Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLux Aeterna › Codex de las huelgas - la messe des défunts grégorienne

Lux Aeterna › Codex de las huelgas - la messe des défunts grégorienne

11 titres - 50:58 min

  • 1/ Respons 3.45
  • 2/ Planctus 8.47
  • 3/ Introït 3.46
  • 4/ Graduel 4.14
  • 5/ Planctus 2.36
  • 6/ Tractus 4.43
  • 7/ Planctus 7.00
  • 8/ Offertoire 4.20
  • 9/ Planctus 7.01
  • 10/ Communion 2.13
  • 11/ Planctus 2.27

enregistrement

Enregistré les 7,8 et 9 septembre 2000 dans l’ancienne église de Saint-Flour-du-Pompidou, par Christian Zagaria.

line up

Ensemble Witiza : Léo Richomme (ténor et ûd) ; Cédric Crespin (baryton et rebec) ; Luis Barban (Basse, santur et direction).

chronique

Styles
musique classique
Styles personnels
musique sacrée-ancienne

Ce disque est une véritable aubaine. Allant puiser dans les recueils anciens espagnols comme le Codex Las Huelgas pour en tirer quatre instrumentales austères et nocturnes ainsi que dans la messe des défunts grégorienne d’où il extrait des chants A-capella sobres et ténébreux, il est exactement le meilleur choix possible pour celui qu’attire le lugubre des chants sacrés anciens. Monodiques, c’est à dire sans harmonie aucune puisque chantées à l’unisson, les messes grégoriennes, si elles sont d’une beauté sonore et plastique saisissante, sont ainsi majoritairement dépourvues de profondeur émotionnelle et de densité expressive. Mais la messe des défunts chantées ici est d’une bien curieuse facture puisqu’elle est de déroulement et de texture grégoriens, voix austères et posées résonnant sous les pierres, et pourtant polyphonique : deux lignes, rythmiquement identiques mais aux mélodies distinctes s’y superposent, provoquant harmonies inquiétantes, étranges, largement empreintes de l’influence orientale que reçut une partie de l’Espagne. Ainsi à cette couleur inimitable des voix monastiques chantant à l’unisson, à sa rigueur sévère et nocturne s’ajoute soudain une épaisseur stupéfiante, et dont le parti pris harmonique n’est certes pas de rendre le propos exprimé plus léger, mais plus noir encore, plus angoissant, plus profond. Entre ces pièces de messes les interprètes de ce recueil ont inséré des extraits du Codex Las Huelgas qui contient des pièces pour voix et instruments, Oud, rebec et santur, dont les sonorités sublimes et étrangères de violon arabe et de harpe des milles et une nuit trouvent dans l’écho de l’église Saint-Flour-du-Pompidou l’écrin acoustique idéal. Plus légère, plus naturelle, la voix est alors utilisée seule sur ce tapis tissé de cordes pincées ou vibrantes à l’archet, s’élançant dans des envolées virtuoses et expressives qui rappellent les plaintes orientales. Entre église et mosquée, entre palais brillant et chapelle solitaire, la musique de ce disque est un émerveillement sonore où la plénitude des voix rencontre les sons curieusement étoilées et complexes d’instruments orientaux, où la sévérité grégorienne est augmentée du voile harmonique de l’étrange. Un disque où l’on comprend sans équivoque que celui qui en appelle à la lumière éternelle, le fait toujours depuis le fin fond des ténèbres.

note       Publiée le vendredi 3 janvier 2003

partagez 'Codex de las huelgas - la messe des défunts grégorienne' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Codex de las huelgas - la messe des défunts grégorienne"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Codex de las huelgas - la messe des défunts grégorienne".

ajoutez une note sur : "Codex de las huelgas - la messe des défunts grégorienne"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Codex de las huelgas - la messe des défunts grégorienne".

ajoutez un commentaire sur : "Codex de las huelgas - la messe des défunts grégorienne"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Codex de las huelgas - la messe des défunts grégorienne".

Warsaw › mardi 4 février 2014 - 19:18  message privé !

Entre influences arabes et chants grégoriens, l'Ensemble Witiza propose avec ce disque un voyage déconcertant au cœur de l'époque romane. Disque recommandé pour l'originalité de l'approche...

Note donnée au disque :       
Spektr › dimanche 11 mars 2007 - 21:00  message privé !

A écouter!

Note donnée au disque :       
Mostro › vendredi 29 septembre 2006 - 17:41  message privé !
Si le thème de la BO de Requiem for a Dream vient de là il me faut absolument ce CD. Un lien ? Merci.
Motaburn › mercredi 19 mai 2004 - 23:58  message privé !
Quoi Requiem for a dream ? Le thème musical de la B.O. vient de là ?
saïmone › samedi 1 novembre 2003 - 19:18  message privé !
avatar
Requiem for a dream...