Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEve Of Destiny › Nervous and innocence

Eve Of Destiny › Nervous and innocence

cd • 6 titres

  • 1Nervous and innocence
  • 2Garden for a Zealot
  • 3Mother
  • 4Logos
  • 5Dead or alive (2002 démo)
  • 6I.NO.RI (Astan mix)

enregistrement

Eodhood Room Studio, Japon. Mixé et produit par Eve of Destiny

line up

Haruhiko Ash (chant), Közi (guitare, programmation)

remarques

chronique

Haruhiko Ash, lorsqu'il lance Eve of Destiny en 1998, est déjà une figure importante de la scène gothique nippone. Ex-chanteur du combo punkoide Zolge, organisateur de festival, propriétaire d'un club goth/industriel à Tokyo, il se fait les dents avec un morceau, 'Desperado', sur la compilation 'Black Bible' de Cleopatra et un remix pour Razed in black. Le vrai choc pour les fans sera pourtant l'annonce officielle de l'arrivée de Közi, ex-Malice Mizer, au sein du groupe ce qui permettra à Eve of Destiny de donner quelques concerts en Allemagne, en Suisse, aux USA, et au Japon. 'Nervous and innocence' est par contre l'unique témoignage cd à ce jour. Constitué de six chansons, il présente un groupe bien de son époque qui, tout en partant sur des bases de gothic rock traditionnel au niveau des guitares ('Dead or alive'), glisse rapidement vers quelque chose de plus éléctronique de par la programmation de la rythmique et des samples. Vocalement, c'est du côté de l'indus qu'on louche parfois selon les effets utilisés, bien que quelques sursauts goths affleurent de-ci de-là ('Mother', 'Nervous and innocence'). Il faut d'ailleurs bien admettre qu'au niveau vocal, il est pratiquement impossible de discerner quoi que ce soit dans la bouillie sonore que constituent les paroles (probablement le plus souvent en japonais) salement malmenées par les effets. On songe parfois à du Malice Mizer dernière époque, en plus electro-indus ('Logos'). Ce n'est pas désagréable même si pas forcément génial, les compositions ont cette touche nerveuse et rapide typiquement nippone, la pêche est bien présente, de même que la noirceur; qui plus est, rien n'est jamais linéaire. Les principaux reproches que je ferais se situeraient au niveau du mixage qui a tendance à assembler le tout en un gros bloc compact dont peinent à se distinguer les divers éléments, ainsi qu'aux mélodies qui, si elles dégagent un feeling efficace, manquent d'accroche spécifique. Eve of Destiny constitue néanmoins un intéréssant exemple d'un groupe goth japonais contemporain au croisement du visual, de l'indus et du gothic rock. 3,5/6

note       Publiée le mercredi 8 août 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Nervous and innocence".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Nervous and innocence".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Nervous and innocence".

disease_k › jeudi 9 août 2007 - 18:22 Envoyez un message privé àdisease_k

En grand fan de Közi, je ne peux que savourer cet EP et ses parties guitare. Dommage qu'ils n'aient sorti que ça (alors que Közi enchaine les albums solo). J'aime beaucoup le mélange ici. Quelques autres titres se baladent sur des compilations : "Iconoclast" et "You killed me first".

Note donnée au disque :