Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDefecation › Purity dilution

Defecation › Purity dilution

13 titres - 30:21 min

  • 1/ Intro (Megaton)
  • 2/ Vestige of earthly remains
  • 3/ Live on the planet earth is fucken cancerous
  • 4/ Contagion
  • 5/ Predominance
  • 6/ Recovery
  • 7/ Side effects
  • 8/ Mutual trust
  • 9/ Focus
  • 10/ Popular belief
  • 11/ Scrutiny
  • 12/ Underestimation
  • 13/ Granted wish

enregistrement

Birdsong Studio, Worcester, March 1989

line up

Mick Harris (batterie, chant), Mitch Harris (basse, guitares, chant)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
grindcore
Styles personnels
grind

Et hop, je continue ma petite tournée des albums qui ont marqué leur temps. Cette fois-ci, place au grind et à ce cultissime album de Defecation nommé "Purity dilution". En 1989 l'underground n'était vraiment pas aussi développé qu'aujourd'hui (peut-on même parler d'underground encore ?) et la scène grind ne se résumait qu'à quelques groupes dont bien évidemment l'un des plus connus était Napalm Death. Et en 1989, Napalm Death amorçait déjà son virage plus death metal ("mentally murdered" montre une influence certaine). C'est à cette période que Mick Harris rencontrai aux US le futur ND Mitch Harris (mais ils ne sont pas frères ! Suivez toujours ?), et à eux deux, ils décidèrent de monter un groupe de pur grind (ND composait alors "Harmony corruption"). Le résultat ? Ce "Purity dilution" composé en deux semaines qui transpirent le grind/death par toutes ses pores ! Alors soyons clair, à l'écoute de ce disque, on a réellement l'impression d 'entendre des morceaux inédits de "From enslavement to obliteration", mais l'inspiration étant au rendez vous, la laissitude n'intervient alors pas. Le jeu de Mick Harris est toujours aussi fantastique de brutalité, n'hésitant d'ailleurs pas à ralentir de temps à autres (cf l'excellente intro "Megaton"), et les riffs de l'autre Harris font tous mouche, dans un style complètement Napalm death-ien que ne renierait pas un Bill Steer au meilleur de sa forme ! Impossible de détacher un morceau, tous s'enchainent sans temps mort, naturellement pour notre plus grand plaisir, à savoir l'impression d'entendre du Napalm Death grande époque (pour les nostalgiques). Le chant de mitch harris, s'il peut surprendre au premier abord par son aspect moins extrême, se révèle au final très efficace, car personnel et original. Seule une prod' assez spéciale (il faut qulques écoutes avant de s'habituer, notamment au son de guitare bizarre) et un style résolument old school et donc dénué de toutes fioritures ou évolutions pourront rebuter les amateurs de brutalité. Car en matière de grind, ce disque fait figure de pilier au même titre qu'un "From enslavement to obliteration" et très franchement, il y a de quoi !

note       Publiée le jeudi 28 octobre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Purity dilution".

notes

Note moyenne        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Purity dilution".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Purity dilution".

Dead26 › samedi 11 avril 2015 - 23:06  message privé !

Encore une bien belle introduction dans l'esprit FETO ou bien Utopia Banished..

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › vendredi 27 mars 2015 - 12:46  message privé !

Petite pépite découverte sur le tard, c'est album est génial ! Une suite à FETO en plus maitrisée, et ça rend terrible ! Et le 2ème album de ce projet, complétement différent, défouraille tout autant !

Note donnée au disque :       
Dead26 › lundi 16 mars 2015 - 22:53  message privé !

(Defecation c'est vraiment pas de la merde comme disait je sais plus qui !!!) Un album directe, carré et sans fioriture au son typiquement anglais d'époque que je m'écoute toujours très régulièrement. pas un pet de travers dans ces 12 titres et le chant des 2 Harris est éructé à merveille. Avec ça une des plus belles introduction que j'ai eu l'occasion d'écouter dans le genre pour enchaîner dans ce dédale de violence, Purity Dilution reste un chef d'oeuvre pour moi.

Note donnée au disque :       
Forbidden › dimanche 30 décembre 2012 - 19:56  message privé !

Haha le message 8 ans après . J'ai écoute certains extraits, ça démonte en effet .

taliesin › dimanche 30 décembre 2012 - 16:25  message privé !

Encore en écoute en ce moment même - y a pas à dire, cet album déchire toujours autant... et Mick Harris rules !!!

Note donnée au disque :