Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlackgod / Krigar › Praying for the death of mankind

Blackgod / Krigar › Praying for the death of mankind

9 titres

  • 1/ Blackgod "Intro"
  • 2/ Blackgod "Christian whore"
  • 3/ Blackgod "Hymn666"
  • 4/ Blackgod "Blackgod"
  • 5/ Krigar "The holy blasphemy"
  • 6/ Krigar "The frozen darkness"
  • 7/ Krigar "Ad sacrificium"
  • 8/ Krigar "The battles of the trolls"
  • 9/ Krigar "Hymn"

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Blackgod : Lord Sarkian Aiwass (Chant), Kleudde (Guitare), Dispater (Basse), Storm (Batterie)
Krigar : Blackstorm (Chant), Meduseld (Guitare), Magoth (Basse), Bornyhake (Batterie)

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Aussi bien pour Blackgod que pour Krigar, ce split est la première sortie du groupe et nous propose donc de découvrir deux jeunes formations assez prometeuses. Tout commence avec les Parisiens de Blackgod avec une intro bien malsaine et sourde, dérangeante. Les trois titres qui suivent nous délivrent un black metal brutal et chaotique, allant droit au but. Les riffs sont réellement très brutaux et ont pour but de frapper l'auditeur le plus directement possible, et ils y parviennent. Car en plus d'être directs, ceux-ci sont vraiment très accrocheurs. La voix quant à elle est très agressive et haineuse délivrant un flot de haine sans faille. Ce que je pourrais regretter pour la partie de blackgod c'est une batterie sous mixée qui aurait mérité d'être plus en avant tellement celle-ci est furieuse avec des blasts dans tous les sens. Pour ma part, le titre "Hymn666" est le meilleur avec un break à la basse très bien senti en milieu de titre. Le second groupe, Krigar, est originaire de Suisse et offre un black metal dans la veine de la scène brutale Suédoise. En effet, le premier titre que le groupe nous délivre rappelle forcément Dark Funeral, ce genre d'influence ressortant moins sur les titres suivants. Ici aussi, on va droit au but, avec des riffs peut être plus empreints de mélodie que pour Blackgod, mais néanmoins rapides et assassins. Les passages mid tempo sont également plus présents que chez les Parisiens et donc propices au headbanging. Là aussi j'aurais préféré un mix légèrement différent, notamment au niveau de la voix, trop placée en avant par moment, celle-ci étant vraiment agressive. Deux groupes très prometteurs qui se réunissent le temps d'un split de très bonne qualité. Pour ma part, j'accroche énormément aux deux groupes, mais sûrement plus largement à Blackgod qui est une véritable furie et convient parfaitement à mon tempérament.

note       Publiée le lundi 9 juin 2003

partagez 'Praying for the death of mankind' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Praying for the death of mankind"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Praying for the death of mankind".

ajoutez une note sur : "Praying for the death of mankind"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Praying for the death of mankind".

ajoutez un commentaire sur : "Praying for the death of mankind"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Praying for the death of mankind".

sog › jeudi 4 mars 2004 - 20:36  message privé !
J'ai eu l'occasion de voir BlackGod en concert et je suis arrivé un peu aux mêmes conclusions que toi... C'est-à-dire que j'ai trouvé super plat et pas intéressant. Par contre Krigar c'est plutôt chouette...
nidh › jeudi 4 mars 2004 - 03:32  message privé !
Perso j aimes le black brutal dans cette veine la(Antaeus, Eternal Majesty, Temple Of Baal...) habituellement : mais la y a un hic, j ai juste écouté le morceau en écoute de blackgod, mais non c'est vide, les riffs sont plats (ca ressemble plus a une tronconneuse qu'autre chose...) et ultra répétitifla chant certes il est bon (mais vu ce k il en fait autant écoutez du grind), la batterie très rapide mais il n' y a pas de structure (autant écouter du grind), la basse bah on l entends pas donc je ne dirais rien. Dans la catégorie black brutal c'est certes bon mais pour un resultat de meme envergure autant écouter des groupes certes moins jeunes qui ne se cachent pas dérriere un terrorisme sonore pour masquer un manque de créaivité évident. Que dire de plus, je les verrait sur scene avec Antaeus en avril mon avis changera peut-etre, si les musiciens maitrisent leur instruments plus qu' ils n'éructent des textes "blasphématores" sans grand sens...
Note donnée au disque :