Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHuman Mincer › Devoured flesh

Human Mincer › Devoured flesh

8 titres - 27:05 min

  • 1/ Exterminated illusions
  • 2/ Light of evil
  • 3/ Reposes on blood
  • 4/ Eternal ways of devil
  • 5/ Devoured flesh
  • 6/ Nest of hate
  • 7/ Ghost of the past
  • 8/ Dirty remembrances

line up

Antonio (basse), Carlos (chant), Davis (batterie), Miguel (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Et bah voilà ! enfin un cd de brutal death qui vaut le coup ! Voilà qui change... Après les horribles Kataplexia et Defacing, Human Mincer débarque et forcément se montre avec un avantage certain... c'ets vrai quoi, recevez une photo de mireille matthieu entre celles de Mimi mathy et Maïté, vous la trouverez tout de suite beaucoup plus à votre goût... Reste que ce Human Mincer est de qualité, et ce avec la plus grande objectivité du monde. Pour le style soyons clair : ces gars-là jouent du brutal dans une veine "moderne"... On pense beaucoup à Dying Fetus pour ces enchainements de breaks hyper techniques couplés à des mosh parts sacrément efficaces, à Suffocation pour ce riffage si particulier et inhérent au style, et à toute cette scène hyper technique (soporifique ?) en provenance d'europe de l'est (Yattering en tête). Oui, comme d'habitude quoi... Difficile pour moi, au milieu de cet amas de sorties du genre, d'arriver à vous faire capter que ce disque est comment dire... mieux que les autres... Les riffs sont inspirés, les changements de rythmes servent la violence, évitant l'abrutissement habituel que nous proposent bien des formations, on sent certains influences thrashy, voire américaines (Fleshgrind, Malevolent Creation) pour au final proposer 27 minutes sans temps mort certes, mais surtout sans ennui ou mal de crâne ! Evidemment, ce disque est fait par des fans pour des fans de brutal death, les autres peuvent se rhabiller (quoique suffocation plait chez certains blackeux.. comme quoi). Quoi qu'il en soit, j'éspère sincèrement que Human Mincer arrivera à se démarquer de la concurrence (et surtout de ses horribles compagnons de label...) car la qualité est là, et à défaut de sortir un chef d'oeuvre, ils nous proposent là un bien bon disque, brutal, racé, carré et tout ce qu'il y a de plus défoulant...

note       Publiée le samedi 26 mars 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Devoured flesh" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Devoured flesh".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Devoured flesh".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Devoured flesh".

Rastignac › mardi 17 novembre 2020 - 13:17 Envoyez un message privé àRastignac
avatar

Vu en concert dans le temps, mon tout premier concert de brutal death, ça devait être en 2000. Ultra bourrino, son tout pourri.

vargounet › dimanche 5 novembre 2006 - 00:34 Envoyez un message privé àvargounet
Très bon ,mais le Embryonized est meilleur en tous points.
Note donnée au disque :