Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFin De Siècle › Sans Titre

Fin De Siècle › Sans Titre

cd • 13 titres • 43:21 min

  • 1Sans titre03:05
  • 2Noyade05:06
  • 3Le parc03:56
  • 4Le manège02:35
  • 5Enfance04:43
  • 6Désir d'Orient03:48
  • 7A contrecoeur05:30
  • 8Interlude01:57
  • 9Le flacon02:20
  • 10Interlude II00:27
  • 11Quelle ombre t'effraie ?04:01
  • 12Sub urbe02:15
  • 13Rêve urbain03:32

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Composé, enregistré, et mixé par Stéphane F. 2002

line up

Stéphane F. (tous instruments), Florence C. (voix, violon)

remarques

chronique

Styles
ambient
Styles personnels
ambient neoclassique spleenesque

Première réalisation officielle du nancéen après deux cd-rs très intéressants, 'Sans titre' s'impose d'entrée par une production maîtrisée, des sons fluides et des ambiances beaucoup plus froides et inquiétantes que sur les précédents travaux. Une fois l'intro passée qui aurait pu servir d'ouverture d'une des premières expositions internationales (on pense au Joyaux De La Princesse par moment sur l'ensemble du disque), le piano égrène ses notes dramatiques sur 'Noyade', sur lequel plusieurs partitions se mêlent pour créer une ambiance de deuil. Sur le même principe, mais au rythme accéléré et soutenu par des percussions rappelant Dead Can Dance, 'Le parc' nous entraîne dans une 'valse' mélancolique, au milieu des feuilles d'automnes balayées par le vent. 'le manège' comme son nom le laisse supposer est un thème très 'fête foraine', nous ramenant du coup plusieurs décennies en arrière, au temps où les divertissements n'avaient pas la même vanité (vacuité ?) que de nos jours. Ces thèmes et ses ambiances constituent le fondement de l'oeuvre de Fin De Siècle, et plus particulièrement de ce 'Sans titre' : matérialiser l'abscence en un souvenir douloureux puis nostalgique afin de minimiser cette noirceur menaçante qui attend la moindre occasion pour nous engloutir. On notera une nette évolution dans les sonorités utilisés, notamment sur 'Désir d'Orient', sur lequel l'influence d'un Muslimgauze ne serait pas surprenante. Propice à la rêverie et à l'épanchement introspectif, Fin De Siècle figure l'épaule fantômatique sur laquelle l'esprit peut se poser et vagabonder sans entraves. Une bien belle oeuvre...Merci...

note       Publiée le jeudi 20 mai 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Sans Titre".

notes

Note moyenne        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sans Titre".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sans Titre".

novy_9 › samedi 12 avril 2014 - 19:19  message privé !

si! la plus part des productions Cauldron Music sont sur archive.org, une belle démarche. Il faut ecouté Post Mortem Photographs un autre de ses projets en téléchargement libre sur : La Manufacture Du Bruit. Il y a aussi sur Blauer Abend (label) la réédition avec bonus de Al Amor De La Lumbre et un nouveau projet : Hjärna. Tout cela en free of course :)

Note donnée au disque :       
nicola › samedi 12 avril 2014 - 19:11  message privé !

En plus, Fin de siècle donne plein de trucs sur archive.org.

novy_9 › samedi 12 avril 2014 - 13:35  message privé !

J'aime beaucoup l'ambiance fin de siècle de cet album :) une des plus belle réalisation de Mr Flauder, qui a toujours eu de l'inspiration et du talent je trouve.

Note donnée au disque :       
Spiegel › lundi 24 septembre 2012 - 22:17  message privé !

Je ne savais plus trop quoi en faire de ce cd; alors je l'ai offert à ma mère-grand..Oh elle ne l'écoutera pas^^ il s'est d'ailleurs retrouvé au fin fond d'un tiroir bien plus vite que je ne l'aurai cru, pauvre mimy sans aucun doute elle ne m'aura pas comprise ce jour là. Toutefois, lorsqu'elle aura terminé son cycle sur ce plan, je fouillerai la piaule, retomberai sur 'sans titre' et il m'épaulera pour la veillée. 'fin v'la, tout ça pour dire que c'est cool de vivre au milieu de type qui pondent des trésors, tout comme de lire ceux qui nous les présentent. Bon Automne à toutes et tous

Note donnée au disque :       
dakota › lundi 24 mars 2008 - 07:08  message privé !
(1) Cette pochette, oui, il n'y a même pas besoin de disque à l'intérieur puisque cette image à elle seule résume tout ce que Fin de Siècle met comme âme dans sa musique. Et c'est si rare quand la première impression que l'on a d'un disque avant son écoute est exactement la bonne.
Bien sûr j'ai eu la bêtise d'écouter cet album juste dans le prolongement de "Tout disparaîtra", et à l'époque je l'ai trouvé un peu fade et impersonnel. Mais c'est vrai, je confirme, cet album se bonifie avec le temps et il a son atmosphère bien à lui, plus glaciale, un brin macabre c'est vrai. Alors que "Tout disparaîtra", c'est du concentré, comme on ouvrirait soudain un flacon qui ferait TOUT ressurgir, même ces vies que l'on n'a pas vécues. Je ne dis pas que c'est une musique immédiate et facile, mais elle touche en plein coeur, dès les premières notes de "Un ailleurs", et on est touché pour toujours, au plus profond, et on ne peut pas s'en relever. C'est même une musique qui fait mal ensuite, quand on la réécoute. Se retrouver face à une telle beauté, c'est intolérable, à certains moments.
Note donnée au disque :