Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPrincess Tinymeat › Herstory

Princess Tinymeat › Herstory

lp • 9 titres

  • 1Lucky bag
  • 2Angels in pain
  • 3Sloblands
  • 4A bun in the oven
  • 5Jay gone bimbo
  • 6Put it there
  • 7The fairest of them all
  • 8Wigs on the green
  • 9Devilcock !

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Les titres 3 et 7, Windmill Lane Studio, Dublin, Irlande, 1984; les titres 4 et 8, STS, Dublin, Irlande, 1984; les titres 1 et 5, Dublin, Irlande, février 1986; les titres 2, 6 et 9, Power Plant, Londres, Angleterre, 1987.

line up

Binttii (chant, clavier, harpe, guitare, bandes), Tom Rice (guitare, voix), Ian SissyBox (basse), C.Zappa (batterie), Pete Brown (guitare), Sean Dall (percussions)

remarques

chronique

Chers amis, j'ai le plaisir de vous présenter monsieur Haa-Lacka Binttii; il est irlandais, originaire de Dublin et...comment ça, ça ne vous dit rien ? Laissez-moi finir. Je disais donc, Daniel Figgis de son véritable nom a débuté sa carrière au sein des cultissimes Virgin Prunes (aaah, c'est plus clair ?) avant de s'envoler en solo sous le nom de Princess Tinymeat, le temps d'une poignée de singles ici regroupés. Une telle école marque et Daniel a retenu ses leçons. En véritable touche-à-tout, il passe de 'Jay gone bimbo', succession de grognements et piaillements bestiaux qui n'auraient pas dépareillé sur 'A new form of beauty' ou l'un des premiers Current 93, à une new wave post punk pêchue, décadente et délicieusement mutine sur l'excellent 'Angels in pain'. Ce qui frappe tout d'abord, c'est son timbre particulier, androgyne, presque adolescent (on songe à Andi Sex Gang), mais ne vous y trompez pas, son univers n'a rien de naïf..La plus part des morceaux sont intenses, noirs, très noirs...Prenez, 'Sloblands', les rythmiques lourdes, les guitares étouffées, le chant vicieux en arrière-plan, c'est du côté des Swans que l'on louche, pareil sur 'Devilcock !' et c'est encore pire sur 'The fairest of them all' sur lequel les hurlements distordus dégagent quelque chose de franchement diabolique. Seules exceptions dans cette plongée aux enfers, 'Angels in pain' et 'Put it there' témoignant du talent à signer également des mélodies fortes et pas seulement des ambiances malsaines. Ces deux chansons mêlent une base électronique rythmée assez new wave avec des guitares plus appuyées et une touche de clavier efficace, deux hits en puissance ! Quel démon veillait sur Dublin à cette époque-là ? Toujours est-il qu'il a inspiré des artistes talentueux, capables de mêler la noirceur gothique à l'audace industrielle, le tout saupoudré d'un dandysme très cabaret...Ils avaient pour nom Gavin Friday, Dav-Id Busaras, Mary...et Daniel Figgis !

note       Publiée le samedi 7 novembre 2009

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Herstory".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Herstory".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Herstory".