Forums de discussions

Vous êtes ici › Forums de discussionsMusiques sombres & expérimentales › Les concerts auxquels vous avez assisté

Recherche dans les forums


Sujet ou corps des messages :    Auteurs :    


Les concerts auxquels vous avez assisté

résultats 141 à 160 sur un total de 831 • page 8 sur 42

Message
No background › samedi 12 février 2011 - 17:32

The Black Angels à La Cigale hier :
Un petit peu déçu par leur prestation. C'était très carré, un peu trop. Ils ont perdu leur côté hypnotique, envoûtant, qui ressortait bien sur Directions to see a ghost. L'intégralité ou presque du troisième album a été joué, et déjà sur cet album on sent qu'ils partent vers autre chose, chose qui prend beaucoup moins aux tripes. J'ai préféré le concert donné l'an dernier au Nouveau Casino, plus rock n' roll. Ils se sont peut-être trop adaptés à la salle hier aussi...

Message
nicliot › samedi 12 février 2011 - 17:40

Avis mitigé également en ce qui me concerne. La sauce n'a pas pris. Bon concert mais rien qui fait réellement décoller. Heureusement qu'il y a eu un apéro corsé avant (et après aussi). En outre, sympas de revoir des gueules de gutsiens (d'origine vendéenne pour être précis).

Message
necromoonutopia666 › samedi 12 février 2011 - 19:57

Bon ben j'ai été voir Rhapsody (of Fire) au Z7 à Pratteln. Un rêve d'ado qui se réalise en quelque sorte. J'étais vraiment fan du groupe jusqu'en 2002, après il n'y a eu qu'un ou deux "tubes" par albums alors que les 4 premiers (+ le EP) en regorgeaient. Un très bon moment avec des classiques à la pelle, un gros son et une prestation sans faille.

Message
Buko › jeudi 17 février 2011 - 18:40

The Black Angels hier sur Lyon : Un bon concert pour ma part, le son était bon, le groupe avait visiblement du plaisir à jouer. Mon seul regret (mais là je rejoins No Background) est que j'aurais préféré plus de morceaux issus de Directions to see a ghost Une première partie (Walls of Death) sympa aussi.

Message
No background › jeudi 17 février 2011 - 19:24

C'est vrai que c'était sympa Wall of Death, des petits français prometteurs dans le rock psyché !

Message
Wotzenknecht › jeudi 17 février 2011 - 19:40
avatar

Mortiis et Combichrist, hier

Mortiis : du NIN période fixed au rabais, sympa comme un big mac

Combichrist : énorme

Message
Dun23 › mercredi 9 mars 2011 - 19:12

Fu Manchu: le 07 à la maroquinerie. Le groupe a joué l'intégralité de leur album In Search Of... sorti il y a 15 ans. Soirée sympathique avec quelques gutsiens tout aussi sympathiques. Pour résumer, ça envoie du bois du début à la fin et ça fait du bien de temps en temps. Son fort mais limpide, c'est agréable vu le genre. Mais en conclusion, ça valait pas Nebula. Pour l'anecdote, les 2 membres fondateurs de Nebula officiaient sur In Search Of...
Electric Wizard: Le 08 au trabendo. Égaux à eux mêmes, c'est à dire 01h05 de show intense mais toujours trop court. A noter que leur première partie, le groupe norvégien Devil, est particulièrement naze mais qu'il n'a peur de rien puisqu'il a repris Paranoid de qui vous savez et l'a rendu aussi plat qu'une limande et ça, ça mérite la cour martiale.

Message
Grandgousier › mercredi 9 mars 2011 - 19:42

J'ai bien fait de pas aller à Electric Wizard alors. Est-ce qu'ils ont déjà fait un concert de plus d'1H15 dans leur carrière ?
Même constat pour Fu Manchu. Ça vaut pas Nebula en concert. Bon set tout de même vu que les morceaux étaient bien choisis. Ça aurait sans doute pas été la même chose si ils avaient joué des trucs plus récents.

Message
GinSoakedBoy › dimanche 7 juillet 2013 - 21:16

Je ne sais pas si certains d'entre vous se sont deplace pour le concert, finalement tout ce qu'il y avais de plus moyen, de cut hands au sonic en avril...mais pour ma part, la premiere partie assure par Dave Phillips me reste encore solidement ancre dans le crane. Ce set a cree une immersion fascinante, uniquement compose de bruits d'insectes, instillant une profonde angoisse jusqu'au tonnerre fracassant du final!! Rarement entendu quelque chose d'aussi puissant. A voir absolument si vous en avez l'occasion.

Rien de bien interessant depuis (si Author and Punisher, vraiment moyen).

Message
Procrastin › lundi 8 juillet 2013 - 15:35
 Procrastin est en ligne !

Petit festoche bien sympatoche, 1 grosse claque, 1 claquounette live et plein de découvertes qui vivifient.

La grosse claque c'est BILD (video de l'epoque pré batteur), espèce de Melting pot inspiré à la croisée des chemins entre Shora, Coil et Today is the day ; Pas d'album pour le moment mais apparement ils enregistrent à la fin de l'été. bien noir,une maitrise de l'ambiance rare et un dispositif original(notamment un bidule basé sur des interférences entre appareils photos et divers machines) : avec le batteur de pron flavurdik,Burn hollywood burn, le gratteux de Nooumena et le chanteur bidouilleur chaman d'Autruche ex makina

Grooosse claque donc, bien qu'un set un peu cours (en meme temps c'est tout nouveau)

2 boules vanille, pour fans de 4/4 gros bourrin, quasiment de la techno hardcore > 2 batteurs gonflés à bloc, du biscoto bien dur et bien sec, du pad avec son qui clash, douleurs cervicales garanties.

Et puis Klaus legal (projet solo d'un mec de la race, indus minimale glauque) Rye (Duo ambiant from japan),Roger robert (duo de sorcières residédenté et binaires) et d'autres trucs moins mémorable à mes oreilles.

ça continue à defendre son bout de bifteck la normandie :)

Message
Klarinetthor › lundi 8 juillet 2013 - 18:20
avatar

et pendant ce temps-là, en Seine et Marne:



Petit fest sympa excepté l'omniprésence disproportionnée des forces de l'ordre. Question son c'était généralement bon voire très satisfaisant. Une grosse satisfaction de pouvoir voir certains de ces groupes qui jouent ordinairement entre 4 murs de béton séparés par 3 m à Paris dans des conditions non carcérales.

Je n'ai fait que le dimanche:

On commence par les Olivensteins, en mode papy du rock n roll meme si leurs tubes font bien plaisir: Fier (de ne rien faire), Patrick Henry, Euthanasie, Négatif, Fils de riche. Le reste très creux et avec une ambiance proche de zéro. Pas de quoi les euthanasiers pour ça
S'ensuivent le Death to mankind, avec un grand saut de 35 années punk en avant. Super set electro-punk grind toujours aussi drole et over the top. A part un flinguage de cordes qui a ralenti le concert au milieu, c'était speed et jouissif, avec la chanteuse-hurleuse qui était particulièrement en voix.

Quelques papotages et bières plus tard, j'ai perdu un peu la certitude de l'ordre des groupes; pas grave, il n'y aura eu quasiment que du très bon: Headwar en mode bien remonté, bien plus au taquet qu'à Montreuil quelques mois plus tôt. Le public s'entasse nombreux et déchainé pour voir le groupe d'Amiens dont la reputation live n'est plus à faire; j'ai l'impression qu'ils ont quand même fait très fort samedi. Mr Marcaille, le violoncelliste thrasheur buveur cracheur issu de catcheurs, aussi était particulièrement en forme et friant de dialogue et de petite provoque avec le public. Là aussi, pas de surprise particulière (vu déjà 4 ou 5 fois) mais sans doute le meilleur concert de Marcaille que j'ai eu la chance de voir. Bonne humeur provisoire dont malheureusement je n'ai vu que la fin, en mode noise et déguisement avec une ambiance plutot sombre, joue devant la scène dont quasi au milieu du public. Entretemps, Cheveu joue dans l'autre grange: juste resté un morceau, le reste écouté de loin: vu les claques que je m'étais deja prises, j'ai décidé de ne pas insister. J'étais surpris de voir assez peu de monde devant eux ce qui finalement est logique vu qu'ils avaient l'air vraiment en dedans. Enfin, Scorpion Violente achève le fest sur sa BAR hypnotique, nocturne. Ca avait l'air mieux que quand je les avait vu en salle, je ne suis toutefois pas resté étant dejà bien saoulement fatigué et pas en mode dancefloor.

Bilan: super programmation (bien underground le dimanche notamment), prix des places abordables, bon son, lieu sympa, mais organisation globalement moyennement plaisante (plus de bouffe à 22h, de la bière assez chère, la sécu omniprésente et parfois pinailleuse).

Message
Dioneo › lundi 8 juillet 2013 - 19:21
avatar

'Tain, Headwar encore bien plus furax que la fois aux Instants, chié d'avoir raté ça, un poil. Et pas mal la même pour une bonne partie du reste, d'ailleurs. (Pour la Flaicaille du Bonheur, moins sur que ça manque au mien, en revanche).

...

En passant, par contre, je confirme : Klaus Legal en live (Pavel en solo, celui de La Race, comme dit plus haut, et aussi moitié de Judas Donegger et ancien Death to Pigs... "Entre autres" ?!) eh ben... Ça cogne bien. Les peintures de guerre en bob-short ajoutent un truc mais ça fait pas tout. Vu (et entendu, au bon volume j'ai trouvé) y'a environ deux semaines au Local, à Lyon, avec Cogne et Foutre (le local de l'étape, qui parasite ses écrans cathodiques au bruit blanc, rose, couleur innommable, et réciproquement) et les Marseillais de Looks Like Miaou (Swansogodfleshiens et LesMortsVontBientiens dans le même mouvement, pour faire dans la description odieusement facile et elliptique) eh ben... J'en suis reparti bien content d'être venu, bien décrassé de l'oreille interne et le cheveu tout collé.

Je conseille donc également, comme on vous disait plus haut, s'il passe dans votre coin, le gars. (Et les autre aussi d'ailleurs, on l'aura compris).

Message
Klarinetthor › mardi 9 juillet 2013 - 14:36
avatar

Klaus legal est repassé mi juin à Paris avec Batalj et Looks like miaou mais j'ai raté ça. Les échos que j'ai eu m'ont fait bien regretter

Message
Klarinetthor › samedi 10 août 2013 - 12:44
avatar

Deuxième concert de la semaine et deuxième baffe avec Catharsis.

Après les premiers sets introductifs de Dead like me (hardcore moderne avec plans compliqués, vu deux morceaux) et Mostomalta (metalcore inspiré NY, biohazard+xibalba avec des petites cavalcades thrashmetalliques entre les mosh parts), Catharsis joue devant une miroiterie pleine à craquer. Musicalement super efficace, à l'ancienne, morceaux courts qui au bout de 15 minutes sont impossible à différencier. L'impression d'etre dans une machine à laver qui fait cocotte minute/minute 30; ou le contraire. Le tout entrecoupé d'essorage à base de discours du chanteur visant à réveiller l'anarchiste (qui dort) en nous. De belles photos fidèles à l'ambiance sont là: http://speakthenewspeak.blogspot.fr/2013/08/catharsis-la-miroiterie-paris.html

Message
Nerval › dimanche 11 août 2013 - 05:01

Je sors de quelque jours de festival. J'ai vu pas mal de trucs mais les plus notables sont:

- Godspeed You! Black Emperor: très content de les avoir vu. C'est vraiment bien live même si le son s'est un peu éparpillé vu que c'était en plein air. À revoir dans une salle fermée.

- Shining (les norvégiens): franchement cool. Vu que le set était court, ils ont joué que les titres les plus efficaces. Excellent setlist donc, avec un 21st Century Schizoid Man terrible en conclusion.

- Slayer: même si je n'écoute plus vraiment Slayer, ça a été une vraie madeleine de Proust. J'ai retrouvé mes 15 ans devant cet enchaînement de tuerie thrash metal. Après toutes ces années ces mecs envoient toujours autant

Message
Klarinetthor › dimanche 11 août 2013 - 12:30
avatar

Ils font comment Slayer, ils sont en power trio?

Message
Nerval › dimanche 11 août 2013 - 12:34

Ils ont pris un mec d'Exodus visiblement pour les lives. Donc ils sont bien toujours 4 sur scène.

Message
Klarinetthor › dimanche 18 août 2013 - 20:28
avatar

Eyehategod, plutot paisible à part un pogo central bien pugnace. Bien trop tot dans la soirée, sans doute. Le son fut moins fort que d'habitude, ce qui permet d'enlever les bouchons et d'entendre Mike chanter et dire des conneries au milieu des larsens inter-morceaux. Un peu court mais toujours jouissif, cette rythmique sable-mouvant et ces riffs qui t'embarquent direct.

Soirée spéciale frontwomen à la miroiterie; Guili guili Goulag (avant Iskra): super prestation du groupe inclassable, protéiforme, et rarement gratuitement arty malgré la harpe, la voix spéciale et globalement la lignée postpunk expé 80s qui a certainement nourri le groupe. C'est suffisament complexe pour ne pas comprendre tout ce qui se passe la première fois mais être sûr d'avoir aimé et de vouloir y retourner. De la musique anti-tube et originale dans le paysage musical actuel. Un petit coup d'oeil à leur site montre qu'ils ont quelques fils qui court-circutent. Dans le genre, avec le duo Joujou, le must.

Changement de style avec Iskra, les black crusteux canadiens. Servis par un bon son bien agressif, la plupart des morceaux sont plutot composés sur une base crust/hxc mais avec ce son noirci; le reste étant plus métal, à l'image de l'orientation de leurs dernières sorties. La chanteuse peut laisser de marbre (en aboyant son Wha! 440Hz remarquablement constant), alors que l'un des gratteux explique entre les morceaux ce dont ça cause (par exemple de Michel Foucault, ou des conséquences du capitalisme, à ce que j'ai pigé). Autre témoignage de l'approche anarcho/crust du groupe: les LP à 5 euros et les K7 à 2, plutôt sympa de nos jours. Au bout de 45 min, la police vient pour fermer la boutique en signalant que le concert fait trop de bruit (et qu'on est certainement affreusement mal éduqués): la boucle est bouclée.

Message
Klarinetthor › lundi 19 août 2013 - 01:44
avatar

Ah oui, sinon j'ai vu ça par le plus grand des hasards (on me discerne d'ailleurs dans le background qq secondes); c'est juste le groupe 8 fois champion du monde, champion UK 2013,... Et c'était effectivement magnifique, pas de pollution sonore par le public ou la météo, ils jouaient plein ballon (ça doit pousser dans les 90 dB quand ils jouent tous). L'extrait est bien dronesque et magnifique. Il manque les basses fréquences de la grosse caisse hélas

https://www.youtube.com/watch?v=Z7QLwj_vVDU

Message
Wendy Scabtree › mercredi 21 août 2013 - 00:43

Agréable découverte au Pukklepop


Kenji Minogue