Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVacant Coffin › Sewer Skullpture

Vacant Coffin › Sewer Skullpture

cd | 16 titres | 32:38 min

  • 1 Sewer by the Cemetery [04:13]
  • 2 Dawn of the Schizo [01:29]
  • 3 Cadaver Sculptor [03:16]
  • 4 Sewagehead [01:55]
  • 5 Mutant Gross-Out Fest [02:44]
  • 6 Leprosarium Tombs [01:29]
  • 7 Posercrushing Crusade [01:40]
  • 8 Lunch in Bodybags [00:49]
  • 9 Pulled into the Lake (of the Dead) [02:41]
  • 10 The Hand of Termination [01:23]
  • 11 A Shuriken to the Face [01:02]
  • 12 Tales of Suppuration [02:29]
  • 13 Get in the Coffin [01:20]
  • 14 They Died Hungry... They're Back Starving! [01:41]
  • 15 Gut Worship [02:32]
  • 16 Razor Justice [01:55]

enregistrement

Enregistré, mixé, masterisé par Mikko Saastamoinen et Vacant Coffin en 2008.

line up

Lasse Pyykkö (voix, guitare), Petri Konsti (basse), Pekka Koskelo (batterie)

remarques

Illustration par Wesley Harrison.

chronique

J'imagine que certains, parmi les plus documentés, voient où je veux en venir : j'aime parfois suivre les chemins de certains musiciens dans certaines scènes car la magie rétrospective des hyperliens actuels nous dévoile la galaxie formée par des acteurs dans les scènes dites métalliques. On peut vite se perdre : il suffit de suivre la ballade de Dan Lilker ou de Shane Embury pour en rester baba devant tant de productivité et de liens internationaux ! Voici un itinéraire un peu moins tortueux, mais aussi intéressant car dévoilant un peu ce qui fait la magie d'un death metal qui me titille, celui qui fait des références incessantes au pulp, au giallo, à l'horreur glauque et nanarde, aux toxic avengers ou samouraï zombis des égoûts, de ces connexions entre littérature Z et ciné Y qui font par exemple qu'on peut voir Goblin ou des ersatz de John Carpenter au Hellfest aujourd'hui... Lasse Pyykkö (avec deux ss, deux yy, deux kk, un umlaut) fut le batteur de Phlegethon, mais va surtout être connu pour avoir fondé Hooded Menace, un des groupes de death doomé les plus rigolos à s'écouter avec une grosse clope zig zag en main et trois caisses de super bock sous la table basse. Durant les années 2000 il va participer à plusieurs projets dont Vacant Coffin. On y retrouve du death metal bien épais, bien caillasse des vitrines pour le plaisir, mâtiné de riffs Carcass / ND, avec quelques synthés de films gore mais alors très figuratifs et très parcimonieux. Donc, c'est plutôt, mouais, death grind (allez, plus death que grind quand même), très coloré, très Razorback Records (lycanthropes, abominations, sorcières, sang, égoûts, etc.) et, comme je vous le disais, fluorescent, violet, clignotant tel un bar en 1984 quand un mec seulement vêtu d'un perfecto en cuir vient chercher une gonzesse à tuer... Évidemment ce n'est pas fin pour un sou, c'est même très gras et c'est un peu déjà entendu, mais bon, je ne suis pas non plus extrêmement exigeant aujourd'hui, il fait beau et j'ai juste envie de headbanguer comme un connard. Donc si vous voulez un remplaçant à vos groupes préférés du genre, de Skinless à Impetigo, de Carcass à Blood Freak, faites, tout en ne restant pas trop regardant au degré de foutraquitude d'un Autopsy qui ne sera pas atteint ici... ça ne vous fera pas non plus, quand même, encore une fois, briller à la journée d'intégration si quelqu'un(e) vous demande comme ça : "et tôa, t'écoutes kwâ ?" "moi ? beaaauuuurrrgh". Don't worry, on restera déclassé, ah ah !

note       Publiée le samedi 16 mars 2019

partagez 'Sewer Skullpture' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Sewer Skullpture"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Sewer Skullpture".

ajoutez une note sur : "Sewer Skullpture"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sewer Skullpture".

ajoutez un commentaire sur : "Sewer Skullpture"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sewer Skullpture".

Hallu › dimanche 17 mars 2019 - 13:55  message privé !

C'est pas mal, mais si je veux un truc qui pue la vase et le groove, en ce moment je m'envoie Outre-Tombe. C'est une tuerie. Razorback j'adorais avant, notamment Crypticus, mais ils font dodo depuis quelques années. A se focaliser sur un style si particulier ils ont pas exactement créé le meilleur business model...

Rastignac › samedi 16 mars 2019 - 18:32  message privé !
avatar

Oh à cloche pied tout est possible !

Note donnée au disque :       
born to gulo › samedi 16 mars 2019 - 18:25  message privé !

Ruinebell à suivre, donc ?