Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSperm › Shh!

Sperm › Shh!

cd | 8 titres | 69:33 min

  • 1 Heinäsirkat [16:09]
  • 2 Korvapoliklinikka Hesperia [6:02]
  • 3 Jazz jazz [8:48]
  • 4 Dodekafoninen talvisota [19:53]
  • 5 Suite 71 bra bonata [6:01]
  • 6 Suite 71 prem [2:48]
  • 7 Suite 71 aktio bra [6:30]
  • 8 Suite 71 con prix [3:22]

enregistrement

Helsinki, Finlande, 1970

line up

Pekka Airaksinen (percussions, bandes magnétiques), Jan-Oloff Malander (basse), Vladimir Nikamo (guitare), Mattijuhani Koponen (claviers)

chronique

Il y a une catégorie là, Ovni Inclassable, qui sert souvent de bouche trou à tous les trucs qu'on arrive pas à rattacher à l'une ou l'autre école. Même si c'est tentant, on ne pourra pas vraiment parler de bouche trou en ce qui concerne "Shh!", seul et unique album de Sperm, obscur groupe finlandais de la fin des années soixante. Ovni inclassable est bel et bien la seule case que ce collectif d'artistes d'avant-garde est à même de remplir, croyez-moi. Imaginez ; une pleine heure de dissonances et d'abstractions en tout genres. De l'héritage des contemporains, des performances rituelles et méditatives des écoles stylistiques inspirées par les ragga indiens, Sperm invente le drone avant la lettre ! "Heinäsirkat", préambule kilométrique d'instans éclairs sortis du néant, déambule sa carcasse agonisante sur près de seize minutes sans qu'on sache exactement où tout cela va déboucher. Sans prévenir, c'est "Korvapoliklinikka Hesperia" qui prend le relais, avec un son beaucoup plus dur, pédale disto oblige. Des interventions ponctuelles de discours préenregistrés et des bandes magnétiques triturées viennent contrarier cette progression décharnée. "Dodekafoninen Talvisota" et sa rythmique vomitive à la basse laissent libre cours à la spontanéité du guitariste Vladimir Nikamo ; il frappe, il pince, il gratte ses cordes. On a souvent l'impression que Nikamo n'en est qu'à son premier contact avec l'instrument et qu'il ne sait toujours pas comment s'en servir. "Jazz Jazz" souffrirait des mêmes critiques sauf que, comme son titre l'indique, la part belle est donnée ici au saxophone. Pour finir, "Suite 71" en quatre mouvements est sans doute ce qui s'approche le plus d'une musique de groupe construite de manière traditionnelle, mais à ce stade, les effets sont tellement trompeurs qu'on ne sait plus trop à quel saint se vouer ; percussions, cordes, bandes magnétiques et voix sont mis à contribution, aléatoirement. Audacieux en 1970, "Shh !" reste d'une effarante modernité près de quarante ans après sa publication d'origine.

note       Publiée le samedi 13 juin 2009

partagez 'Shh!' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Shh!"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Shh!".

ajoutez une note sur : "Shh!"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Shh!".

ajoutez un commentaire sur : "Shh!"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Shh!".

22goingon23 › jeudi 23 mai 2019 - 18:57  message privé !

La réédition LP et CD de l'album accompagné d'inédits et autres enregistrements est très réussie. Label SVAT RECORDS, sortie 2018.

Nicko › mercredi 8 mai 2019 - 23:33  message privé !
avatar

RIP Pekka Airaksinen...

saïmone › mercredi 2 novembre 2016 - 21:58  message privé !
avatar

J'ai été trop long à dégainer... je m'incline. Pour cette fois.

Scissor Man › mercredi 2 novembre 2016 - 19:56  message privé !

@ Saïmone. Oui, c'est moi l'enculé et j'ai en plus le big coffret limité à 400 exemplaires, spécial friends. Acheté sur le tard, donc édition unique et j'ai négocié le prix (j'ai cru que c'était le coffret 5 Lps). Enculé oui mais winner !

Note donnée au disque :       
dariev stands › mercredi 2 novembre 2016 - 17:55  message privé !
avatar

Pekka Airaksinen ça a été une grosse claque pour moi. Plus de mal avec les inédits de Sperm et globalement tout ce qu'ils ont fait hors de ce disque. Impro aride, mais je pense que ça peut aussi dépendre de mon humeur, ce genre de musique.