Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDustbreeders And Junko › Mommy Close the Door

Dustbreeders And Junko › Mommy Close the Door

cd | 3 titres | 52:34 min

  • 1 Live at Black Room Metz November 9 2002 [15:10]
  • 2 Live at La Malterie Lille November 8 2002 [20:22]
  • 3 Live at Le Jardin Moderne Rennes November 16 2002 [17:02]

enregistrement

Enregistré par Christophe SORRO (Metz), Patrice THERY (Lille) et DUSTBREEDERS (Rennes).

line up

Junko Hiroshige (voix), Yves Botz/Thierry Delles/Michel Henritzi (mange-disques, effets, amplis)

chronique

Styles
noise
ovni inclassable
rock
Styles personnels
hurlements en faveur de sade ?

Hidjokaidan : Escalier d’Urgence. Un nom qui tombe impeccablement sur le groupe qui le porte. Tout est là : panique, affolement, précipitation ; risque de chute et corps pressés ; l’émergence au grand air, sans transition. Sortir ou cramer… Junko affirme que ça ne fait pas mal, elle qui se répand souvent avec eux sur scène. Cette avalanche de plomb qu'ils vous lâchent sur la nuque. Même, elle affirme que ça fait office d'excellent massage. Mais que pour ça, il faut se détendre. À vrai dire la définition, le qualificatif, l'anecdote, collent tout aussi bien aux trois bouts de performances arrachées que voici. Qui fait quoi ? On s’en fout un peu. Du bruit. Avec des tourne-disques. Des pédales, sans doutes. Des potentiomètres et divers bricolages inavouables. Et du cri brut, inarticulé, avec juste deux cordes vocales et une colonne d'air. Hurlement en faveur de quoi ? C’est pas la question. D’ailleurs y’a pas de question. Seulement du flux qui enfle ou s'amaigrit, change de débit, d’intensité, de volume, charrie des éclats, des coulées écorcheuses, des blocs différenciés ou amalgamés, fractures de riffs ou scratches aléatoires qui passent trop vite, de toute façon, pour qu’on puisse mettre dessus la main ou la mémoire. Avec toujours cette voix déchirée, complètement démentielle, acharnée, inhumaine de puissance et de stridence (l’entame du troisième morceau, foutre !). La Maîtresse des Suraigus n’arrête jamais, pas une seconde. Elle survole les machines, transperce les flots serrés qu’elles vomissent, les dépasse, les entraîne dans sa surenchère, les oblige à la talonner. Tout ça pour quoi ? Mais pour rien on vous dit ! Escalier d’Urgence ! Il s’agit juste d’évacuer. De tout sortir en un minimum de temps. Rage, tension, rire, angoisse, oui, non, encore ou plus jamais. L’émotion n’a plus de nom propre, de situation. Elle n’est plus réponse ou atermoiements. Un truc physique, simplement. Tout jeter dans la fosse. Là, réellement, on vient pour se vider. Aller tout chercher, tout au fond, tout cracher pour créer l’aspiration. Après, la sève, le sang neuf, pourront monter. Mais on en sortira sans remords ni regrets, sans nostalgie pour l’énergie sacrifiée. Part du feu. Et de fait, quand ça s’arrête, on se retrouve lessivé, harassé, épuisé. Presque autant, pourrait-on croire, que ces quatre fous furieux qui nous noient sous la caillasse et les débris de bicoques rouillées depuis près d’une heure. Et content comme eux aussi. Reconnaissants. Ravi d’être là, debout, à essuyer les filets qui s’écoulent doucement de nos tympans scarifiés. On a aimé la charge. Adoré la décharge. On rentre la tête légère mais pas vide. Ça bouge dans nos artères et ça grouille dans nos ventres. C’était bon. Il en demeure des traces dans les bleus et le creux de nos corps. Et l'on n’a pas grand-chose en ajouter. Parce que c'est comme ça que ces trucs-là se passent. Et qu'ils se passent de notes en bas page.

note       Publiée le lundi 20 avril 2009

partagez 'Mommy Close the Door' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Mommy Close the Door"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Mommy Close the Door".

ajoutez une note sur : "Mommy Close the Door"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Mommy Close the Door".

ajoutez un commentaire sur : "Mommy Close the Door"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Mommy Close the Door".