Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLove Club › Lime twigs and treachery

Love Club › Lime twigs and treachery

cd • 9 titres

  • 1One last kiss
  • 2Corpses in the sand
  • 3Holding heaven's hand
  • 4The mirror
  • 5Killing ground
  • 6Sad eyes
  • 7Distant
  • 8Eternity
  • 9The thief

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Alpha & Omega Studios, San Francisco, Californie, USA. Produit par Bill Buchanan

line up

Deborah Borchers (chant, piano), Lawrence Doyle (guitares), Craig Spitzer (basse), Randy Gzerbb (batterie), David Balakrishnan (violon), Jackson Gilder (flûte, darbukka), Bill Buchanan (claviers additionnels)

remarques

chronique

Ca vous est déjà arrivé de vous pencher sur un cd grâce à sa pochette ? Ca m'arrivait parfois, il y a quelques années, quand il y avait encore des rayons alternatifs dignes de qualité chez les disquaires (et des disquaires !), avant qu'une génération de formations disco-gogoth ou métallo-pop-glamo-j'menfous-gothicopseudo ne nous servent d'infectes soupes sans intérêt sous couvert de beaux packagings au design mystique...C'est ainsi, jour béni, que j'ai découvert Love club. En fouinant (mon passe-temps favori) dans les bacs, je tombe sur cette pochette qui me tape dans l'oeil (pas trop fort, heureusement)...Hop! Ni une ni deux, au comptoire pour l'écoute en règle et le disquaire de se frotter les mains et Twilight sautiller de joie bien content de son achat. La musique de Love club oscille entre rock gothique et une légère touche de deathrock soft avec vocaux féminins. La palette d'émotions couverte passe de morceaux rythmés ('Holding heaven's hand', 'Corpses in the sand' ou 'Last kiss') à d'autres plus calmes, plus axés sur les atmosphères ('The Mirror' et le poignant 'The thief'): C'est sombre, un brin déséspéré, mais sans agressivité, d'une noirceur porteuse d'imaginaire et de passion; on pourrait citer en comparaison des formations comme Sunshine blind, Faith and the Muse, This ascension...Le timbre de Deborah enchante, le timbre de Deborah fascine par ses colorations un brin adolescentes, à la fois boudeuses et colériques, d'une maturité trop vite acquise, pas si loin d'une version goth de Kate Bush ('Sad eyes' et ses climats celtiques). Elle virevolte entre des volûtes de guitare sombre et tendues, se glisse entre le piano et le violon, s'apaise, crie, s'élance passionnément vers le ciel...Hélas, mille fois hélas, je n'ai depuis jamais réussi à mettre la main sur la moindre production de ce groupe, j'ignore même s'ils ont enregistré quelque chose d'autre; c'est bien dommage car le club de l'amour, je m'y sens drôlement bien.

note       Publiée le samedi 5 novembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Lime twigs and treachery".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Lime twigs and treachery".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Lime twigs and treachery".

stankey › mardi 4 novembre 2014 - 18:12 Envoyez un message privé àstankey

J'y trouve moi aussi une sensibilité générale qui me rappelle (un peu) certains morceaux de Kate Bush, un régal et une belle découverte :)

Note donnée au disque :       
vin sang › mercredi 23 janvier 2008 - 20:04 Envoyez un message privé àvin sang
je viens de me procuré l'album et j'avoue qu'il est sympa dans l'ensemble, j'aime particulièrement le morceaux n°2 & le n°5.
Note donnée au disque :       
Marti › samedi 5 novembre 2005 - 11:57 Envoyez un message privé àMarti
Euh, juste un mot, j'adore cette chronique toute guillerette du Twilight!! Dommage que je ne connaisse pas ce groupe...hum...