Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPungent Stench › Been Caught Buttering

Pungent Stench › Been Caught Buttering

cd | 9 titres

  • 1 Shrunken and Mummified Bitch
  • 2 Happy Re-birth Day
  • 3 Games of Humiliation
  • 4 S.M.A.S.H.
  • 5 Brainpan Blues
  • 6 And Only Hunger Remains
  • 7 Sputter Supper
  • 8 Sick Bizarre Defaced Creation
  • 9 Splatterday Night Fever

line up

Jacek Perkowski (Bass), Martin Schirenc (Vocals, Guitars), Alex Wank (Drums)

chronique

Je sais pas vous, mais moi Pokemonslaughter me manque. Plus le temps passe, et moins j'arrive à écouter tout ces groupes modernes qui ont fait leur culture à coup de fichiers compressés. Tout se ressemble. Et alors que je me retape des vieux albums de death, je me rends compte que ce Pungent Stench n'est pas chroniqué sur Guts ! Poky, revient merde ! Pungent Stench c'est un groupe stupide. Ils sont Autrichiens, déjà. Aussi, ils arrivent à t'enquiller des parties pur death 90's en te balançant des solos qui n'ont rien à voir avec le thrash, mais bien avec... le blues (!) façon débarquement impromptu (et en trio ça s'entend), comme si les types avaient pris l'influence de Black Sabbath au pied de la lettre (parfois c'est même abusé niveau riffing). Et je ne parle pas du punk aussi primitif qu'un shred de Kerry King. Pungent est un groupe de rigolo, de drôlard. Les pochettes, les paroles, sont du foutage de gueule. Merde, les types jouent nu sur scène ! Des petits provocateurs à deux balles. Oui, sauf que derrière, la machine envoie du pâté. Pungent est tellement foutraque et sans respect qu'on lui trouve des airs d'Obituary. Pungent c'est le mauvais petit canard, bien moins doué que Carcass ou Entombed, moins écrasant que Bolt Thrower ou Autopsy, moins technique que Pestilence ou Death. Ce qui marche, avec Pungent, c'est cette rythmique de demeuré, boiteuse, ces accélérations accidentelles, ce tangage à te filer la nausée. Cette grosse blague répété à l'infini. Pungent se chante une bière à la main. Les breaks de batterie sont carrément aventureux. La basse se permet trop de choses. Les cons ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnaît ? Pungent est tellement pas fin qu'il en devient audacieux. C'est efficace, mais dans un nouveau sens : on est touché en pleine face, mais c'est le fruit d'un dommage collatéral. Pungent ne te visait pas, il tire dans le tas.

note       Publiée le lundi 5 novembre 2012

partagez 'Been Caught Buttering' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Been Caught Buttering"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Been Caught Buttering".

ajoutez une note sur : "Been Caught Buttering"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Been Caught Buttering".

ajoutez un commentaire sur : "Been Caught Buttering"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Been Caught Buttering".

Dead26 › samedi 10 novembre 2012 - 18:49  message privé !

Ce Pungent Stench c'est une pure tuerie et il me fait toujours le même effet à chaque écoute, sale comme un vieux caleçon plein de merde mais vraiment jouissif. J'adore la pochette !

Note donnée au disque :       
pokemonslaughter › samedi 10 novembre 2012 - 17:27  message privé !
avatar

je ne suis pas loin, et je vous surveille d'un œil bienveillant, mes enfants.

Et je n'ai jamais chroniqué pungent stench, parce que je ne suis pas fan, et parce que le premier album se trouve en deux versions, toutes deux à 100€ de moyenne.

TWB › mercredi 7 novembre 2012 - 14:12  message privé !

Adopté. Un petit plus pour les breaks batterie, quasi aussi foireux que ceux de Krabator.

Bernard › mardi 6 novembre 2012 - 14:13  message privé !

En passant, ils se sont déjà reformés une fois il y a une dizaine d'années, pour sortir deux albums de qualité mais assez différents de leur production passée, et pour finalement se séparer à nouveau cause incompatibilité entre les deux membres fondateurs. Martin Schirenc c'est aussi le gars derrière le projet Hollenthon. Il joue également dans Zombie Inc. et avait brièvement participé aux débuts de Fetish69, entre autres.

Note donnée au disque :       
Bernard › mardi 6 novembre 2012 - 13:55  message privé !

Enfin! ENFIN!!!

Note donnée au disque :