Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLitige › Fuite en avant

Litige › Fuite en avant

lp | 8 titres

  • 1 Scanner
  • 2 Combat de chiens
  • 3 Bord de route
  • 4 Nowhere to hide
  • 5 Creepy inside
  • 6 Loser
  • 7 Sans moi
  • 8 Sur les toits

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

L'Epicerie Moderne, Feyzin, France, mars 2017

line up

Louise (chant), Tifène (basse), Camille (batterie), Morgan (guitare)

chronique

‘Un litige est l'expression d'un différent entre deux ou plusieurs parties qui a dû, par sa gravité, être soumis à une juridiction pour y être tranché.’, dixit Wikipédia, c’est propre, net, rien de vulgaire; le terme est élégant, un brin précieux même. Voilà qui résume bien le punk rock de Litige, pas besoin d’envoyer chier, de crier ‘merde’ ou ‘va te faire mettre’, les mots choisis sont suffisamment clairs et assénés sur un ton qui n’a même pas besoin d’être colérique. Les dragueurs relou, les poseurs et leur ego, ceux qui ne comprennent pas le sens du mot ‘non’, au placard ! Mais les gens de Litige ne se content pas de juger autrui, ils prennent du recul pour user du ‘je’ à bon escient pour se remettre en question: ‘Je dois me croire invincible sinon je ferais plus de trucs, toujours bloquée au même endroit…’. Leur musique entre punk rock et post punk, c’est ça, des scènes de la vie quotidienne, des réflexions sur le sens de l’existence entre le quai du métro et un kebab froid, des envies d’ailleurs quand on sait qu’on se trouvera des excuses pour ne pas y aller; pas de réelle malveillance, aucune bienveillance non plus…Et j’adore. Découverte en ouverture de Fangs on Fur, Totenwald et Rubella Ballet, voilà typiquement la cerise sur l’énorme gâteau dégoulinant de crème et de chocolat formé par la méga trilogie. Des titres carrés, pêchus, mélodiques, bien écrits, jamais vraiment amers et pourtant…Un peu à l’image de la chanteuse avec son look de jeune fille lambda dont on ne se méfie pas et pourtant…Litige, c’est beaucoup de ‘et pourtant…’ et c’est ce qui fait qu’on se repasse ce disque en boucle comme un miroir qui nous renvoie à pas mal de trucs perso en espérant que ça ne nous pétera pas au nez.

note       Publiée le mercredi 23 janvier 2019

partagez 'Fuite en avant' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Fuite en avant"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Fuite en avant".

ajoutez une note sur : "Fuite en avant"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fuite en avant".

ajoutez un commentaire sur : "Fuite en avant"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fuite en avant".

Klarinetthor › jeudi 24 janvier 2019 - 14:47  message privé !

Un peu pareil, je préfère la demo que Dioneo et sa passion pour Russ Meyer - et du groupe - avait du faire tourner à l'époque. Un peu déçu par l'album. Pareil, en live (vu un peu dans les mêmes conditions avec Avale et les incroyables Violators en sus notamment) ça envoie vraiment et bien dans le rouge pour le style, mais je me lasse assez vite, l'impression que les morceaux se ressemblent bien trop; et comme j'arrive pas à trop piger les paroles en général...

Note donnée au disque :       
Dioneo › jeudi 24 janvier 2019 - 08:22  message privé !
avatar

Eh eh, tiens, Twili qui nous cause des familiers-d'ici (Lyon-Sainté-Environs)... Très juste chronique, en plus ! J'aime bien aussi leur "l'air de rien" qui tape exactement à l'essentiel, l'évidence mélodique, les textes qui ont l'air tout simples mais qui sonnent bien plu sincères et justes (décidément), et avec le bon recul, que chez foule de groupes à l'attitude grande gueule... En passant la démo de 2015 (avec le visuel "version dégueue à l'encre-peau grasse-écoulements-de-fluides de Tura Satana) est chouette aussi (j'aime même davantage la prise de Sans Moi (da-da-da-da-da-da-dada-daaaaa...) - un peu ma préférée du groupe - là-dessus). Mais oui, aussi : l'évolution de là au disque fait plaisir à constater, toutefois !

Note donnée au disque :