cd • 4 titres • 09:03 min

  • 1Gratitude
  • 2Alzheimer
  • 3Castration
  • 4Blut

line up

Thimothée Duchesne (batterie), Thomas Dilis (basse et voix), Quentin Sauvé (guitare et voix), Matthias Jungbluth (voix et textes)

remarques

chronique

J'avais dis à propos de Pigeon, groupe régional breton, que « le chanteur arrachait bien mais que sur du post-rock ça le faisait pas trop » ; aussitôt dit, aussitôt mort, Calvaire débarque avec icelui, dans ce que d'aucuns appellent du Matthiascore, du nom de son frontman désormais célèbre patron de Throatruiner. Le Matthiascore, c'est la rencontre, disons non-fortuite, du crust un peu crado des familles de machins à la His Hero Is Gone + Trap Them, du screamo un peu demeuré d'Alpinist, de grindcore un peu sale à la Insect Warfare, et du hardcore en général un peu déviant type chaotic bremen neo machin mais sans les neurones (et ça fait une différence). Bien sûr, la première chose qui marque chez Calvaire, c'est la ressemble avec Converge, dans la voix certes (impossible de pas y penser, et Matt fait ici une performance qui nous fait plaisir pour lui), mais également dans cet art du ralentissement soudain et de l’accélération non moins soudaine, du type freinage en virage de quatre voies et coup du lapin, dérapage latéral, heurt de barrière et remise en selle. Cela dit, contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce n'est pas la guitare qui se la donne ici, mais bel et bien... la basse, cet espèce de truc frontal à torgnole, qui ressort d'autant plus que la production est assez crue (c'est un live, les amis!), ça donne un côté bagarre de rue à couteaux qui m'évoque un autre groupe récent à basse dans un style gras bien plus lent, A Snake of June ; en une dizaine de minutes c'est plié, demandez pas votre reste on est ici en plein ravage Madame Germen à Saint Brieuc, la ville du gris et des immeubles en décomposition et du taux de chômage et de la misère sociale. A l'aise Breizh, qui disaient...

note       Publiée le dimanche 26 février 2012

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Rigorisme".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rigorisme".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rigorisme".

Klarinetthor › mardi 16 août 2016 - 00:27  message privé !

Oi ca passe bien surtout en format court; l'album ne m'a largement pas intrigué. Il reste des parties un peu plus directes et pas que du pilonnage mathcore au son enorme; le fait du live avec une basse - son steak tartare aidant.

Note donnée au disque :       
allthatglitters › mercredi 23 mai 2012 - 12:44  message privé !

Le morceau Alzheimer est vraiment excellent. Et en live ça déboite toujours -le crane des malplacés.

Note donnée au disque :