Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPenis Flytrap › Dismemberment

Penis Flytrap › Dismemberment

cd • 13 titres

  • 1The dead hate the living
  • 2Fucked by the devil
  • 3Tears of blood
  • 4Cemetery girl
  • 5Belladonna
  • 6Scream my darling
  • 7Burn witch burn
  • 8Caves of Cassandra
  • 9Dark one
  • 10Girl in the basement
  • 11Say you love Satan
  • 12Now
  • 13The living hate the dead

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré par William Faith au Whisperthal Studio, Los Angeles, Californie, USA

line up

Dinah Cancer (chant), Lucifer Fulci (basse, chœurs), Hal Satan (batterie, chœurs), Elvorian Von Spivey (guitare, chœurs)

remarques

chronique

J’imagine la scène. Le voisin : ‘Qu’est-ce que c’est que ce boucan ? Vous avez vu l’heure ?’. Moi : ‘C’est l’album du groupe Penis Flytrap, projet de Dinah Cancer, et la chanson qui passe, c’est ‘Fucked by the devil’… Pour peu qu’il s’y entende un brin dans la Langue de Shakespeare, brouille définitive et rigolade sont assurées. En réalité, mon voisin est super cool et ce disque l’est tout autant. Pas à dire, même si je suis ravi que 45 Grave ait perduré, la parenthèse Penis Flytrap aura été des plus excitantes. On ne va pas se mentir, on y retrouve le contenu de la Tombe 45 mais dans sa forme la plus pure, la plus intense ; les parties horror punk sont puissantes avec mélodies qui tuent avec leurs riffs, la basse claquante à souhait… Cinq hits sans discontinuer avant d’arriver à ‘Scream my darling’ où Mary Sims et sa bande abattent un autre atout en s’autorisant un morceau plus calme (mais bien lourd), histoire de prouver qu’ils ne sont pas juste un quatuor de punks crétins barbouillés d’hémoglobine factice mais qu’ils savent aussi travailler les ambiances. Ils paraissent y prendre goût d’ailleurs puisqu’il poursuivent dans une veine similaire avec l’excellent ‘Burn wich burn’ et ‘Caves of Cassandra’, parfaits hommages aux B.O. de films d’épouvante de série B. N’en concluez pas trop vite à un ramollissement des troupes puisque suit ‘The Dark one’, le titre le plus deathrock du disque, aussitôt relayé par une nouvelle série de brûlots deathrock/horror punk de très grande classe. Plus encore que dans 45 Grave, Mary Sims alias Dinah Cancer s’y révèle une chanteuse exceptionnelle au timbre assuré. Avec ‘Say you love Satan’, Penis Flytrap expérimente la technique du duo vocal, masculin et féminin. Une réussite. Et puis, n’ayez crainte, malgré les références plus qu’évidentes à ‘Massacre à la tronçonneuse’ (matez-moi cette pochette), aux zombies, le démon et autre salmigondis diabolique, l’humour (noir) n’est jamais bien loin comme en témoignent le morceau d’ouverture et l’instrumental final. Je suis un très grand fan de 45 Grave mais force est d’admettre qu’avec Penis Flytrap, on a pressé la carcasse pour en tirer le meilleur jus. Une forme de nectar putride.

note       Publiée le vendredi 7 août 2015

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Dismemberment".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dismemberment".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dismemberment".

DesignToKill › mercredi 4 septembre 2019 - 10:22  message privé !

Même note pour moi, y'a une putain d'ambiance! Les envolées des refrains, j'adore ! Notamment sur Burn Witch Burn ! Scream my darling le début est juste extra !

Note donnée au disque :       
Warsaw › samedi 26 septembre 2015 - 09:19  message privé !

bien barré, bien horrifique, bien rock'n'roll....

Note donnée au disque :