Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEnhancer › Electrochoc

Enhancer › Electrochoc

  • 2006 - Barclay, 983792-1 (2 cd digipack)

12 titres - 54:23 min

  • 1/ Intro (0:44)
  • 2/ Hot (5:11)
  • 3/ Dirty Dancing (2:32)
  • 4/ Street Playground (3:02)
  • 5/ Girls (3:05)
  • 6/ Mes Potes (3:43)
  • 7/ La Pression (3:39)
  • 8/ Fat (3:39)
  • 9/ Toxic (3:55)
  • 10/ Electrochoc (2:59)
  • 11/ À 100 à l'heure (3:59)
  • 12/ West Side de Paname (2:58)

enregistrement

Nowhere, L'Hacienda, Planète Sun, France, 2005

line up

Dav (chant), Nitro (chant), Bill (chant, programmations additionnelles), Nejo (batterie, choeurs, programmations additionnelles), Difré (guitare), Marq (basse), Eda (programmations additionnelles), David Banner (mc), Kool Shen (mc), Zlatko Bobby Hukic "aka" Marz (mc)

chronique

Styles
hip-hop
metal
neo metal
Styles personnels
frenchcore > néo métal

Le souvenir que j'ai pu garder de Enhancer, groupe hexagonal, et même parigot, demi-frère des Pleymo - non, je ne suis pas insultant là - n'est pas, vous vous en serez douté, des plus glorieux. "Street Trash", leur précédent album, puait l'opportunisme à plein nez : faire du néo-métal à la française, voilà une riche idée que les maisons de disque ont mis un certain temps avant de vraiment prendre en considération. Un peu tard, au moment même où le genre entamait son lent déclin... Mais qu'importe ; avec les moyens dont ils disposent, il ne fait aucun doute qu'ils peuvent très bien relancer la machine, en créant l'engouement, en fabriquant des besoins. Le B.a-ba du mercantilisme en somme. Et question emballage, rien à dire ; Enhancer a mis le paquet... Double digipack incluant un DVD, clips de ouf, imagerie très travaillée entre graffiti et comic book, une bande dessinée en tirage ultra limitée que si tu l'as pas c'est la tehon, site web dernier cri, et un titre caché complètement inutile de onze minutes constitué d'interminables dédicaces téléphoniques des mecs de Watcha, de Planète Rap, de Mr.R, des mecs qui sont dans la place quoi, et qui comptent bien ainsi faire jouer de tout leur poids leur sens aigu du corporatisme pour indisieusement influencer ceux qui veulent en être... Bref, tout l'arsenal nécessaire pour combler un vide, le vide intersidéral du produit qui est pourtant l'objet de toutes ces attentions. Pourtant, je dois bien avouer que je me suis presque fait avoir avec "Hot", métal rap rageur osant montrer les dents, dans le prolongement possible d'un délire signé Beastie Boys. Mais c'est alors faire abstraction des paroles d'une platitude consternante, la réelle marque de fabrique du groupe faut-il croire à en juger leur album... C'est à force de se complaire dans la connerie, comme ici, au point d'en tirer une certaine forme de fierté, au point d'en faire une valeur, que l'on prend toute la mesure de la médicocrité du monde dans lequel on vit. "Electrochoc", c'est du gaspillage sur toute la ligne.

note       Publiée le lundi 1 mai 2006

partagez 'Electrochoc' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Electrochoc"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Electrochoc".

ajoutez une note sur : "Electrochoc"

Note moyenne :        20 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Electrochoc".

ajoutez un commentaire sur : "Electrochoc"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Electrochoc".

nohuman › vendredi 3 juin 2011 - 18:52  message privé !

http://nawakposse.com/french/nowhere/enhancer/interview.html

"Q: La réaction des fans de TOKIO HOTEL, BB BRUNE et INDOCHINE ne vous ont pas amuser (sic) ?

R: La bonne blague !!! On a réussi là où on voulait arriver en lançant la discussion sur ce qu’est vraiment le rock ? Prendre conscience que le mouvement part en vrille, quand tu vois que pour des gamins le rock se résume à BB BRUNE et TOKIO HOTEL, on peut se demander et puis au lieu de se prendre le chou là dessus on devrait s’unir, car dans le rap quand y en a un qui a un soucis, tout le monde monte au créneau. On aimerait avoir des garants du mouvement, c’est dommage que certains groupes ne défendent pas plus les valeurs du rock. Ils préfèrent se masturber entre eux et savoir si MESHUGGAH c’est plus métal que SLIPKNOT ! Moi j’vois un mec comme Joey Starr, qui est bien plus rock que certains !"

Mais LOL!

passepartouze › lundi 17 novembre 2008 - 13:24  message privé !

pochette à la GTA vice city, et en effet, ce truc est un gros braquage... et leurs interview, c'est du très lourd!

juj › lundi 7 janvier 2008 - 18:17  message privé !
guitare : difré *tousse, tousse
Coltranophile › mercredi 31 octobre 2007 - 15:48  message privé !
Si je n'avais pas eu l'info que c'etait la pochette d'un disque, j'aurais cru que c'était l'azfiche d'un nanar d'action années 80 estampillé Golan/Globus.
kama › mercredi 31 octobre 2007 - 14:55  message privé !
Non mais serieux, regardez moi ces branlos!