Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAenima › Never fragile

Aenima › Never fragile

cd • 6 titres

  • 1Intro to end all intros
  • 2Forlorn
  • 3At the edge of a cliff
  • 4The light
  • 5Lilith
  • 6Rapture

enregistrement

Sacred ground, Portugal, novembre 2000, mars 2001, août 2001

line up

Carmen (chant), Rune (guitares, samplers, loops), Nor (guitares), Paulo (basse, samplers, claviers), Hugo (batterie)

remarques

chronique

L’attente aura été longue (près de trois ans) mais cela en valait la peine, le deuxième opus de Aenima confirme tout le bien que l’on pensait d’eux et révèle une meilleure cohérence musicale. Là, où on avait l’impression que le premier album se perdait en effets atmosphériques, le second affirme clairement une identité marquée. Plutôt que de s’enliser dans un gothique trop éthéré qui aurait pu devenir lassant, le groupe a choisi de se renouveler sans perdre son identité et de légèrement durcir son son. L’une des nouveautés est l’usage d’une batterie à la place de la boîte à rythmes, qui donne un côté plus direct et plus ‘rock’ aux tempos ; les guitares sont plus présentes sans prendre trop de place, les éléments électroniques se sont faits plus discrets. Carmen a également élargi sa palette vocale, n’hésitant pas à chanter dans un registre plus bas (sur certains titres) où elle se montre
d’ailleurs à l’aise. Le côté éthéré n’a pas disparu mais il évoque plutôt l’approche de groupes comme Mors Syphilitica. En résumé, ‘Never fragile’ est un album abouti, plus direct que ne l’était ‘Revolutions’ mais également plus riche en émotions. Le dernier titre ‘Rapture’ (ravissement, extase) me semble résumer à merveille ce que l’on ressent à son écoute.

note       Publiée le lundi 16 septembre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Never fragile".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Never fragile".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Never fragile".