Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDonis › Vacuum

Donis › Vacuum

1 titres - 65 min

  • 1/ Vacuum (65:00)

enregistrement

1997

line up

Donatas Bielkauskas

remarques

Boitier DVD incassable. 499 exemplaires

chronique

Styles
ambient
Styles personnels
drone ambient

J’ai un faible pour les pièces sonores disproportionnées. L’idée de devoir embarquer sur une pente glissante durant plus d’une heure me réjouit toujours, ne serait-ce que dans l’idée de s’immerger dans un espace où le corps devient si petit qu’il en est insignifiant. C’est une des caractéristiques propre à l’ambient qui me fascine le plus : au lieu de toucher l’affect, elle modifie la perception de l’espace jusqu’à ce que, du moins pour certaines œuvres, le son prenne le dessus sur l’environnement afin d’y générer sa propre forme, souvent bien plus vaste que le lieu lui-même. Alors quand en plus de cela il est précisé sur l’emballage que l’album a été enregistré en enfer (je suis bon public), je trépigne. Pourtant, on ne peut pas dire que ce soit l’apocalypse faite musique ; c’est même l’inverse. ‘Vacuum’ crée uniquement un creux, un vide total en aspirant (d’où le titre) l’environnement au profit de nappes profondes et légèrement ondulantes, qui semblent monter et descendre à l’infini sur des monts et vallées de drones et de fréquences inaudibles qui feront vibrer la matière sans même se faire entendre. Mais il y a bien une évolution (ou disons modulation) presque imperceptible du son qui empêche de devenir un simple drone ou un accompagnement sonore – trop lent pour être évident mais trop sensible pour devenir entièrement plat. Imaginez une promenade aux confins de l’univers ou, pour reprendre le thème donné, sous le Cocyte – voilà à quoi invite ‘Vacuum’. Glaçant.

note       Publiée le vendredi 22 février 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Vacuum".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Vacuum".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Vacuum".

Solvant › mercredi 19 octobre 2011 - 23:38 Envoyez un message privé àSolvant

L'album "Švilpiai" est bon aussi, c'est comme toujours avec Donatas Bielkauskas, mystique & profond. C'est un peu plus tribal que ses autres oeuvres.

Note donnée au disque :       
Solvant › vendredi 12 juin 2009 - 23:09 Envoyez un message privé àSolvant

Très lent. Faut être d'humeur. Mais une fois prévenu ça va mieux, on s'acclimate. Un espace se crée. C'est pas un disque qui vous prendra de force.

Note donnée au disque :       
Nokturnus › dimanche 24 février 2008 - 17:47 Envoyez un message privé àNokturnus
avatar
Donis je connais que sa participation avec un groupe de folk, Kulgrinda, pour une collab' bien chamanique, "Sotvaras" qui est déjà pas mal du tout et il me semblait que le gars officiait plus dans la neo folk mais là ça donne aussi envie.