Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSStrap on Halo › Prayers for the living

Strap on Halo › Prayers for the living

cd | 11 titres

  • 1 Call for the rain
  • 2 Chameleon
  • 3 Until the breat
  • 4 Monsters
  • 5 Devils dance
  • 6 Hunger
  • 7 Desert frost
  • 8 Lenore
  • 9 Little white lies
  • 10 ürayers for the living
  • 11 When they come for you

enregistrement

Ice Cream Party Studio, Portland, Oregon, mars 2015, USA

line up

Leyla Reyna (chant, programmation, percussions, clavier), Sean Rial (guitares, claviers), Marc Jones (basse, claviers)

Musiciens additionnels : Lee Popa (clavier additionnel)

chronique

Ce sont des incantations amérindiennes qui ouvrent cette nouvelle production de Strap on Halo sur une chanson qui pose d’emblée le cadre émotionnel. Le groupe a opté pour un son général plus épuré, plus sec, mettant particulièrement en valeur le timbre de sa chanteuse et quelques belles parties de guitare (la ligne plaintive de ‘Little white lies’ est une pure merveille, par exemple). Dépouillé ne signifie pas sans vie; certes la boîte sonne volontairement sèche, sans fioritures, mais elle est soutenue par le ronron organique d’une basse que l’on ne remarque jamais spécialement à première écoute mais qui se révèle omniprésente et efficace. Cette base permet à la guitare de poser ses mélodies, tantôt dans des accents purement deathrock (‘Until the breat’), tantôt plus orientés gothic rock old school (‘Monsters’), parfois légèrement plus froids. Surgie des profondeurs, légèrement drapée d’échos, la voix peut alors s’élever, banshee rassurante, prêtresse du rituel, toujours aussi prenante et puissante. Rien à jeter dans ces nouvelles compositions, toutes plus réussies les unes que les autres (‘Chameleon’, ‘Call for the rain’, ‘Devil dance’, ‘When they come for you’…); à leur côté, une réinterprétation de plusieurs chansons anciennes, assez réussie dans l’ensemble (‘Lenore’, ‘Monsters’) mais pas toujours nécessaire (je préfère pour ma part l’ancienne version de ‘Desert frost’, plus deathrock et pêchue même si celle-ci tient la route aussi). Avec ce disque, Strap on Halo confirment leur position au sein de la scène obscure et alors qu’ils se préparent à une (hélas trop courte et non exhaustive) tournée européenne, on se réjouit d’apprendre qu’un nouveau Ep est planifié pour le moins d’août. ‘Prayers for the living until we become one’…

note       Publiée le vendredi 22 juillet 2016

partagez 'Prayers for the living' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Prayers for the living"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Prayers for the living".

ajoutez une note sur : "Prayers for the living"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Prayers for the living".

ajoutez un commentaire sur : "Prayers for the living"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Prayers for the living".

Richard › samedi 23 juillet 2016 - 17:34  message privé !

Groupe découvert grâce à la précédente chronique. Addiction totale. Dans son genre, une tuerie pas éloignée de la perfection.

Note donnée au disque :       
Twilight › vendredi 22 juillet 2016 - 13:19  message privé !
avatar

MERCI !!! :0))

Note donnée au disque :       
Twilight › vendredi 22 juillet 2016 - 12:16  message privé !
avatar

Erreur de pochette; c'est la noir et blanc la bonne, j'espère qu'un mien collègue pourra m'aider à rectifier...

Note donnée au disque :