Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHowever › Sudden dusk

However › Sudden dusk

  • 1993 • Kinesis KDCD 1011 • 1 CD

11 titres - 49:35 min

  • 1/ It's Good Fun (3:41)
  • 2/ Hardt (2:18)
  • 3/ In The Aisles (2:13)
  • 4/ Louise Sitting In A Chair (4:17)
  • 5/ Beese (7:08)
  • 6/ Sudden Dusk (3:59)
  • 7/ Lamplight (3:14)
  • 8/ Grandfather Was The Driver (3:20)
  • 9/ Trees For The Forest (6:33)
  • 10/ In The Midst Of Making (5:18)
  • 11/ No Cows (7:05)

enregistrement

Soundscape Studios, USA, 1980-1981

line up

Peter Mark Prince (chant, synthétiseur, piano, basse, clavinet, guitare, pédales basse, kalimba, autoharp, clochettes, violon), Bobby Read (chant, saxophones alto, baryton et soprano, clochettes, xylomarimba, piano, glockenspiel, ocarina, clarinette, synthétiseur), Bill Kotapish (guitare, cymbales, basse, chant) , Joe "Stellar" Prince (batterie, percussions, chimes, sifflet, clochettes), Don "Whitz" Berkemeyer (saxophones ténor et soprano, flûte à bec, sifflet, gong, basson), Tim Valdes (marimba, xylophone), Gary McAleer (violon), Harold Howland (vibraphone), Annie Gadbois (violoncelle)

remarques

chronique

Styles
jazz
progressif
Styles personnels
fusion

"Sudden Dusk" est une perle que l'on jette aux cochons. C'est mon sentiment. Vraiment. Un album magnifique. Un album enregistré au début des années quatre-vingt et qui n'a absolument rien du produit néo prog jetable. Rien d'étonnant à ce que, contrairement à leurs contemporains, l'œuvre de However ait résisté aux outrages du temps. Il faudrait aller piocher dans le passé immédiat de cette relativement obscure formation américaine pour lui trouver le parallèle le plus adéquat. Happy the Man est probablement la référence la plus évidente qui nous vient à l'esprit. Le raffinement de leurs arrangements le laisse entendre très clairement ; claviers et saxophone soprano chantent et jonglent pour notre plus grand bonheur sur des thèmes aux mélodies fortes renforcées par une diversité d'instrumentation qui laisse rêveur, à l'image du glockenspiel sur "Louise Sitting in a Chair". La démultiplication des effets sur les voix, la large palette des harmonies utilisées, leur approche radicale des temps composés les rend forts proches aussi des britanniques de Gentle Giant, troquant sa culture médiévale pour une sonorité nettement plus jazz (très Weather Report par instants). Parce que However me semble à la fois tout aussi foutrement complexe tout en restant prodigieusement mélodique. Nous sommes bien au-dessus des standards dressés par d'autres groupes comme Hands ou French TV, à qui l'on a comparé However trop vite à mon goût, et qui, à titre personnel, ne m'ont jamais complètement convaincus, me donnant trop souvent l'impression de perdre le fil de leurs thèmes compliqués juste pour faire compliqué. Un peu comme mes phrases interminables si vous voulez... Même si là on s'écarte complètement du sujet, c'est à un groupe comme Steely Dan que je pense le plus souvent à l'écoute de ce disque ("In The Aisles"). Parce que non contents de dépeindre une musique brumeuse, énigmatique et riche, However s'octroie le luxe d'avoir une âme. Peut-être que "Sudden Dusk" est ce que Maxophone aurait accompli s'ils avaient été américains et passés les années soixante-dix. Superbe.

note       Publiée le dimanche 24 avril 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Sudden dusk".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sudden dusk".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sudden dusk".

Pacific231 › mercredi 5 août 2009 - 17:38  message privé !

merci pour la chronique... un deuxième disque a paru aussi bon. le lp car le cd est brouillé par des ajouts qui déséquilibre le disque. tel est mon avis...

Note donnée au disque :       
Hymnos › jeudi 5 janvier 2006 - 14:47  message privé !
Merci Proggy pour cette magnifique découverte… En un mot : la grande classe ! @Tago Mago : au lieu de chipoter sur des trucs archiconnus, qui n’ont presque plus besoin de promotion, essaye un peu However. Si t’es un homme de goût, tu ne seras pas déçu.
Note donnée au disque :