Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMonarkh › Rites Profanes

Monarkh › Rites Profanes

9 titres - 45 min

  • 1/ Conflit Divin 05:58
  • 2/ Le Seuil de l'Enfer 04:21
  • 3/ Le Pouvoir du Mal (récidive) 04:02
  • 4/ Dévoré par l'Hiver 04:21
  • 5/ Alchimie et Narcotiques 05:27
  • 6/ L'Antre de la Peur 05:10
  • 7/ Rite Profane 04:51
  • 8/ Crypte 04:14
  • 9/ La Descente 06:32

enregistrement

Mastering : François C.Fortin

line up

P.Pelletier (tout)

remarques

"Monarkh se veut le reflet personnel du scénario créé par l'auditeur, aussi obscur soit-il, à l'écoute de ces athmosphères de détresse, noires, macabres. A le fois inspiré et hommage à toute forme d'art sombre, que ce soit cinématographique, musicale, lyrique, visuelle. Monarkh est un clin d'oeil à la beauté des ténèbres, une ode au mal.

chronique

Styles
ambient
Styles personnels
dark ambient

Vous aviez Monarch et Monarque ; voici Monarkh, le side-project d’un des membres de Monarque. Un projet qui ne cache pas son manque d’idée puisqu’il se veut uniquement hommage « à toute forme d’art sombre » (Ousmane Sow y compris ?). Monarkh, c’est de la dark-ambient avec tous les pire poncifs du genre, jusqu’à la caricature. On a donc, par ordre d’apparitions : Corbeaux, bruits métalliques, pas, monologues sataniques, cloches, fouets, bruits de chaînes, synthés ralentis, bruits d’eau, cris, piano. Il ne manque plus que les chœurs d’église, et les fantômes en modulation d’ondes… je fais un peu mon malin car rien ne s’échappe de cet amoncellement clichesque au possible, jusqu’à l’artwork qui ne manque pas les statues, l’inévitable église et les effets photoshop. Que reste-t-il à sauver alors ? Une excellente production, qualité professionnelle et une courte durée qui laisse apprécier, entre autres, les sons en arrière-plan, particulièrement travaillés, comme le bouillonnant ‘Alchimie et Narcotiques’. Mais dès qu’une voix s’élève pour clamer « Est-ce que vous croyez que Satan existe ? » ou « Le pouvoir du Mal ! » on ne peut s’empêcher de sourire. L’auteur étant québecois, il saura de quoi je parle en comparant son œuvre à ces cassettes d’Halloween que l’on trouve au Dollarama. Une version soignée, professionnelle, certes : mais à se noyer dans l’éculé il en oublie de faire peur, et ne manque pas de faire rire. Joyeux Halloween.

note       Publiée le vendredi 28 décembre 2007

partagez 'Rites Profanes' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Rites Profanes"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Rites Profanes".

ajoutez une note sur : "Rites Profanes"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rites Profanes".

ajoutez un commentaire sur : "Rites Profanes"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rites Profanes".

braincras › vendredi 28 décembre 2007 - 16:37  message privé !
« ces cassettes d’Halloween que l’on trouve au Dollarama » esti que je cerne vraiment bien ce que tu veux dire par ces "fameuses" cassettes et ses sons trop cliché à souhait. faut pas oublier aussi que les cassettes d'églises de Dollarama sont également samplable, héhé.
juj › vendredi 28 décembre 2007 - 11:49  message privé !
hmm ... j'ai presque envie d'écouter, pour tenter de savoir s'il y a humour ou pas - "est-ce que vous croyez que satan existe ?", quand même ... c'est des iconoclastes ! tout le monde sait bien qu'il existe