Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPeril › Multiverse

Peril › Multiverse

21 titres - 43:43 min

  • 1/ Sheer Bloody Mindedness (1:03) - 2/ Hit Bit (0:52) - 3/ Snatch and Grab (1:59) - 4/ Jazz (1:25) - 5/ Illegal Alien (5:58) - 6/ Silent MAsses (3:00) - 7/ 06 (0:18) - 8/ Hit and Run (4:59) - 9/ Ascension (1:27) - 10/ Dancing on the Heads of the Scum of the Earth (1:57) - 11/ Darwin (0:20) - 12/ 07 (0:28) - 13/ New Peril (5:38) - 14/ Michael Johnson (0:57) - 15/ Bern Baby, Bern (2:25) - 16/ 08 (1:07) - 17/ Anger / Fun (0:31) - 18/ Dumb Drum Dub (0:34) - 19/ Regimental Anxiety (1:59) - 20/ Peppermint Lounge (1:52) - 21/ Aquamarine (4:55)

enregistrement

Boterdiep Studio, Hollande, juillet - octobre 1993

line up

Otomo Yoshihide (guitare, platines), Tony Buck (batterie, samples, machines, voix), Sheridan (guitare), Thierry Fosmale (basse)

remarques

chronique

Mille deux cent soixantième épisode de la désormais cultissime série sur Guts of Darkness, "Saïmone veut ce disque". Aujourd'hui, nous vous présentons Peril. Qui est Peril ? Un quartette d'allumés dérangés et dont "Multiverse" est le second et dernier album, plus facilement dénichable car distribué par Sound Factory. Bien que conduit pas Tony Buck, on y retrouve Otomo Yoshihide dans son rôle prépondérant de guitariste noise et de bruitiste platiniforme. "Multiverse" possède tous les atouts qui ont fait des oeuvres de Ground Zero, Mr.Bungle, mais plus encore Naked City et le tout premier Fantômas, les disques de chevet de notre nippophile attitré. Une majorité de titres courts ("Illegal Alien", "Hit and Run", "New Peril" et "Aquamarine" étant les quatre seules plages à excéder les quatre minutes) qui renvoient, de fait, à ce patchwork sonore improbable qui a les aspects d'un attentat musical ; une rythmique souvent martiale, post-industrielle, parfois limite electro beat (Front 242 versus The Art of Noise, ou quelque chose qui ressemblerait à ça en tout cas), parfois punk, voire funk, sur des voix souvent discrètes mais toujours déchirées ou désincarnées, des guitares noise au son moins ample qu'étouffé, appuyé par une ribambelle d'effets poussés à leur paroxysme pour engendrer stupeur et confusion. Et puis surtout, plus que tout, un flot continu de samples tordus, de bruitages aussi débilement indésirables que désagréablement loufoques, qui incarnent le vrai fil rouge de ce disque chaotique à souhait. Ce n'est toutefois ni excessivement violent, ni cintré au-delà de toute conception humaine. Saïmone revient de loin ; il a déjà entendu beaucoup de choses dans le domaine, si bien que "Multiverse" ne devrait pas le surprendre plus que ça. Juste attiser sa curiosité, au minimum. A moins, bien entendu, qu'il ne l'ait déjà...

note       Publiée le mardi 14 septembre 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Multiverse".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Multiverse".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Multiverse".

saïmone › samedi 13 septembre 2008 - 01:40  message privé !
avatar
Ah...lalala...cette chro me rappelle le bon vieux temps
juj › samedi 5 janvier 2008 - 23:08  message privé !
putain, l'entame de cette chro est culte ; doumé, je t'ai vu hier, allez reviens, tu sais bien que t'en as envie, et nous aussi
cyberghost › samedi 5 janvier 2008 - 23:00  message privé !
Je viens de trouver le premier pour une bouchée de pain : vraiment très cool, une espece de metal indus gavé de samples avec une touche crunchy tout à fait delectable... Ca correspond un peu à ce que dit proggy de ce deuxieme album en tout cas!
taliesin › mercredi 15 septembre 2004 - 07:52  message privé !
Merci, cher Proggy, d'avoir rappelé cette formation à mon bon souvenir. A écouter une multitude de choses, on arrive à en oublier certains très bon groupes. J'avais acquis cet album à sa sortie, et après en avoir longuement profité, il s'en était allé rejoindre ma collection, vraisemblablement en un endroit peu visible ;-) Ce rafraîchissement de mémoire m'a en tout cas donné l'envie d'exhumer le disque susnommé !
Note donnée au disque :       
saïmone › mardi 14 septembre 2004 - 19:14  message privé !
avatar
Oui papa :o) Merci pour l'infos, c'est excellent comme distros !