Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTomb of Finland › Below the Green

Tomb of Finland › Below the Green

cd • 9 titres • 37:08 min

  • 1End of God00:57
  • 2Death of the Sun04:11
  • 3In the Heart of Winter (Far Beyond All Light)03:59
  • 4The Autumn Rain04:07
  • 5Life & Slavery05:32
  • 6Sunfader05:42
  • 7Damnation04:03
  • 8Dead Forever05:04
  • 9Kaira03:33

enregistrement

Batterie enregistrée au Magnusborg / Soundtrack studios, 10-12 février 2011, par Jasse von Hast. Tous les autres enregistrements le furent au Frozenmost studio entre 2011 et 2014, par Jasse von Hast. Mixé au Frozenmost à l'automne 2014 par Jasse von Hast. Masterisé à l'Unisound studio en septembre 2014 par Dan Swanö. Produit par Jasse von Hast et Tomb of Finalnd.

line up

Olli Saakeli Suvanto (voix), Jasse von Hast (guitare, basse), Ville Lind (voix), A. Karihtala (batterie).

remarques

Sorti en cd et vinyle.

chronique

Styles
metal extrême
death metal
doom metal
Styles personnels
doom death mélo émotif

Non, Touko Valio Laaksonen n’est pas revenu d’entre les morts pour faire du métal de l’extrême, mais faut avouer que j’ai tiqué quand j’ai vu le nom de ce groupe. Et évidemment quand j’ai cherché sur le Gogol des informations sur Tomb of Finland, ben il m'a suffit d’un rien pour me planter dans la "requête en langage naturel", et j’ai donc pu revoir ces représentations de métall... d’officiers de police ou de marins, certes, mais quand même, ça doit serrer ces pantalons. Bref, qu’est-ce que je disais... oui, donc, rien à voir, il y a peut-être un clin d’oeil qui sait, ou juste est-ce une maladresse de plus dans le joyeux monde des extravagances du métal. Parce que Tomb of Finland en fait c'est le groupe de Jasse von Hast, guitariste de Charon, groupe de heavy metal tristoune chroniqué par ici il y a quelques temps... ce n’est donc pas censé être très sympa... mais ça reste très très abordable, du death très « mélodique », donc vous aurez droit à votre dose d’harmoniques artificielles et de mélopées que si tu les joues au flutiaux ça ferait pas mal en bande son d’un jeu d’heroic fantasy quand le héros il se fait cocufier par la princesse et qu'il pleure sur les tourelles en chemise à jabot. Il y aura des moments plus doomy qui refourguent toujours plein de notes et de guitares dans les aigus donnant un aspect balade pas dégueulasse, et laissant un paysage de déprime assez encourageant pour ne rien foutre aujourd’hui, sous le soleil, sous la pluie, sous la vie. Ne vous fiez pas trop à la pochette (quoique...), Tomb of Finland saura plus combler les amateurs de solos et de chansons plutôt que de brutalité funéraire ; moi de mon côté, comme d’habitude avec ce type de musique popisant un peu le death ou le doom, je suis saisi d’un sentiment assez mitigé, entre l’intérêt pour ces atmosphères à larmichettes et une forme un peu surannée de heavy metal faite pour lever très haut son briquet en fronçant les sourcils, en serrant les poings, développant un romantisme parfois un peu kitsch quand même... les bons moments, ceux qui toucheront du doigt la déprime fondamentale seront ceux qui se rapprochent d’un Paradise Lost sérieux dans ces bottes, les moins bons seront ceux qui mimeront les slows de Saxon quoi, m’voyez ? Et puis voilà, c'est vraiment le groupe de studio, vous ouvrez le livret, vous apprenez que le groupe existant quand le disque est sorti n'a absolument rien à voir avec celui qui a enregistré le disque et en plus le Jasse il médiatise ça en double page au milieu du livret. Bon, vous voyez ce que je veux dire ? Ce sentiment d'écouter un produit formaté reproductible ? Ben si c’est comme ça, je vais me faire un morpion, trois cases sur trois. Je gagne à tous les coups. Et ça, j’aime.

note       Publiée le jeudi 16 février 2017

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Below the Green".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Below the Green".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Below the Green".

Procrastin › vendredi 17 février 2017 - 17:00  message privé !

et son biopic sort dans une semaine : http://www.imdb.com/title/tt5226984/

Rastignac › vendredi 17 février 2017 - 12:35  message privé !
avatar

Ok, merci ! Je savais pas qu'il était aussi populaire. (HS : dans le registre commémoration je viens de voir que la Pologne va mettre le Witcher sur des timbres ; tout est possible avec les postes).

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › vendredi 17 février 2017 - 10:46  message privé !
avatar

Tom of Finland c'est devenu une institution nationale, c'est un peu comme si on se disait "est-ce que Alain Deloin c'est une coincidence" en France. Il a même eu une rétrospective récemment, et son cul sur des timbres : https://en.wikipedia.org/wiki/Tom_of_Finland_stamps

Rastignac › jeudi 16 février 2017 - 22:28  message privé !
avatar

ah bon ? dis !

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › jeudi 16 février 2017 - 21:00  message privé !
avatar

100% certain pour le clin d'oeil.