Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRedshift › Faultline The DVD

Redshift › Faultline The DVD

dvd | 7 titres

  • 1 Faultline [15:45]
  • 2 Chrysolite [4:29]
  • 3 Pyro_gen [14:58]
  • 4 Aquamarine [7:03]
  • 5 Quenzer [11:19]
  • 6 Praetorian [20:42]
  • 7 Mania [7:11]

enregistrement

Enregistré en concert au Hampshire Jam 2 festival à Liphook Angleterre le 09 Novembre 2002 Mania est enregistré au Festival d’Alfa Cenauri au Pays Bas le 10 Avril 1999

line up

James Goddard : Synthétiseurs, piano électrique et échantillonage Rob Jenkins : Guitare électrique, synthétiseur et séquenceur Julian Shreeve : Synthétiseurs, échantillonage et séquenceur Mark Shreeve : Synthétiseurs, séquenceur et FX

chronique

Styles
electro
Styles personnels
musique Électronique berlin school

Après m’être entretenu avec Mark Shreeve, j’ai compris les problématiques de DVD de Faultline. C’est un format PAL , alors qu’ici, au Canada, notre format est NTSC. Selon Mark Shreeve, même si les lecteurs Nord Américains lisent le PAL, ils n’en rendent pas justice complète. J’ai validé avec un copain d’Angleterre qui m’affirme qu’il n’a aucun problème avec Faultline. Donc j’apporte des correctifs justifiés sur ma chronique… Enfin, un premier DVD d’un concert de MÉ. Et pas n’importe quel groupe; Redshift. Bon! Faultline n’est pas l’œuvre par excellence du quatuor Britannique, mais voir Redshift en spectacle à de quoi inciter les neurones à carburer. C’est dans une ambiance conforme aux atmosphères Redshiftiens que se déroule ce concert. C’est calme et ça évolue lentement, sur des images sobres. Ce qui revient aux sages paroles de mon copain Phrozenlight : La MÉ n’est pas faite pour être regarder, mais écouter… Sage, mais est-ce authentique? Je ne suis pas tout à fait certains. J’ai visionné quelques concerts de Jean Michel Jarre (il faudrait bien que je vous en parle) et Michou y connaît ça. Il a la bougeotte, il communique avec son public. Ici, les membres de Redshift semblent coincés, à moins que cela fasse parti du mythe de ce groupe ténébreux. À ce compte, de belles capes sombres, avec de l’épaisse brume blanche aux couleurs orangées auraient été de mise. Le menu est convivial et bien présenté. Le son est bon, sans être du 5.1 DTS, il fait tout un ravage sur du cinéma maison. Parfois, l’image sautille un peu, lors des passages lourds où le séquenceur fait même résonner les lustres et vitres. La grande déception est au niveau des bonis, des suppléments. Il n’y a qu’une vidéo en prime; le superbe Mania enregistrée en concert au Alpha Centauri des Pays-Bas. Une très belle interprétation, sans plus. Il n’y a rien d’autres. Pas d’historique? Ni galerie de photos? Pas de making of…? Désolant. Je me serais attendu à mieux, à un document plus garni avec entrevues, etc. Un bon DVD, décevant car il y a peu de suppléments, mais ça fait du bien d’avoir la chance de voir Redshift en spectacle. Ne serait-ce que pour cette raison, le DVD vaut le prix d’un spectacle que l’on peut voir dans le confort de notre salon. En espérant un autre, plus étoffé, avec plus de bonis pour rassasier les éternels insatisfaits.

note       Publiée le lundi 25 septembre 2006

partagez 'Faultline The DVD' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Faultline The DVD"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Faultline The DVD".

ajoutez une note sur : "Faultline The DVD"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Faultline The DVD".

ajoutez un commentaire sur : "Faultline The DVD"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Faultline The DVD".