Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Vandermark 5 › Simpatico

The Vandermark 5 › Simpatico

8 titres - 65:35 min

  • 1/ Vent (7:00)
  • 2/ Fact and fiction (8:51)
  • 3/ Full deck (5:20) -4/ Anywhere else (9:58)
  • 5/ STHLM (9:09)
  • 6/ Cover to cover (8:30)
  • 7/ Point blank (8:41)
  • 8/ Encino (8:01)

enregistrement

Airwave recording studios, Chicago, 12 et 13 décembre 1998

line up

Jeb Bishop (trombone, guitare), Kent Kessler (contrebasse), Tim Mulvenna (batterie), Dave Rempis (saxophone alto), Ken Vandermark (saxophones)

remarques

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
avant garde > post moderne

Avec ce feeling énorme qui le caractérise, le Vandermark 5 nous revient en 1999 avec un tout grand cru, peut-être déjà leur meilleur effort. Bien que le quintette se passe désormais des talents de Mars Williams au profit du récemment intégré Dave Rempis, au saxophone alto, il semblerait que rien ne vienne perturber ce parfait équilibre qui fait indubitablement de leur musique un des chantres du jazz actuel. Avec sa section rythmique au swing indéniable ("Full Deck", "STHML"), tour à tour, Vandermark, Rempis et Bishop viennent s'époumoner sur des compositions toujours plus affûtées ("Point Blank"), mettant en lumière les talents de chacun. Il y a du Jackie McLean et du Eric Dolphy dans ce que l'on est amené à écouter, avec cette dynamique toute actuelle, qu'en contrepoint la guitare sournoise vient de temps à autres souligner.

note       Publiée le lundi 1 avril 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Simpatico".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Simpatico".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Simpatico".

Coltranophile › mercredi 25 février 2009 - 16:20  message privé !

Les deux premiers albums étaient déjà fort bons (dans la plus pure lignée du travail de Hal Russell et de son NRG Ensemble dont est issu Vandermark) mais Rempis est un saxophoniste d'une toute autre mesure que le pourtant fort sympathique Mars Williams. Ce disque est un parfait exemple de ce le jazz a pu offrir de bon à la fin du millénaire dernier. Le suivant est encore meilleur. Depuis, le Vandermark 5 demeure bon mais ronronne pas mal et on lui préférera d'autres projets de l'omniprésent Ken ou ceux de Rempis avec Triage ou ses autres formations.

Note donnée au disque :