Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTrauma › Imperfect like a god

Trauma › Imperfect like a god

9 titres - 37:51 min

  • 1/ Blade under your throat
  • 2/ The hidden seen
  • 3/ The madness here
  • 4/ Beyond the perceptum
  • 5/ Imperfect like a god
  • 6/ Make me blind
  • 7/ Spiritual disorder
  • 8/ Perplexity of truths
  • 9/ Outrage to fools

enregistrement

Produit par Mister, Wotjek et Slawek Wieslascy au studio Hertz, avril 2003.

line up

Artur "Chudy" Chudewniak (vocaux); Jaroslaw "Mister" Misterkiewicz (guitares leads); Patryk "Patrix" Krajnik (guitares rythmiques et choeurs); Pawel "Firana" Krajnik (basse); Arkadiusz "Maly" Sinica (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
brutal death metal technique

Tout est possible avec le death brutal, surtout lorsqu'il se veut technique. Les vitesses absurdes, les breaks en surdose, des vocaux dégueulis qui empatte une "musique" aussi compliquée que foncièrement stupide... ou alors Trauma. "Imperfect like a god" rend rigoureusement inutile 98% de la scène death brutale tant les polonais semblent soudain les seuls à pouvoir nous démontrer l'intérêt d'un tel style. Car tout est là : syncopes de partout, ruptures épuisantes, brutalité aveugle, grosses voix qui tache, riffs à l'allure incompréhensible, soli et haute technicité, breaks, breaks, breaks... le tout pour 9 superbes claques labyrinthiques et subjugantes. A l'image de "The perception", Trauma travaille sa musique à l'aide d'incursions mélodiques invisibles, qui viennent au détour d'un lead clair, d'un solo ou d'un riff élever leur death metal au rang des musiques à haut pouvoir visuel; une ambiance prenante et tragique, bestiale et glauque, trop rare dans le death d'aujourd'hui. Le son est absolument parfait, aussi gros que tolérable, la batterie arrive à claquer la face tout en restant suffisamment fine pour faire honneur au magistral Arkadiusz Sinica, les structures sont articulées de breaks à deux ou trois instruments : basse/batterie, guitare/basse, où s'exprime toute la finesse technique des musiciens et leur sens de l'arrangement, et "Imperfect like a god" est comme il se doit une mine de riffs hystériques et brutaux, de batterie apocalyptique et d'accords abyssaux. Très rapide, découpée au scalpel, très très lourde et puissante, la musique de Trauma n'en demeure pas moins immédiatement pénétrable et fascinante : une seule écoute de "Perplexity...", de sa guitare pleine d'harmonique et de ses soli suffit à comprendre qu'on est face à du bon, et même à du grand. Trauma peut se permettre la compléxité, la variété et l’extrémisme structurel tant ses folies savent s'enchaîner, tant les rythmes qui se succèdent nous baladent et nous malmènent, grâce à la qualité de leurs matériaux de base et de la cohérence qui les lient tous ensemble in fine dans des compositions aussi sournoises qu'efficaces. Ca fait un bon bout de temps que Trauma se distingue au pays des brutaux... désormais il survole.

note       Publiée le mardi 19 octobre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Imperfect like a god".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Imperfect like a god".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Imperfect like a god".

To_live › mardi 19 décembre 2006 - 16:39  message privé !
Wow !
Note donnée au disque :       
vargounet › mercredi 2 novembre 2005 - 13:34  message privé !
Eheh en Death Pollak y'a aussi Yattering qui envoie de la buche . Sinon album trés fun ,complexe tout en demeurant attirant .
raziel › mercredi 2 novembre 2005 - 11:01  message privé !
nouvel album* pardon. DetermiNation.
Note donnée au disque :       
raziel › mercredi 2 novembre 2005 - 10:59  message privé !
Totalement d'accord avec la chronique. Cet album est une pure tuerie. Jamais le death s'est fait aussi puissant ( putain ce son !!!), violent et carré ! Une voix ultra efficace, batteur vraiement mortel, et des compos toutes plus sublimes les unes que les autres avec des passages syncopés d'une grande classe. Vivement le prochain qui s'annonce encore plus destructeur ! Le death parfait pour moi. J'éspère que le groupe aura enfin l'accueil qu'il mérite avec son nouvel DtermiNation !! La claque !!
Note donnée au disque :       
cyberghost › dimanche 31 octobre 2004 - 01:33  message privé !
ouais bah rien à foutre au moins j'avais le bon verbe :P