Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLamented Souls › The origins of misery

Lamented Souls › The origins of misery

14 titres - 61:15 min

  • 1/ Essence of wounds
  • 2/ Hybris
  • 3/ Var
  • 4/ Suffer salvation
  • 5/ Demon baby
  • 6/ Traces of you
  • 7/ Sprukken Maske
  • 8/ Var
  • 9/ Eternal existence
  • 10/ Nemesis
  • 11/ Hybris
  • 12/ Sprukken Maske
  • 13/ Eternal existence
  • 14/ Soulstorm

enregistrement

Titres 1 à 7 enregistrés par Pal Klastad au Endless sound en 1997, Titres 8 à 11 enregistrés par Bard Norheim au Stoner rokkefabrikk en 1995, Titres 12 et 13 enregistrés par Sven Erik Kristiansen au Lydskolen en 1996, Titre 14 enregistré par Gunnar Midbrod et Havard G. Larsen au Hølet en 1993

line up

Simen Hestæs (chant, guitares, basse, flûte, batterie), Olav Knutsen (Guitares, Basse), OJ noir (Guitares, Batterie, Choeurs), Einar Sjursø (Batterie sur les titres 1 à 7), Peter Holm (Basse sur le titre 14)

remarques

chronique

Styles
metal
doom metal
Styles personnels
epic doom

La scène norvégienne, c’est quand même un joli foutoir. Entre les groupes majeurs, les side projects plus ou moins éphémères qui réapparaissent pour une fête d’anniversaire ou un festival obscur dans un bar du coin, les tribute bands qui regroupent des membres de formations établies, on arriverait presque à s’y perdre, et, dans le cas de Lamented souls, on aurait quand même perdu assez gros en passant à coté. Fondé au début des années 90 par Simen « Vortex » Hestnæs (Dimmu Borgir, Arcturus, ex-Borknagar), Appolyon (ex-Dødheimsgard, Aura noir, Cadaver) et la section rythmique d’Infernö (groupe de retro Thrash très très retro…), le groupe se fait plutôt discret, réalisant diverses sessions d’enregistrements dont on retrouve certains titres sur 2 démos (1993 et 95) et un single (Essence of wounds – 2003), les autres restant à l’état d’inédits, notamment un album complet enregistré en 97. Finalement, dans le courant de l’année 2004, le batteur Einar Sjursø décide de sortir sur son propre label une compilation regroupant leurs enregistrements les plus récents et quelques morceaux plus anciens. Le disque s’ouvre donc sur les 7 morceaux composant l’album jamais réalisé du groupe. Officiant dans un registre Epic Doom teinté de Heavy Metal, assez proche de la période classique de Candlemass, Lamented souls alterne les morceaux tragiques - la plus belle réussite de l’album étant assurément le titre « Var » et son ambiance de champ de bataille dévasté – et d’autres titres plus agressifs (« Hybris », « Demon baby »). Vocalement, Simen en fait des tonnes, déployant toute la palette de son (imposant) registre vocal au gré des morceaux, le norvégien parviendrait presque à faire jeu égal avec un certain « moine » suédois. Au vu de la qualité de la musique proposée ici, on ne peut que déplorer que les musiciens n’accordent pas une plus large place au groupe, en réalisant un véritable album notamment. Les morceaux suivants sont extraits de sessions plus anciennes, on retrouve des versions différentes de certaines des compos déjà présentes sur la première partie, un peu plus crues ou légèrement remaniées, ainsi que quelques titres inédits (mention pour le très mélancolique « Nemesis »). Au final, cette compil se révèle un bon moyen d’attirer un peu la lumière sur ce projet injustement méconnu (pourtant avec un tel line up…). Il ne reste plus à espérer que ses géniteurs trouvent le temps de lui enregistrer une suite. Wait & see…

note       Publiée le vendredi 7 avril 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The origins of misery".

notes

Note moyenne        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The origins of misery".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The origins of misery".

yog sothoth › samedi 5 mai 2007 - 18:03  message privé !
avatar
bah compte tenu des actualités respectives de Dimmu et Immortal, c'est pas pour tout de suite... :(
Note donnée au disque :       
Lord Max › samedi 5 mai 2007 - 13:24  message privé !
Le problème c'est qu'ils ont 79 projets chacun je crois ce genre de membres. J'exagère mais voilà... Je ne m'attends pas vraiment à une suite, dommage.
Note donnée au disque :       
stickgrozeil › mercredi 25 avril 2007 - 21:46  message privé !
Excellent disque avec un des tous meilleurs chanteurs de metal... La suite, vite!!!!
Note donnée au disque :       
toxine › lundi 4 décembre 2006 - 14:21  message privé !
Devaient pas sortir un album en 2006, eux?
Note donnée au disque :       
Lord Max › lundi 9 octobre 2006 - 03:04  message privé !
Sympathique à écouter ! A découvrir !
Note donnée au disque :