Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSewercide › Severing The Mortal Cord

Sewercide › Severing The Mortal Cord

cd • 5 titres • 18:20 min

  • 1Rituals Of Ceremonial Sickness03:58
  • 2Shackled By Ignorance03:58
  • 3Hypothermia03:11
  • 4Dying Threnodies04:07
  • 5Exist In Punishment03:06

enregistrement

Enregistré à l'Aesthetic Studio par Mike "Mad Mike" Deslandes. Mixé et masterisé par Damian Herring au Subterranean Watchtower Studios.

line up

Tobi "Alva" Zama (basse), Nick Anthony (batterie), Tom "The Shark" Caldwell (guitare), Harry Watson (voix), Jamie Colic (guitare).

remarques

Sorti sous forme CD numéroté, 250 exemplaires ; disponible également sous forme de téléchargement sur le site du label.

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
retour vers le futur de l'amour du metal

Sewercide est un groupe australien formé en 2011, qui n'a pour l'instant sorti que des singles en collaboration avec d'autres groupes (Casket, Presumed Dead, Violent Gorge, Randomorder) et une demo avant cet EP tout frais tout chaud. Je ne sais comment j'ai pu laisser mon oreille tomber sur leur musique en streaming, pourquoi dans la masse des billiards de sorties mon œil s'est arrêté sur une de leurs pochettes... peut-être le jeu de mot dans le nom du groupe (je vous laisse chercher), sûrement les illustrations de leurs disques qui sentent fort de dessous les pieds des années 1990. Musicalement, ils se proclament héritiers d'un death metal typiquement australien, enfin, j'imagine, leur death metal australien à eux, les scènes devenant des milliards de bourgeons pourrissant sur la même branche, bref, ils nous citent Acheron, Misery et Martire dans le lot, c'est à dire, je vous le donne en mille : des groupes de death du début des années 90. Mais australiens. Musicalement encore, je les proclame efficaces et plaisants à écouter... à force d'écrire, je (re)découvre en fait un vrai besoin de musiques simples. Alors, oui, bien sûr, faut les sortir les accords de guitare et la voix toute sur la rupture là, il faut avoir fait ses classes thrash poignet, il faut le choper et pas le lâcher le batteur, mais ça parait simple à mon oreille atrophiée car c'est bourrin, bien ficelé, carré au poil... même si on anticipe tous ces breaks qu'on entend depuis Left Hand Path, et qu'on reconnaît ces riffs qu'on déguste depuis Covenant... à ce propos, je me souviens de réflexions, de conversations sur ce qu'est la création et l'interprétation. Exemple : Mozart a créé, il y a quelques siècles, de la musique et même tout un mouvement musical derrière lui. Aujourd'hui on l'interprète, des concerts tous les jours, dans le monde entier. Donc, oui, dans le rivage du classique et du jazz, le rock a créé lui aussi ses standards : les débris de Pink Floyd nous jouent du Pink Floyd, les restes des Doors miment les Doors, etc. Et petit à petit, on arrive aux mêmes bizarreries dans les scènes dites "extrêmes" qui en étaient encore préservées, genre Death interprète Death, Godflesh interprète Streetcleaner, etc. Et Sewercide comme bien d'autres tous jeunes groupes joue du death metal calé dans un espace-temps clos a posteriori tel des interprètes d'un autre temps, plein d'esprit thrash noir, en jouant ses propres morceaux certes, mais qui sentent évidemment le déjà-vu... le petit chouïa faisant la différence restera celle de la gnaque et la fureur de headbanguer qu'on ressent nettement dans la musique de ce groupe, et ça je pense que c'est impossible à copier sur quiconque. Alors oui, simple, encadré, répétitif, mais tellement bien gaulé et fendard ! Un peu comme plein d'autres artefacts que je goûte quotidiennement, tel un Walter Benjamin de salon... "On a les médias qu'on mérite", peut-être, mais quand on n'a que l'amour y a même plus besoin d'argumenter, ça se suffit à soi-même, limite on a presque plus besoin d'écrire des critiques de disques ou de livres, car, comme dirait Le Bruce : "Ça vient de là, plus en bas, dans la tête, dans le cœur, dans toute la forme."

note       Publiée le jeudi 26 février 2015

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Severing The Mortal Cord".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Severing The Mortal Cord".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Severing The Mortal Cord".

torquemada › jeudi 26 février 2015 - 08:09  message privé !

La citation de Bruce n'est vraiment drôle qu'avec l'accent !