Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSS.P.E.C.T.R.E. › The microfilm album

S.P.E.C.T.R.E. › The microfilm album

7 titres - 16:49 min

  • 1/ Operation S.I.S. [S.P.E.C.T.R.E. in Space] (1:59)
  • 2/ The Satellite Affair (0:40)
  • 3/ The Underwater Lab (2:12)
  • 4/ Car Chase (2:53)
  • 5/ House Search (3:54)
  • 6/ The Rooftop Incident (2:24)
  • 7/ The Return of Dr.Seven [Theme from] (2:47)

enregistrement

Alternate Studios, Danemark, 2001

line up

Mr.Pinkston, M.K.Ramdas, Hertzl Jakobsen, J.K.Poulsen, Dr.Seven (guitares, basse, percussions, batterie, voix, claviers)

chronique

Styles
metal
ovni inclassable
Styles personnels
retro kitsch

Cet album est aussi fabuleusement jouissif que profondément frustrant. A vous tous qui attendez avec fébrilité, je le sais, une nouvelle sortie de la bande à Mike Patton derrière le masque de Monsieur Bungle, S.P.E.C.T.R.E pourrait bien faire office de bouche trou de luxe, joignant l'utile à l'agréable en vous permettant même de patienter encore quelque peu. Impossible en effet de passer à côté de l'énorme influence du groupe californien sur cette formation danoise. Montre en main, il ne faut pas plus de quatre secondes au premier titre qui ouvre ce "Microfilm Album" pour nous démontrer à quel point "Disco Volante" a laissé des traces profondes dans l'inconscient collectif d'un grand nombre de musiciens, donnant naissance - je le souhaite vivement - à autant d'enfants bâtards aussi dégénérés que lui. Ça explose dans tous les sens, c'est énergique, ça déménage, c'est prenant et fun à la fois. L'ensemble paraît pourtant nettement plus furieux ; les envolées guitaristiques, ondulant entre un jeu ouvertement trash et un autre aux teintes parodiques plus particulièrement surf, se voient toujours accompagnées par une charge rythmique basse/batterie qui ne rechigne jamais devant une débauche d'énergie. Dans un sens, plus proche de Fantômas. Autre élément prépondérant à la mise en scène de cette musique inclassable ; le soutien permanent et ô combien décisif d'un clavier criard qui, de concert avec ces guitares aux résonances fifties et jusque dans ses échos, nous digitalisent sur la pellicule d'une série imaginaire qui se vautre sans complaisance dans un scénario fantastico-policier des plus farfelus. Pas ou peu de chant à signaler par contre, si ce n'est quelques rares interventions gutturales ou autres sentences utilisées comme autant de répliques de ce film de oufs que nos oreilles ébahies ont eu la chance de pouvoir s'imprégner...pendant moins de dix sept minutes ! Et c'est bien là le seul regret à formuler au sujet de ce disque aux allures de comète : il est (beaucoup) trop court. On en redemande !!!

note       Publiée le lundi 7 avril 2003

partagez 'The microfilm album' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The microfilm album"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The microfilm album".

ajoutez une note sur : "The microfilm album"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The microfilm album".

ajoutez un commentaire sur : "The microfilm album"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The microfilm album".