Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAHosein Alishapour › Tali'e Dashti

Hosein Alishapour › Tali'e Dashti

mp3 | 12 titres

  • 1 Talie Dashti
  • 2 Taknavazi Setar
  • 3 Panj Zarbi va Avaz
  • 4 Saz o Avaz
  • 5 Tasnif Ashegh Masho I
  • 6 Tasnif Ashegh Masho II
  • 7 Saz o Avaz
  • 8 Tasnif Jore Gardoun
  • 9 Tasnif Jore Gardoun II
  • 10 Chahrmezrab Dashti
  • 11 Saz o Avaz
  • 12 Ronaghe Bostan

line up

Je ne lis pas le farsi

remarques

Disponible uniquement en téléchargement

chronique

Styles
world music
Styles personnels
iran

Ils sont marrants ces Iraniens, quand je suis allé voir Alishapour et sa bande en concert, il était présenté comme le "nouvel espoir" de la musique traditionnelle d’Iran, le petit nouveau quoi, alors que le type a déjà la cinquantaine bien tapée. Le répertoire est tellement ardu que ça laisse imaginer le temps d’étude… Sur ce premier album, disponible uniquement sur les plateformes de téléchargement (comme le suivant, également, comme le dernier Shajarian aussi), garant à la fois de sa liberté et de l’absence de censure (je vous rappelle qu’il y a un certain type de musique traditionnelle – celle dite "savante" - qui est interdite, officieusement certes, par les autorités, car considérée comme "non révolutionnaire" ; à ce titre l’Imam Maleki en a sorti une peinture définitive avec les grandes figures des années noires), Hosein Alishapour, ce chanteur au timbre exceptionnel, ici également compositeur – et quel compositeur mes amis ! très fidèle à l’esprit des Anciens, fidèle au point de laisser une grande place à ces instruments incroyables que sont le sêtar (meilleur instrument à corde de la terre) et le oud, abandonné depuis des années déjà, recyclé par les arabes et dont les Iraniens "classiques" ont cherché à se défaire ; et Dieu sait (haha) qu’il a sa place ici, réhabilité fort heureusement par les "modernes" (Shajarian, entre autres), dans une place inhabituelle, celle de la rythmique (un oud qui sert de basse, la classe), débitant quasi des riffs sur les tombaks qui ne se gênent pas pour tutoyer du headbang poussiéreux et rocailleux ; ce premier album, voulais-je dire, est absolument incontournable, tant il est raffiné, inspiré, délicat, et qu’il s’inscrit sans peine dans la grande famille de la musique savante d’Iran ; mais pas seulement, il est bien plus que ça, il est gigantesque, absolu, car il est moderne ; moderne c'est à dire qu'il est étonnamment rock'n'roll - et je pèse mes mots ; autant vous dire que c'est devenu impossible pour moi d'écouter Secret Chiefs 3 après ça tellement ça devient inoffensif, où la discographie du groupe de Spruance tiens ici dans le simple Pishdaramad (= introduction) de l'album. Les boules pour eux, les portes ouvertes de l'infini pour nous.

note       Publiée le jeudi 12 avril 2012

Dans le même esprit, saïmone vous recommande...

partagez 'Tali'e Dashti' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Tali'e Dashti"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Tali'e Dashti".

ajoutez une note sur : "Tali'e Dashti"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Tali'e Dashti".

ajoutez un commentaire sur : "Tali'e Dashti"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Tali'e Dashti".

saïmone › dimanche 15 avril 2012 - 14:32  message privé !
avatar

Tu me fais plaisir mon dada

Note donnée au disque :       
dariev stands › dimanche 15 avril 2012 - 08:17  message privé !
avatar

assez d'accord avec tout ce qui a été dit, même si perso SC3 c'est loin d'être juste un truc punchy pour moi (en meme temps je suis fou de Bungle), sur scène c'était pas seulement fun mais j'ai eu des putains de frissons... Pas pour la bizarrerie mais parce que ça soulève, ça parle au corps... Sun city girls je trouve ça plus "punk" et dada dans l'approche, après ça me fait marrer de façon très conne parce que leurs voix aigues forcées sont débiles à souhait (et pour le coup eux ils sont bien shaggz), mais oui, évidemment , ça va bien plus loin que ça... Comme bcp de groupes "blaguesques" américains d'ailleurs, faut gratter le vernis. Par contre saï je pense qu'on est plus d'un à suivre avec bcp d'intérêt tes chros de musiques iranienne, j'avais checké immédiatement le Shajarjan et je regrette absolument pas, vu que j'ai un faible pour ces musiques là à la base...

saïmone › samedi 14 avril 2012 - 19:10  message privé !
avatar

Oui mais toi c'est pas pareil ; quant à SC3, true story : impossible de réécouter ça aujourd'hui - j'aimais surtout pour ce côté moyen-orient faut dire, le SC3 en mode Morricone m'a toujours monstrueusement emmerdé, et celui vaguement metal j'en parle même pas... Précisons aussi que ça rentre dans une dynamique où je n'arrive plus à écouter Mr Bungle non plus (california à part)...

Note donnée au disque :       
absinthe_frelatée › samedi 14 avril 2012 - 15:39  message privé !

Pour ma défense, je checke systématiquement les chros from Iran -bien que je ne connaisse pas Alishapour. Disons juste que l'évocation de Secret Chiefs est mal venue.

saïmone › samedi 14 avril 2012 - 15:33  message privé !
avatar

Qu'est-ce qu'il faut pas vous balancer comme hameçon pour vous voir venir checker une chro from Iran (comme dirait proggy, hahaha je vous ai eu)

Note donnée au disque :