Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGrey Force Wakeford › Marble Heart

Grey Force Wakeford › Marble Heart

  • 2008 - Athanor, ATNR034 (1 cd digipack)

cd | 10 titres | 54:26 min

  • 1 The Weavers Dream
  • 2 1234
  • 3 Vercors
  • 4 Marble Heart
  • 5 King Solomon's Architects
  • 6 Winter Again
  • 7 Maritime Passage
  • 8 And The Name He Gave Me
  • 9 December
  • 10 Shadows In The Light

line up

Kris Force, Nick Grey, Tony Wakeford

Musiciens additionnels : Gregory Doria (clarinette sur "Vercors"), Nicholas Davis (guitare sur "Vercors")

chronique

L'hiver, encore... Sa beauté... Son austérité. Révérences à Sir Wakeford, et à cette Kris Force qui semble toujours des grands coups (cliquez donc sur le nom de dame pour admirer le curriculum vitæ - assez effrayant, non ?) Qu'on aie ou non déjà fait connaissance avec les plus beaux albums de Sol Invictus et L'Orchestre Noir, difficile de ne pas être mortifié par Marble Heart. De ne pas resté stupéfait devant sa fantasmagorie glaçante, sa beauté dépouillée mais infestées d'esprits, murmures presque imperceptibles dans la nuit, comme des ombres malfaisantes qui fuient dès qu'on tourne le dos. Difficile de ne pas être troublé par ce parfum de songes ayant trop longtemps fermenté dans la solitude des campagnes... Difficile de rester de bonne humeur face à sa gueule de statue aux yeux qui nous fixent. Marble Heart est d'une tranquilité intranquille. Il est l'ambiance à la fois enveloppante et angoissante d'un jardin joli, mais dont on ne sortira pas. Il est la lente manigance des mandragores sous l'humus, qui trament des maléfices nous concernant... Cette musique aux airs parfois diffus de B.O. de Microcosmos version darkfolk est une chose d'aïeul, d'apothicaire. Une vision de moine cruel. Fatale, et sans retour. Figée comme ce matin d'hiver, et nos émotions devenant pierres. Marble Heart rappelle ô combien le père Tony Wakeford, sous son air de petit-gros chauve qu'on imagine, à l'abri du tumulte moderne, frotter des meules de fromage avec amour ou confectionner des bonbons au miel, est capable des chansons les plus délétères et les plus déprimantes qui soient. En dialogue intense avec les esprits et le vide qui les entoure. Ses pièces aussi peu composées que des soupirs sont d'une beauté morne, lâchées avec une délicatesse de métronome comme la rosée perlant du rebord d'une longue feuille... Car Marble Heart est aussi printemps ; enfin, un peu ; du moins dans ses premiers instants, à la naïveté trompeuse, où la relative bonté ne nous prépare en rien au sentiment final une fois arrivé au bout du disque. Puisque la suite, si elle est objectivement d'un ennui absolu, jette un froid comme bien peu d'albums à ma connaissance. On se sent petit à petit piégé dans ce disque, et la confirmation vient en quelque sorte à ce moment crucial, où point le ricanement d'une sorcière ou ce qui y ressemble. La fin, en gros le dernier tiers ou quart, est sinistrissime. J'ai pour tout dire rarement esgourdé album aussi sinistre. Et triste. Triste comme les scénettes d'un Jules Renard, triste comme des voies vers nulle part... Triste comme un hiver encore seul. Mais aussi, paisible, comme cet hiver. Paisible comme peut l'être le regard d'un clochard dans la rue. Paisible comme la sérénité, dans l'attente d'une fin qui est déjà là à nous grignoter. Comme les yeux perdus de nos vieux, quand on a plus de temps à leur consacrer, et qu'on les abandonne dans une grosse maison avec d'autres vieux. Une maison bordée par ce jardin dont on ne sortira pas. L'ambiance de Marble Heart est un élixir de curare, lentement distillé, goutte à goutte. Pas d'espoir, ni de désespoir : juste l'inespoir, ce néologisme de Verlaine (ou Drieu La Rochelle ?) qu'a repris Thiéfaine. "Cœur de Marbre" : tout est annoncé dans le titre, en fait. Ce cœur n'est pas tant celui de Tony Wakeford ou de ses acolytes, que le nôtre à l'issue de leur noir sortilège.

note       Publiée le samedi 4 janvier 2020

partagez 'Marble Heart' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Marble Heart"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Marble Heart".

ajoutez une note sur : "Marble Heart"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Marble Heart".

ajoutez un commentaire sur : "Marble Heart"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Marble Heart".

born to gulo › samedi 4 janvier 2020 - 13:11  message privé !  born to gulo est en ligne !

Je n'en ressors effectivement jamais avec un souvenir nettement dessiné - mais toujours un conquis, voire vaincu.

Note donnée au disque :