Vous êtes ici › Les groupes / artistesWTommy Wright III › Ashes 2 Ashes, Dust 2 Dust

Tommy Wright III › Ashes 2 Ashes, Dust 2 Dust

face a • 8 titres • 30:12 min

  • 1Drive-By3:06 [Featuring Mac T-Dog]
  • 2Creepin' While Ya Sleepin'4:24 [Featuring Mac T-Dog]
  • 3Meet Yo Maker6:08 [Featuring Shawty Pimp & Tiptoe]
  • 4Caught U Slippin'3:30
  • 5Murda In Da 1st Degree5:46 [Featuring Killa-C, Princess Loko & Mac T-Dog]
  • 6Roll Call3:42
  • 7On Lockdown1:37 [Featuring Paranoid]
  • 8Packing1:59 [Featuring X-Rated Al]

face b • 8 titres • 30:05 min

  • 1Don't Start Shit5:37
  • 2Screet Type Nigga3:02 [Featuring MC Spade]
  • 3Comin For The 946:16 [Featuring Princess Loko & Mac T-Dog]
  • 4Sewed Up3:53
  • 5Wargames Phase I3:56
  • 6Four Corners2:35
  • 7Hit List2:20 [Featuring King Goldie]
  • 8Hog Killin'2:26

enregistrement

Non renseigné mais probablement dans la cave de Tommy Wright lui-même.

line up

Tommy Wright III (production, MC)

Musiciens additionnels : Mac T-Dog, Princess Loko, MC Spade, X-Rated Al, Killa-C, Tiptoe, Paranoid, King Goldie (featurings)

remarques

Réédité sur CD en 2006 sur le label de Tommy Wright III, Street Smart Records, avec un nouvel artwork (la deuxième pochette) et des bonus tracks que je ne connais pas. Méfiance, les rips de la K7 qui circulent sur le net n'ont pas les bons titres de morceaux et sont divisés en 18 plages (deux skits ont été isolés du reste de la tape : "My Bitch" et 'Skit"). "Fuck Rayvon Records, Fuck XL, Fuck DLE, Fuck Shorty Pimp & MC Spade, Fuck Dino, Fuck KeKe and Kim, Fuck Jecarta Suggs, Fuck DJ Punish, Fuck Chaz at ARP. IT'S ME AGAINST THE WORLD!"

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
memphis rap indigent

Je risque d'être lapidaire, donc commençons par rendre à César ce qui est à César : Tommy Wright III est une légende absolue de Memphis, aussi bien en tant que producteur que rappeur. Son éthique de travail et sa très grande productivité forcent le respect ; il est responsable d'un nombre incalculable de projets, parmi lesquels se distinguent les groupes Ten Wanted Men et N.O.D., ainsi que ses albums personnels. Il continue d'influencer de manière souterraine tous les rappeurs qui tiennent à leur indépendance, et a donc indirectement participé à quelques unes des plus belles heures du rap lui ayant succédé. La présente tape, sa deuxième après la très underground Memphis Massacre est probablement sa plus culte ; difficile de se renseigner sur la scène rap de Memphis sans très vite tomber dessus.

Je me dois donc de témoigner mon incompréhension totale tant Ashes 2 Ashes, Dust 2 Dust est faible jusqu'au ridicule. Cette tape a un son de merde, ce qui est le cas de beaucoup de ses consoeurs de Memphis, mais jamais cette faible fidélité ne crée une quelconque ambiance sombre ; elle rend juste les beats grésillants et désagréables, et achève de tous les faire se ressembler, ce dont Tommy Wright n'avait pas franchement besoin ici... Le ton monocorde du rappeur-producteur achève de rendre interminable l'écoute de cet album. Oui, ces instrus raw, hypnotiques et bourrées de cowbells qui rendent fou allaient être copiées et copiées, ce qui fait d'Ashes 2 Ashes, Dust 2 Dust une release influente ; mais autant écouter les enfants de ce projet foireux, y compris les sorties ultérieures de Tommy Wright.

Que sauver de cette mélasse ? La menaçante et incontrôlable « Meet Yo Maker » parvient à décoller quelque peu ; « Don't Start No Shit » voit le producteur s'essayer à quelque chose de plus mélodique sans trop se planter, c'est également le cas de l'ultra cheap mais touchante « Wargames Phase I », avec son clavier Bontempi pété. Enfin, « Hit List » est sincèrement bizarre et dispose d'une ambiance interlope qui donne envie d'y revenir. Tout juste de quoi éviter l'infamante note d'1 boule pour ce qui ressemble à l'archétype du projet underground surestimé.

note       Publiée le mardi 15 décembre 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ashes 2 Ashes, Dust 2 Dust".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ashes 2 Ashes, Dust 2 Dust".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ashes 2 Ashes, Dust 2 Dust".

Copacab › jeudi 17 décembre 2020 - 10:30 Envoyez un message privé àCopacab

Ayant réécouté Runnin-N-Gunnin hier, je trouve justement que c'est le jour et la nuit avec ce qui est proposé ici ! Sur un point bien spécifique en tout cas : la très grande variété d'instrus et leur créativité... D'ailleurs, en contre-exemple de release minimaliste qui pour le coup, fonctionne vraiment chez moi, il y a la tape de Lo Key (le cousin de Tommy Wright), Test My Nutz, vraiment hypnotique. Bon, je développerai ça dans des chros ultérieures, Tommy Wright et son groupuscule méritent mieux que simplement descendre leur tape la plus reconnue.

Note donnée au disque :       
azfazz › mercredi 16 décembre 2020 - 14:37 Envoyez un message privé àazfazz

J'ai lu un article faisant un parallèle entre cette scène underground de Memphis et les débuts de la deuxième vague de Black Metal en Norvège... Et, ma foi, ce n'est pas si incongru que ça. Il n'est pas difficile de passer totalement à côté d'un artiste comme Tommy Wright III, de ne voir que ses - nombreux - défauts, cités ici, productions lamentable, ton monocorde, instrus finalement peu variées... si on n'est pas happé par "l'ambiance". Un mot passe-partout, d'accord, mais tout de même, j'écoute ses disques avec un vrai plaisir, comme une transe, comme les disques de Dj Skrew, chroniqués ici aussi par Copacab d'ailleurs. Les suivants sont mieux, oui, mais ça me semble difficile, si on n'adhère pas un peu à celui-ci, de les apprécier plus. Pour moi, "Runnin-N-Gunnin" et "On the Run" sont vraiment dans le haut du panier poisseux de ce Memphis rap...

Note donnée au disque :       
Copacab › mardi 15 décembre 2020 - 21:13 Envoyez un message privé àCopacab

Ca devient sensiblement mieux après quand même ! Je préfère nettement Runnin-N-Gunnin à celui-là, mais ceux que je recommanderais le plus sont l'unique tape de N.O.D. et Wanted Dead or Alive de Ten Wanted Men.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › mardi 15 décembre 2020 - 17:59 Envoyez un message privé àKlarinetthor

bien surestimé oui, c'est pareil sur les suivants ou bien? pas trop envie d'aller voir en fait.

Note donnée au disque :