Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDJ Eddie Def › Inner scratch demons

DJ Eddie Def › Inner scratch demons

23 titres - 48:40 min

  • 1/ Intro : Crybaby (1:51) - 2/ King of Rock (2:34) - 3/ World Premier (2:23) - 4/ The Future the Past (0:57) - 5/ You Are a Dummy (1:40) - 6/ Story of the 80s (1:25) - 7/ Base Waxxin (2:45) - 8/ Please Come Back to Me (3:00) - 9/ Invasion (1:27) - 10/ Dank Sinatra (0:34) - 11/ Jack D Vs. G Shack (3:51) - 12/ Memories/Aweful Noise (0:36) - 13/ Mexican Disses (2:45) - 14/ I Like It You Like It (1:31) - 15/ Space Funk (2:56) - 16/ Records and Tapes (2:20) - 17/ It's Strange (1:28) - 18/ Mighty Hard Break (3:22) - 19/ Untouchable Beeootch (1:48) - 20/ Inner Scratch Demons (0:57) - 21/ Crabs on Pubics (4:18) - 22/ Ol' School Section/Electro/I Thought You Were My Friend (2:46) - 23/ Eddie Def Feedback Outro (1:26)

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

USA, 2000

line up

Dj Eddie Def (platines, sampling), Z-Man (rap)

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
breakbeat

Les Melvins ont déjà sorti l'intégralité de leur trilogie lorsqu'Ipecac redonne la parole à un Dj pour un album absolument colossal. Si Kid 606 marchait sur les plates bandes des déconstructivistes électro, Dj Eddie Def, lui, semble pouvoir avaler, tout cru et sans efforts, les manipulateurs de platines que sont Dj Shadow et Kid Koala. En ce qui me concerne, des tas d'éléments me rendent Eddie Def éminemment sympathique ; tout d'abord, il ne s'embarasse pas à vouloir chercher coûte que coûte le sample obscur qui tue, celui-là même que tout le monde va se sentir obliger de rechercher du jour au lendemain. Il ne se prive pas pour aller piocher son materiau de base chez Prince, Grace Jones, Simply Red, Peter Frampton ou même carrément Gang Starr. C'est moins la culture musicale qui est mise en avant, mais plutôt son étonnante aptitude à pouvoir transformer les sons en des paysages complètement différents de ce qu'ils étaient à la base. De ce point de vue, Eddie Def se rapproche beaucoup plus de l'état d'esprit d'un Kid Koala ; c'est fun et bluffant, sans pour autant jouer à tout prix la carte de l'érudition. Ensuite, la diversité des ambiances qui se succèdent sur cet album lui confère une véritable identité, où l'on passe de moments plus downtempo au tempo lourd et inquiétant, avec parfois l'appui de guitares trash bien destroy, à des trucs plus relevés, très old school. Dans tous les cas, c'est toujours déjanté et nous prend à rebours avec des samples et des enchaînements inattendus qui illuminent notre visage d'un sourire amusé sous l'effet de surprise. D'ailleurs, Dj Eddie Def nous met tout de suite dans le bain avec une incroyable intro ("Crybaby") où il parvient à faire chanter un nourrisson sur une mélodie jouée à la guitare électrique en samplant une de ses crises de larmes. Y a pas à dire ; ce type est fortiche. "Inner Scratch Demons" est une pierre incontournable de plus à rajouter à l'édifice que les dj's construisent, disques après disques, à la gloire de leur art.

note       Publiée le jeudi 14 août 2003

partagez 'Inner scratch demons' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Inner scratch demons"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Inner scratch demons".

ajoutez une note sur : "Inner scratch demons"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Inner scratch demons".

ajoutez un commentaire sur : "Inner scratch demons"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Inner scratch demons".

wav › samedi 20 mars 2004 - 00:52  message privé !
eddie def fait des apparition avec praxis il me semble (en tout les cas c'est un pote a buckthehead) je conseille d'ecouter le CD compilant plusieur live de Mr. Dibbs qui mix sepultura ,metallica , hendrix ect "random vol. 1" qui est bien sympatique