Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAge Of Silence › Acceleration

Age Of Silence › Acceleration

cd | 10 titres

  • 1 Auditorium of modern movements
  • 2 Acceleration
  • 3 The concept of haste
  • 4 A song for D. Incorporated
  • 5 The green office and the dark desk drawer
  • 6 The flow at 09:30 am
  • 7 Of concrete and glass
  • 8 90° angles
  • 9 I longer know if I am mad
  • 10 Synthetic, fabricated, calculated

enregistrement

Enregistré au Toproom Studio, aux Westhill Studios et aux Animal Bog Studios

line up

Hellhammer (batterie), Lazare (chant), Kobbergaard (guitares), Extant (guitares), Eikind (basse), Winter (claviers)

chronique

Styles
progressif
rock
Styles personnels
moderne

Cela faisait quelques temps déjà que je l'attendais cet album, un peu plus de 3 ans pour être plus précis, et autant vous le dire d'emblée, cela aura vallu la peine d'attendre ! Age Of Silence est un projet de membres du groupe norvégien Winds avec quelques grands noms comme Andy Winter, Lazare ou Hellhammer. Et pour être tout à fait honnête, la ressemblance avec le groupe pré-cité est nette. On retrouve le même raffinement, la même douceur dans les compos. La personnalité d'Age Of Silence vient de son style totalement ancré dans le progressif traditionnel, celui des seventies, avec la prédominance du claviers et un chant magnifique proche par moment de Yes (en quand même moins haut perché !), il s'agit ici de Lazare de Solefald. Ne cherchez pas ici de trace de metal, bien qu'il y ait Hellhammer et sa double grosse-caisse, le style est trop calme, clair, tranquille et les guitares trop "lointaines" pour être apparenté au genre. Cependant, les compos sont magnifiques, très prenantes et inspirées. Le claviers d'Andy Winter m'a fait penser à celui de Mike Garson sur l'"Aladdin Sane" de David Bowie par exemple, très libre et précis à la fois. Hellhammer est encore plus bluffant et impressionnant dans un style plus calme qu'à l'accoutumé, sa technique est ici éblouissante et ça ne fait que renforcer la qualité de ce batteur avec des breaks super judicieux qui réussissent à embellir les compos du sextette majestueusement. Le chant, quant à lui, a fait l'objet d'un travail particulier avec beaucoup de styles différents (jamais extrême par contre...) mais d'une très grande qualité à chaque fois. Lars Eric Si, de Winds, pourssera même la chansonnette sur quelques titres... Honnêtement, je ne m'attendais pas à une telle réussite, les 4 premiers morceaux ainsi que les 3 derniers sont de réels chefs d'oeuvre de progressif moderne. La note maximale est proche. Avec cet "Acceleration", Age Of Silence sort l'un des tout meilleurs albums de l'année et fait de ce premier essai un coup de maitre quasi-parfait !

note       Publiée le mercredi 2 février 2005

partagez 'Acceleration' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Acceleration"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Acceleration".

ajoutez une note sur : "Acceleration"

Note moyenne :        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Acceleration".

ajoutez un commentaire sur : "Acceleration"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Acceleration".

sinziana › mercredi 26 septembre 2007 - 16:32  message privé !
magnifique album, très inspiré et techniquement irréprochable
Note donnée au disque :       
Arno › samedi 21 juillet 2007 - 16:18  message privé !
Ca me fait vraiment penser à du Dream Theater qui aurait avalé la pomme du bon goût...
Note donnée au disque :       
Dun23 › mercredi 7 février 2007 - 18:11  message privé !
Y'a un effort indéniable, d'où les 4 boules, mais je reste franchement sur ma faim. Pas un chef d'oeuvre non. quand au chant, il me fait penser au dernier Arcturus: un énorme potentiel mais je sens pas le gars totalement à l'aise dans le registre, un peu trop engoncé dans le black (je sais, ça n'est absolument pas black comme façon de chanter mais je me comprends, on est au moins un). Disons qu'il me fait penser un peu au Garm époque Masquerade qui n'avait pas totalement laché ses influences. Et donc forçait sa voix dans un registre qui ne lui allait pas si bien que ça! C'est ce qui manque à ce Lazare, je crois, pour réellement m'interresser!
Note donnée au disque :       
Reginleïf › jeudi 23 février 2006 - 15:36  message privé !
Impossible de mettre au dessous del a note maximale pour un album que j'écoute en boucle depuis sa découverte tardive en novembre (!). La voix de Lazare est transcendale, la musique est un emerveillement. Ca plaît pas à tout le monde, j'accorde.
Note donnée au disque :       
Arno › dimanche 17 juillet 2005 - 22:11  message privé !
Plus je l'écoute, plus il me fait penser à Metropolis Part 2 de Dream Theater...
Note donnée au disque :