Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMByron Metcalf › Intention

Byron Metcalf › Intention

  • 2014 - Projekt, PRO303 (1 cd digipack)

cd | 5 titres | 69:22 min

  • 1 Intention [ 22:33]
  • 2 Surrender [ 9:47]
  • 3 Encounter [ 15:59]
  • 4 Focus [ 11:11]
  • 5 Vision [ 9:51]

line up

Byron Metcalf (Frame drums, buffalo drum, bass & ceremonial drums, hybrid toms, udu, clay pots, rattles & shakers)

Musiciens additionnels : Rob Thomas et Dashmesh Khalsa (Didgeridoos, rattles & shakers, voix et chants chamaniques) Merk Selig (Flûtes)

remarques

On peut avoir plus d'informations sur l'univers de Byron Metcalf ici: http://www.byronmetcalf.com/news/

chronique

Des vents rauques, des brises gutturales et des chants shamaniques farcissent les ambiances de la pièce-titre qui repose avant tout sur des tam-tams aux tonalités de peaux creuses. La flûte magnétisante de Mark Seelig s'élève et chante une étrange ode à la sérénité alors que tout doucement, et avec ce suave mélange de drones aux élucubrations dantesques, “Intention” s'installe dans nos oreilles telle une fascinante et irréelle procession incantatoire. Les percussions de Byron Metcalf virent à l'envers une ouverture somme toute assez méditative avec des tam-tams qui déboulent avec violence et poussent "Intention" vers un rythme de feu. C'est une course contre la contemplativité avec un rythme endiablé, un peu comme une chorégraphie de païens dansant sur un feu ardent, où les drones vocaux et les psaumes shamaniques de Rob Thomas et Dashmesh Khalsa intensifient une ambiance de délire collectif que Mark Seelig tente de tempérer avec des chants flutés qui resteront les otages des percussions et des voix râpeuses. Que voilà une dérangeante, tant pour le rythme que les ambiances, introduction à ce dernier opus de Byron Metcalf. Pour son dernier album le maître des percussions claniques et des ambiances spirituelles indigènes renoue avec les diverses flûtes aborigènes de Mark Seelig ainsi que les brises et voix rocailleuses de Rob Thomas, qui étaient aussi présents sur Medecine Work, afin de créer un album qui redéfinit le mot transe. Chacun des 5 titres de “Intention” est construit sur des percussions sauvages et des rythmes de feu. Et le plus gros de l'enchantement passe par justement ces percussions de Byron Metcalf dont la frénésie dessinent des rythmes perplexes que la flûte de Seelig peine à suivre. Mais elle suit, soyez-en sûr! On dirait des hélices sur "Surrender". Des hélices qui tournoient dans un épais nuage de soie, rendant les coups aussi violents que très séduisants avec une envoutante approche aérienne. Les didgeridoos et les chants aborigènes dessinent des pans d'ambiances aussi intenses que des synthés. Mais n'en cherchez pas! Tout est forgé dans l'acoustique sur “Intention” même si parfois on a l'électricité mord l'air. L'effet de se sentir dans un univers purement électronique est aussi présent que magique. "Encounter" jette un voile d'envoûtement avec un rythme plus lent où les percussions crachent un rythme de transe psychédélique à la Iron Butterfly dans In-A-Gadda-Da-Vida. Le rythme chevrote et toussote avec des lignes de didge et des chants tribaux délicatement saccadés, alors que la flûte de Seelig fait diversion avec une douce approche onirique. "Focus" est le plus tribale des titres avec une variété de percussions qui terrassent l'ouïe. Metcalf fait étalage de son immense talent en nourrissant l'oreille avec des percussions Udu et des rattlers/shakers qui pétillent toujours sous un ciel sonique farci de drones, chants sorciers et flûtes Bansuri. Un pattern récurrent sur “Intention” dont la conclusion propose un tempo nettement plus tranquille, plus hypnotique. Byron Metcalf reste toujours une expérience musicale qui transcende les sens. Sa musique est captivante, ensorcelante et amène constamment un auditeur en quête de méditation vers des portes que seule l'imagination veut ouvrir. Il faut entendre au-delà des sons et Byron Metcalf nous y guide sans problèmes avec un arsenal de percussions qui dévient les lois rythmiques. “Intention” est un album délicieusement sauvage où le guérisseur des âmes tourmentées les amène à un point de non-retour avec des rythmes aborigènes et des ambiances méditatives qui, si procurent une forme d'exaltation et de frénésie, rend aussi possible cette fascinante communion avec des démons intérieurs.

note       Publiée le lundi 16 juin 2014

partagez 'Intention' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Intention"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Intention".

ajoutez une note sur : "Intention"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Intention".

ajoutez un commentaire sur : "Intention"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Intention".

ricccco › dimanche 2 octobre 2016 - 21:45  message privé !

excellent pour qui o yuki conjugate période equator