Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGod Seed › I begin

God Seed › I begin

cd • 9 titres • 42:54 min

  • 1Awake04:43
  • 2This from the past05:18
  • 3Alt liv04:08
  • 4From the running of blood05:19
  • 5Hinstu dagar04:55
  • 6Aldrande tre04:45
  • 7Lit05:17
  • 8The wound04:45
  • 9Bloodline03:44

informations

Enregistré entre août 2011 et juillet 2012

line up

Geir Bratland (claviers), Gaahl (chant), King ov Hell (basse), Lust Kilman (guitares), Sir (guitares), Kenneth Kapstad (batterie)

Musiciens additionnels : Trym Hartmark Visnes (chant [9]), Alexander Jakobsen (chant [3]), Herbrand Larsen (chant [5])

chronique

  • opaque et moderne

Je vais vous épargner tout l'historique sur Gorgoroth, ancien, nouvelle génération, avec Gaahl, sans Gaahl, etc. En 2009, après bien des péripéties, le groupe qui a en son sein Gaahl et King ov Hell doit céder le nom Gorgoroth (qu'il utilisait jusque là) à Infernus. Ils décident alors de s'appeler God Seed. Après quelques autres péripéties (séparations et autres retours), en 2012, accompagnés de quelques acolytes, Gaahl et King décident de sortir le premier album studio (après un live à Wacken - datant de quand ils s'appelaient encore Gorgoroth), "I begin". Au programme, on n'est finalement assez loin de ce qu'ils faisaient avec Gorgoroth. La musique proposée ici est beaucoup plus personnelle et surtout beaucoup plus lourde et puissante. J'ai vraiment été énormément surpris quand j'ai écouté pour la première fois ce disque. Et j'ai dû prendre mon temps pour véritablement le cerner, parce qu'il s'agit d'un sacré morceau ! Le disque a un côté à la fois très majestueux mais aussi opaque et noir. Gaahl a une voix plus grave sur ce disque, avec quelques incartades de chant clair, mais il reste toujours aussi mystique et imposant (et je ne parle pas de ses prestations live toujours aussi uniques). Là où ses cris stridents étaient la véritable marque de fabrique de ses disques avec Gorgoroth, ici, ils sont beaucoup plus noirs. La basse de King ov Hell est aussi beaucoup plus mise en avant. D'ailleurs, au-delà de l'influence Gorgoroth, je trouve ce premier album de God Seed bien plus inspiré par Satyricon. "From the running of blood" en est un exemple total, le riff est tellement proche de ce que leurs amis norvégiens ont fait sur "Nemesis divina". Une particularité de God Seed est de proposer une musique plus moderne avec l'ajout d'un claviers permettant d'appuyer encore plus cette oppression totale. Que ce soit sur les titres plus softs ou les morceaux les plus dévastateurs, le claviers est présent, un peu en retrait, mais toujours là pour accentuer cette impression dérangeante, limite suffocante. Parce qu'il faut bien le dire, cet album de God Seed ne laisse pas beaucoup de place pour respirer. Ce disque, c'est un peu comme un gros magma sonore qui se déverse de ta chaîne hi-fi. Même les titres moins extrêmes, comme "Hinstu dagar" avec chant clair, sont intenses et dérangent. Je ne m'attendais pas à un tel disque de la part du groupe. God Seed n'est pas un groupe de black metal lambda, on ressent l'influence norvégienne, mais il propose beaucoup d'autres éléments. Alors par contre, il faut être préparé parce qu'il n'est pas facile d'accès. Le côté très massif de l'album impose qu'on le laisse progressivement s'imposer à soi parce que sinon, il est facile d'être rebuté par un tel déluge de brutalité. En tout cas, avec ce disque, Gaahl et King ov Hell répondent de la meilleure des manières à leur interdiction d'utiliser le nom de Gorgoroth. Un premier album très intéressant.

note       Publiée le dimanche 16 novembre 2014

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "I begin" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "I begin".

notes

Note moyenne        5 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "I begin".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "I begin".

born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo  born to gulo est en ligne !

Enslavedgoroth : étonnamment cool (et viable), toujours.

Proto Gaahl's Wyrd, aussi, accessoirement.

Message édité le 10-11-2023 à 13:11 par born to gulo

Note donnée au disque :