Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDazzling Killmen › Face of collapse

Dazzling Killmen › Face of collapse

8 titres - 42:06 min

  • 1/ Staring Contest (3:18)
  • 2/ Bone Fragments (5:46)
  • 3/ My Lacerations (1:29)
  • 4/ Blown [Face Down] (5:52)
  • 5/ Windshear (2:08)
  • 6/ Painless One (4:44)
  • 7/ In the Face of Collapse (13:58)
  • 8/ Agitator (4:51)

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Chicago, USA, septembre 1993

line up

Darin Gray (basse), Nick Sakes (chant, guitare), Blake Fleming (batterie), Tim Garrigan (guitare)

remarques

chronique

Styles
rock
Styles personnels
alternatif > emocore

Dur, dur. "Face of Collapse" est un album brutal, d'accord, mais c'est surtout un album dont il est assez difficile de parler. Il y a une rancoeur et une énergie incroyable déployée dans cette suite de huit titres extatiques, une fois de plus superbement mis en valeur par le producteur étalon de la scène alternative, monsieur Steve Albini. Impossible de bien cadrer l'oeuvre, mais s'il fallait la délimiter d'une manière ou d'une autre, eh bien, nous dirions très probablement qu'elle annonce ce qu'Albini fera en plus cru avec son ami Bob Weston au sein de Shellac cette même année, avec une solide attirance pour les temps composés, qu'ils aient été joués en leur temps par King Crimson ou n'importe quel autre groupe fusion jazz aux tendances plutôt free. La main du bassiste est lourde comme du plomb et pourtant d'une vitesse d'execution sidérante qui lui confère ce petit air de folie. Nick Sakes, leader et chanteur du groupe, éructe de sa voix à bout de souffle, élément qui pourrait presque sembler familier auprès de ceux qui adorent se faire vômir dessus par Steve Von Till. Il y a d'ailleurs chez les Dazzling Killmen, comme chez Neurosis, ce sentiment de fatalité, de point de non retour où le groupe, au pied du mur, se sent comme obligé de livrer tout ce qu'il a dans les tripes avant de trépasser pour de bon. Cela s'emballe souvent, comme résultant d'une panique alimentée par un taux d'adrénaline qui atteint son plafond. Cela se calme parfois dans de lourds silences qui n'augurent en général rien de bon. "Face of Collapse", c'est un peu l'énergie du désespoir ou les dernières convulsions spasmophiles d'un serial killer épileptique. Tout ça pour dire qu'il s'agit d'un putain de bon album... Bein oui ! Depuis, le groupe s'est dissout (tu m'étonnes) et une partie de celui-ci survit encore vaille que vaille sous les traits de Colossamite. Mais nous en reparlerons une prochaine fois...

note       Publiée le jeudi 31 juillet 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Face of collapse".

notes

Note moyenne        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Face of collapse".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Face of collapse".

Reflection › lundi 9 mars 2015 - 19:28  message privé !

Arf, ça fait mal de voir ça (2009, 6 ans bientôt et plein de bonnes intentions...) ! He bien j'ai eu une courte expérience dans un petit groupe, bien cool mais rien de très sérieux hélas... Dans l'absolue c'est un objectif que j'ai toujours en tête mais je manque cruellement de temps en ce moment. Bref... je te remercie pour ta curiosité ! Sinon, 6 ans après ce disque est toujours une tuerie absolue !

Note donnée au disque :       
sergent_BUCK › dimanche 8 mars 2015 - 23:19  message privé !
avatar

Tiens tiens, voilà que je passai sur cette page pour noter ce merveilleux disque et je trouve ce commentaire de notre ami Reflection qui disait vouloir monter un groupe dans le genre de ce Face of collapse en 2009... Alors, est ce que ça a donné quelque chose depuis ces années ?

Note donnée au disque :       
Reflection › mardi 1 septembre 2009 - 15:13  message privé !

Ca me brancherai bien de monter un groupe dans la même vaine que ce géniale "Face of collapse", ou ptetre un peu plus fun à la Jesus lizard (ou junkyard ?). On verra sur Marseille si ça tente quelqu'un^^ Faut vraiment que je m'y remette sérieusement à la rentrée...

Note donnée au disque :       
Raven › vendredi 26 décembre 2008 - 06:40  message privé !
avatar

"notez bien le l en trop" un l en trop ? où ça renoi ? si j'enlève le l ça fait coossamite

Note donnée au disque :       
Powaviolenza › jeudi 25 décembre 2008 - 15:17  message privé !
avatar

indeed !

Note donnée au disque :