Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMeathook Seed › Embedded

Meathook Seed › Embedded

11 titres - 46:29 min

  • 1/Famine sector
  • 2/A furred grave
  • 3/My infinity
  • 4/Day of conceiving
  • 5/Cling to an image
  • 6/A wilted remnant
  • 7/Forgive
  • 8/Focal point blur
  • 9/Embedded
  • 10/Visible shallow self
  • 11/Sea of tranquility

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Connectez-vous pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Ecrit et enregistré par Mitch Harris, Grande-Bretagne, 1992-1993.

line up

Shane Embury (sampling sur 11), Mitch Harris (guitares, basse, chœurs), Trevor Peres (chant), Donald Tardy (batterie), Steve Guney (sampling sur 11)

remarques

chronique

Styles
hardcore
indus
metal extrême
Styles personnels
death metal hybride

Ouf ! Une collaboration Napalm Death/Obituary menée par Mitch Harris, voilà qui a fait frémir à l'époque. Pensez donc, deux groupes phares du death réunis le temps d'un projet, la bave a coulé sur plus d'une paire de lèvres. Il faut dire que la fine équipe ne ménage pas les efforts d'écraser les auditeurs sous une avalanche de riffs sévères et meurtriers, d'atmosphères étouffantes (quelle lourdeur !). Guitariste de son état chez les chroniqueurs de nécrologies américains, Trevor Peres joue ici de la gorge en alternant chant très death et voix hurlée/écorchée, offrant un registre plutôt varié et bénéficiant d'effets assez efficaces ! La musique quant à elle s'offre le luxe de croiser gros death bien lourd et break hardcore tout aussi ravageurs. Donald Tardy s'éclate à la batterie, rythmiques tribales et carrément hallucinées par moments (le terrible 'Focal point blur', 'My infinity'). Une petite touche industrielle (nappes, effets divers) couvre l'ensemble de ce 'Embedded' très sombre et oppressant qui ne laisse aucun répit jusqu'au calme et ambient 'Sea of tranquility'. Ne serait-ce que de 'Famine sector' au mortel 'Day of conceiving', vos neurones pâtiront déjà d'avoir osé se confronter à pareille folie. En outre Meathook Seed évite l'écueil de proposer un banal mix des styles des deux groupes concernés par cette réunion, bien que la patte de Mitch Harris soit assez flagrante. En résulte un album atypique, brutal et habité, monolithique et perturbant (voire épuisant), qui plus de 10 ans après sa sortie reste un témoignage de l'effervescence créatrice de la scène metal de l'époque.

note       Publiée le dimanche 13 août 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Embedded" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Embedded".

notes

Note moyenne        9 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Embedded".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Embedded".

yog sothoth Envoyez un message privé àyog sothoth  yog sothoth est en ligne !
avatar

Comme mentionné hier dans les playlists, je l'avais pas réécouté depuis un bail, et j'ai été scotché par le coté "déluge" du truc. Pour reprendre les étiquettes au-dessus, Hardcore (énervé), Death (costaud) et Indus (froid), ça calme.

Note donnée au disque :       
Potters field Envoyez un message privé àPotters field
ah, ben j'aime bien moi, le blood from soul... evidemment, c'est pas aussi trippant que le mitouksid, car moins sombre, moins etouffant, mais je trouve que ça en constitue malgré tout un complement tres logique...
juj Envoyez un message privé àjuj
blood from the soul, boarf, ça vaut pas embedded, qu'il reste unique, c'est pas plus mal, il n'en a que plus de valeur
Note donnée au disque :       
Potters field Envoyez un message privé àPotters field
mais juj, t'es fou ! faut s'en tenir au premier, c'est beaucoup mieux pour ta santé mentale. car ce disque sur-bute, et si tu cherches une suite à embedded, tente plutot le blood from the soul.
Lord Max Envoyez un message privé àLord Max
Le pilier rythmique Batterie/Basse de "my infinity" est énorme !! Sinon, l'album dans son intégralité est intéressant, comparé à Napalm et Obituary, c'est différent mais loin d'être un "sous-produit".
Note donnée au disque :